RAM-ZET - Freaks In Wonderland (Space Valley/Buil2Kill/Season Of Mist) - 25/05/2012 @ 08h00
RAM-ZET serait-il devenu un groupe comme les autres ? Il y a 3 ans, la sortie de Neutralized avait fait frémir les fans, sans nouvelles de leur groupe fétiche depuis la sortie d’Intra (2005). Mais là, presque « normalement », RAM-ZET vient de sortir son 5ème album dans un quasi-anonymat, avec le minimum syndical de news. Dommage pour le groupe autrefois signé chez Spinefarm pour le chef-d’œuvre qu’était Escape, un album novateur et purement génialissime qui a fait date. Par la suite, le groupe n’a donc peut-être pas eu le succès et l’aura qu’il mérite. Après Neutralized qui était sorti via le label à combos barrés Ascendance (AKPHAEZYA, DIABLO SWING ORCHESTRA, PIN-UP WENT DOWN) où le groupe norvégien y trouvait tout à fait sa place, Freaks In Wonderland sera sorti à la fois par Space Valley Records en Norvège (label inconnu au bataillon) et le très galvaudé label italien Buil2Kill pour le reste de l’Europe, nid à combos de seconde zone qui fait peur à ma boîte aux lettres et au bureau postal de Greg. Sans manquer de respect à personne, RAM-ZET aurait mérité d’être signé chez un label bien plus important et ce depuis longtemps. Il va falloir faire avec, mais évacuons toutes ces considérations pour s’intéresser à du concret, à ce qui restera quel que soit le label, à savoir la musique de RAM-ZET tout simplement.

Et hélas, si comme je le disais avant la sortie de Freaks In Wonderland était trop « normale », cela va de pair avec l’album en lui-même qui lui aussi est assez « normal ». Bon se revendiquer « normal » ces derniers temps c’est se garantir d’être couronné de succès, mais bon pour un groupe barré tel que RAM-ZET on est quand même en droit d’attendre quelque chose de plus. Pourtant Freaks In Wonderland a été curieusement présenté par le groupe comme étant plus « raw », plus proche de Pure Therapy que du très travaillé Escape. On ressent d’ailleurs cet aspect voulu plus tranchant dès le début de "Story Without A Happy End", avec ses guitares bien grasses que l’on retrouve sur tout l’album, mais c’est à peu près tout car pour le reste, RAM-ZET fait du RAM-ZET dans la lignée directe de Neutralized. Rien de foncièrement plus direct ici, bien que les morceaux de Freaks In Wonderland sont globalement moins longs que ceux de Neutralized (un seul dépassant 10 minutes contre 3 pour le prédécent opus, et un album un peu plus court mais tout de même conséquent (55 minutes)). Dans le fond, rien n’a changé et nous aurons donc toujours ces passages agressifs et alambiqués portés par le chant Black de Zet, les envolées plus épiques accompagnées du chant de SfinX, et toujours des claviers ici et là bien évidemment. RAM-ZET stagne donc depuis Intra et semble être arrivé au bout de son potentiel créatif avec Escape, qui date d’il y a dix ans déjà. Mais la qualité est toujours au rendez-vous, c’était le cas avec Neutralized (qui cependant s’essoufflait un peu au fil des écoutes) et Freaks In Wonderland ne déroge pas à la règle.

Et d’ailleurs contrairement à Neutralized, Freaks In Wonderland se révèle au fil des écoutes. Ma première écoute a pourtant été rude (pas dans de bonnes conditions il est vrai…), ayant trouvé cet album un poil décevant. Mais tout RAM-ZET est là et il sera difficile de trouver de gros défauts ou tout simplement quelque chose qui n’en vaut pas la peine. Dans l’ensemble, nous avons du RAM-ZET classique mais toujours aussi bonnard. Passée la surprise du plus lourd et percutant "Story Without A Happy End" (avec un break assez funky très inattendu), "I Am" est une piste vraiment accrocheuse, notamment de par son refrain. Et le reste n’est pas… en reste, avec le très bon "Mojo", "Land of Fury" et ses claviers épiques, l’efficace et entraînant "Madre" (avec son break façon « Circus-Metal »), "Circle" avec des passages bourrins assez WTF. Mais la plus intéressante pièce de Freaks In Wonderland se situe en dernière position avec les 10 minutes de "As the Carpet Silent Falls", avec un tempo globalement soutenu, une ambiance plus sombre, et des passages assez pesants, seul moment de l’album ou RAM-ZET innove réellement, avec pas mal de réussite.

Globalement, Freaks In Wonderland est un album plus « sale » que les précédents, plus foufou aussi (le côté « freaks » qui lorgne un peu trop vers le Circus-Metal à mon goût, sachant que RAM-ZET a quand même une identité qui lui est propre), avec même quelques solos heavy ici et là, en contrepartie des effets électro bien moins présents que par le passé. Mais sinon il n’y a pas de grande nouveauté et à part quelques riffs plus lourds et quelques sonorités différentes ou autres expérimentations, Freaks In Wonderland n’est qu’un album « de plus », surtout après Neutralized qui lui non plus n’apportait rien de spécial. Il y a un petit sentiment de déjà-entendu pour le fan que je suis et les quelques éléments un peu différents ne suffisent pas. Escape reste donc pour moi définitivement intouchable, mais… on parle quand même de RAM-ZET. Et pris en tant que tel Freaks In Wonderland enterre quand même pas mal de concurrence, même si les challengers comme UNEXPECT, DIABLO SWING ORCHESTRA et AKPHAEZYA ont des arguments (perso je n’aime que le premier et encore, seulement le dernier album). Les fans du groupe norvégien seront donc un minimum comblés même s’il faut bien avouer que nous n’avons pas ici le meilleur album du combo de Zet et SfinX. Mais c’est un bon disque quand même, avec quelques excellents passages, qui ont cependant du mal à rivaliser avec un "Queen" ou un "The Seeker". Freaks In Wonderland n’est pas franchement accessible et reste réservé aux fans, ceux qui ne connaissent pas l’univers de RAM-ZET (comment ça ?!) feraient mieux de se pencher d’abord sur le légendaire Escape (qui mériterait une petite réédition d’ailleurs…).

http://www.ram-zet.com - 117 visite(s)

Reverbnation - 99 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 14.75/20 | Nb de lectures : 12294




Auteur
Commentaire
comedian
Invité
Posté le: 25/05/2012 à 10h27 - (102202)
Pour moi Escape, dont tu fais l'éloge, est l'album le plus faible du groupe. Les 2 véritables chefs d'oeuvres du groupe sont pour moi le premier, Pure Therapy, et le troisième Intra, et je serais bien incapable de départager ces 2 bombes. Neutralized était très bon lui aussi. Quant à ce Freaks In Wonderland, je ne lui ai pas encore accordé suffisamment d'attention pour lui porter un jugement crédible mais sa petite écoute distraite ne m'a pas particulièrement emballée...

Rahahaaz
IP:91.180.147.9
Invité
Posté le: 25/05/2012 à 11h42 - (102204)
Le label barré mentionné en début de chronique est Ascendance Records, pas Anticulture.

bowloon
IP:78.212.224.47
Invité
Posté le: 25/05/2012 à 12h43 - (102206)
De même que comedian je n'ai pas encore assez exploité Freaks In Wonderland pour avoir un avi définitif mais ,comme dans la chronique, je le trouve pour l'instant en deça de leur 3 premières bombes.
Peut être du au fait que le violon ait disparu, ce qui pour ma part apporté un gros plus à tous leur albums. Mais comme dit dans la chro Ram-Zet fait du Ram-Zet et rien q'avec ça ils enterrent beaucoup de groupes soit disant innovant et ,oui ZeSnake, beaucoup ne les connaissent pas; et ce n'est pas les tournées incessantes et la facilité a se procurer les albums qui arrangera ça.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2012 à 13h44 - (102210)
oui, j'ai écrit Anticulture tout en pensant Ascendance... my mistake.
Intra pour moi reste le moins bon. mais Pure Therapy arrive en seconde position derrière Escape!
c'est vrai que c'est dommage pour le violon, mais ça n'est pas tant choquant que ça je trouve. il ne faut pas oublier que c'est un album voulu plus direct.

death metal holocaust
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2012 à 17h07 - (102213)
Leur plus mauvais album , je suis fan de chacun des précédents mais là la mayonnaise ne prend pas , énorme déception et puis la prod me dérange aussi , ça n aide pas .



Bishnouf
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2012 à 18h12 - (102219)
Quoi y'a plus de violon ?? Oh non ça craint... Bon j'écouterais quand même, mais ça me donne moins envie.Je trouvais Escape absolument génialissime !

pouet
IP:89.159.57.201
Invité
Posté le: 02/11/2012 à 17h14 - (104454)
Pas encore d'avis sur l'album, si ce n'est que la prod est à chier par rapport à Neutralized... vraiment dommage !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker