REBAELLIUN - The Hell's Decrees (Hammerheart) - 27/05/2016 @ 07h23
On le sait depuis longtemps le Brésil est la terre de prédilection de tous les groupes de brutal/death extrême qui aiment jouer fort et vite, on ne présente plus les frangins de KRISIUN qui sont le porte-drapeau (non pas des Jeux Olympiques cet été à Rio) de tout ce que le pays de la samba a de plus radical au niveau de la musique. Dans leur sillage les trois frères ont entraîné avec eux une véritable armée de formations toutes plus violentes les unes que les autres, car à partir du milieu des années 90 le géant d’Amérique du Sud a vu naître NEPHASTH, OPHIOLATRY ou encore REBAELLIUN dont le point commun entre eux est d’avoir sorti chacun deux albums avant de se séparer. Cependant à l’instar de nombreux combos depuis quelques temps ces derniers ont décidé de se reformer et de remettre le couvert après quinze ans d’arrêt, et même si contrairement à d’autres on retrouve exactement la même équipe que par le passé (celle du sauvage « Annihilation »), on ne pouvait que se poser des questions tant en général la déception est grande dans ce type de cas.

Mais heureusement il n’en est rien car le quartet s’est absolument surpassé pour son grand retour et signe carrément son meilleur album à ce jour, car comme celle du trio de Sao Paulo leur musique a légèrement évolué et propose plus de variété que par le passé tout en conservant son côté primaire et ultra-violent. D’ailleurs les gars ne se sont pas embarrassés de fioritures, nulle trace d’intro ou d’outro mais uniquement du gros tabassage en règle pendant une demi-heure, et cela débute par « Affronting The Gods » qui prolonge le son des précédents opus puisqu’ici on ne trouve que blast ravageurs, double ultra-rapide et toujours ses duels de guitares pour des solos désarticulés et destructeurs… du coup cette entrée en matière très classique ne laisse pas de place au doute, les gars sont en grande forme et comptent bien le montrer sur la durée. Dans la même lignée que cette ouverture on trouve « Legion » taillé sur le même modèle (et tout aussi efficace), « Dawn Of Mayhem » qui au milieu du déluge de blast laisse plus de place au tapis de double qui écrase tout sur son passage, et enfin « Anarchy (The Hell’s Decrees Manifesto) » dernier sursaut avant l’armistice qui montre qu’ils n’ont pas perdu la main malgré plus d’une décennie d’arrêt.

Au milieu de cette puissance tellurique on trouve l’excellent « The Path Of The Wolf » qui démarre à fond la caisse mais qui fait preuve de grande diversité car là une bonne partie se joue sur un tempo plus lourd et lent (où les parties mitraillettes se font plus rares) et qui montre que même en levant le pied la bande est capable encore de faire parler la poudre tout en gardant sa marque de fabrique, ce constat se vérifie sur « Rebellion » où là les blasts sont carrément absents et où le mid-tempo est carrément de sortie pour jouer sur les ambiances sombres et faire ressortir un côté américain technique et réussi. Nul doute que cette compo va devenir un classique des futurs concerts, tout comme « Crush The Cross » qui n’arrête pas de changer de rythme et se montre lui-aussi imparable tout en n’hésitant pas à s’allonger sur la durée (près de 5 minutes), contrairement aux autres morceaux qui oscillent tous entre 3 et 4 minutes montre en main.

Finalement la seule petite faute de goût sera le très court « Fire And Brimstone » qui n’a rien à voir avec le reste (malgré un tempo très lourd) et se montre vite ennuyeux et linéaire, mais vu le niveau global du reste cela relève du détail, puisqu’en plus le tout est mis en valeur par une production puissante et équilibrée (avec néanmoins un chant un peu trop mis en avant et qui finit par bouffer légèrement l’espace) signée du guitariste Fabiano Penna et au final on se retrouve en possession probablement d’un des meilleurs disques de death extrême de 2016 (et qui le restera sans doute jusqu’à la fin de l’année) montrant un groupe plus mature et posé, à l’écriture plus complexe mais au résultat toujours aussi radical et sans compromis, montrant encore et toujours que leur nation est un vivier intarissable et de qualité pour leur genre favori.




Rédigé par : GabinEastwood | 16/20 | Nb de lectures : 6396




Auteur
Commentaire
TGW
IP:81.80.112.31
Invité
Posté le: 27/05/2016 à 09h28 - (120194)
Hélas, je ne suis pas du tout d'accord avec la chronique. C'est une déscente aux enfers artistique depuis Burn the promise land qui était brutal mélodique et original. Miantenant c'est mou et convenu. Triste.

grosialisque
IP:5.135.159.80
Invité
Posté le: 27/05/2016 à 13h16 - (120198)
Mou ? Faut arrêter la picole. La prod est juste meilleure et le sujet mieux maitrisé.
Le meilleur groupe brésilien, loin devant les dernières prodchiantissimes et mollassonnes de Krisiun. J'étais pas convaincu au début mais je me suis repenché dessus au regard des critiques unanimes et je dois dire que ca frappe fort et juste. Serious contender for DM album of the year so far comme on dit au Pérou.

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2016 à 21h24 - (120205)
On dirait du Krisiun mais en largement meilleur !

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2016 à 22h06 - (120207)
Excellent album qui me convient mieux que le dernier Krisiun, surtout musicalement (je trouve ici le chant un poil poussif par moments).

De la mollesse comme celle-ci, j'en redemande.

Au passage, le long enchaînement de soli sur la dernière minute de 'Affronting The Gods' est fantastique.





V.R.S.
IP:88.123.14.221
Invité
Posté le: 27/05/2016 à 23h05 - (120209)
Ça tabasse bien, mais ça s'arrête là je trouve... Et je trouve aussi que la voix est un peu poussif.
Bref, je préfère Krisiun

dominator
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2016 à 10h02 - (120210)
Depuis que le "Annihilation" de Rebaelliun est sorti,Krisiun n'est plus du tout le grand groupe Brésilien qu'ils étaient.
Je n'ai plus la force d'écouter Krisiun surtout avec les albums qu'ils font en ce moment (The great execution était pas si mal mais trop long) et avec ce nouvel album de Rebaelliun ça va pas s'arranger!!
Je doute fort que ce nouvel oups soit aussi bon que leur précédent mais ce qui est sûr c'est que je vais de suite me le chopper et m'en mettre plein la tronche.

Keyser
Membre enregistré
Posté le: 30/05/2016 à 09h10 - (120217)
Un bon retour avec une évolution moins jusqu'au boutiste, plus variée. Très bons solos notamment. Rien d'exceptionnel non plus cela dit, je préférais tout de même quand ça tabassait davantage.

dominator
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2016 à 10h38 - (120388)
Bon après plusieurs écoute je dois dire que cet album est juste énorme et n'a rien à envier au fabuleux "Annihilation" sorti en 2000!!
9 titres pour pile poil 30 minutes de bonheur.
J'aurai bien aimé 1 titres de plus pour une durée de 33 à 34 minutes mais cela dis ce n'est pas grave.
Très bon retour de nos Brésilien favoris.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker