REBELLION - Shakespeare's MacBeth - A tragedy in steel (Drakkar records/XIII bis) - 07/05/2002 @ 09h22
J'avoue que je me méfiais un peu avec cet album. On ne sait jamais trop ce que peut donner un groupe avec des ex-membres de groupes célèbres. Dans REBELLION, on retrouve en effet Uwe Lulis (guitare) et Toni Gottlich (basse), deux anciens de GRAVE DIGGER, mais aussi Randy Black (batterie) qui officiait dans ANNIHILATOR et Bjorn Eilen (guitare) qui était dans WARHEAD. En plus, REBELLION, c'est le nom d'une chanson du monumental "Tunes of war" de GRAVE DIGGER. Alors, de là à penser que des anciens membres d'un groupe voulaient capitaliser sur leur ancienne collaboration, il y a un pas que j'osais franchir. Vlan ! Avec ce CD, je prends une claque dans la gueule et je recule à grands pas. Il est excellent ! La référence à GRAVE DIGGER est bien sur omniprésente, mais c'est très bien réalisé. REBELLION nous propose un très bon concept album, mais ne vous en faites pas, il n'est pas mou pour autant. En fait, c'est pratiquement la digne suite de "Tunes of war". Les guitares rappellent vraiment beaucoup GRAVE DIGGER, et ce sont donc des rythmes très Metal, à l'allemande. Les refrains sont très accrocheurs également. De plus le chant de Michael Seifert est assez proche de celui de Chris Boltendahl : très rugueux et direct, comme on aime avec ce style de musique. Et de temps en temps, il me fait même penser à celui de Hansi Kursch sur les vieux BLIND GUARDIAN. Cependant, il y a un point qui peut rebuter certains : entre les chansons, on a droit à des dialogues (entre des Allemands qui parlent anglais avec un accent bien de chez eux) qui nous plongent au cœur d'une pièce de théâtre. Avec le livret (qui contient des très jolies illustrations, on peut le souligner) sous les yeux, on arrive à bien suivre l'histoire et on est très pris dedans. Certains par contre vont reprocher à ces interludes de casser le rythme de l'album, mais moi, au contraire, je trouve qu'ils donnent du relief à la musique et cela renforce l'aspect sonique des compositions. Et c'est sympa d'entendre les personnages interprétés par les membres du groupe eux-mêmes. Bref, cet album est hautement conseillé aux fans de GRAVE DIGGER et aux adeptes de Metal bourrin, mais avec néanmoins une certaine finesse. Euh... ça existe ça ? "Hail hail hail MacBeth !"


Rédigé par : Shaka | 18/20 | Nb de lectures : 6378




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker