RAM - Svbversvm (Metal Blade) - 21/12/2015 @ 07h40
Près de 4 années séparent "Svbversvm" de son prédécesseur, le très correct "Death". Entre temps, RAM a célébré ses 15 ans d'existence, recruté un nouveau guitariste – Martin Jonsson – ce dernier ayant pris la place de Daniel Johansson (un des membres fondateurs du groupe), et a réalisé un petit split avec ses compatriotes de Portrait.
En somme, pas une activité débordante, permettant au duo Harry Granroth/Oscar Carlquist de composer tranquillement la grande majorité de ce 4ème disque qui ne voit pas RAM changer son fusil d'épaule.

L'amour pour le heavy metal traditionnel est resté intact, en particulier celui porté à Judas Priest, le chanteur Oscar demeurant proche de Rob Halford dans une bonne partie de ses lignes vocales. Le gaillard n'est toutefois pas un banal ersatz du grand Rob, usant aussi de partitions plus hargneuses et sauvages ("Enslaver", "Return of the Iron Tyrant") qui donnent bien du piment aux compos.

Ces dernières témoignent d'un groupe toujours en bonne santé, distillant un heavy classique sachant retenir l'attention, sur des phases speeds ("Eyes of the Night", le morceau-titre) ou des mid-tempos savoureux ("The Usurper", "Holy Death" assez remuant tout de même). RAM maintient son approche old school, ressenti à travers une production plutôt 'vintage' à défaut d'être complètement organique (une basse un poil en retrait notamment). Pour le reste, rien de bien préjudiciable à soulever, l'interprétation est soignée, on sent que les gars s'appliquent à développer des titres à même d'entrer dans les mémoires, à l'image de l'excellent "Forbidden Zone" excédant les 7 minutes et montrant RAM sous son meilleur visage, inspiré et appliqué.

Le groupe a gardé aussi une approche mélodique, entendue sur des leads parfois un poil faciles mais pas désagréables ("The Usurper", "Forbidden Zone") ou encore à travers quelques unes des intonations d'Oscar ("Holy Death", "The Omega Device"). Le riffing dominant est nettement orienté heavy, une poignée de phases moins incisives aèrent l'ensemble, apportant la touche hard rock du disque. Un disque en définitive franchement sympa quand on aime le heavy traditionnel sans une folie débordante, et avec plutôt de récurrentes pointes mélodieuses subtilement amenées et ajustées. Bref, RAM ne change rien et ça me va assez comme cela.



http://www.ram-metal.com/ - 130 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 15,5/20 | Nb de lectures : 7607




Auteur
Commentaire
gardian666
Membre enregistré
Posté le: 05/01/2016 à 22h04 - (119089)
Full stream de l'album désormais associé à la chronique.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker