RAGING AGE - Regions of Sorrow (WormHoleDeath) - 26/06/2014 @ 08h22
Formé en 2011, RAGING AGE est un combo italien qui n'a sorti qu'une petite démo avant de nous "balancer" dans les esgourdes son premier album, "Regions of sorrow". En proposant un triptyque "Loup Cerbère" relativement classique (pour ne pas dire autre chose...) on aurait pu s'attendre à du metalcore sans saveur et sans ingéniosité aucune. Heureusement, les Italiens sont plus créatifs musicalement que graphiquement puisqu'on nage ici dans un Death/Black efficace, sobrement mélodique et plutôt bien interprété.

Avant tout chose, je dois dire qu'il à fallu que je cravache un peu pour rentrer dans cet album. Véritable talon d’Achille de ce "Regions of sorrow", la production puissante, moderne mais sans relief de l'album n'aide pas à se familiariser avec le complexe univers sonore des Italiens. Heureusement que RAGING AGE mise beaucoup sur les changements d'humeurs et de tempos car ils aident dés les premières écoutes à créer des "accroches" permettant de revenir ensuite plus facilement vers les morceaux.
Musclée, carrée et par moments assez lugubre, la musique de RAGING AGE mise beaucoup sur la mélodie. Que cela soit lors des thèmes développés dans les riffs, les déflagrations Death/Black (notamment sur le morceau titre "Regions of sorrow") ou les arpèges en son clair, R.O.S ne reste jamais très longtemps dans les "pures" et "classiques" architectures rythmiques "extrêmes" pour insuffler intelligemment ce qu'il faut d'obscurité et de malaise dans son "jus" pour susciter l'intérêt. On pense parfois à BEHEMOTH, aux groupes brutaux et mélodiques scandinaves des 90's comme IN FLAMES et bien d'autres... et aussi à des noms plus improbables, RAGING AGE faisant à deux reprises des clins d’œil (peut être inconscients) à MINISTRY ou encore Dååth.

Techniquement solides, les musiciens enquillent avec facilités les déflagrations de doubles croches, les tapis de doubles, les blast beat et les "Thrasheries" de tout genre. Le groupe s'essaye même (et avec succès) à de courts interludes instrumentaux démontrant ainsi toute leur volonté de varier leur musique. On les sent d'ailleurs encore un peu hésitants à certains moments, le mix de toutes leurs influences devant encore passer dans le grand alambic pour que la sève du groupe prenne encore plus de parfum.
Reste qu'une fois qu'on s'est familiarisé avec les compositions du groupe, ce premier album de RAGING AGE révèle au fur et à mesure des écoutes des qualités plutôt sympathiques. Énergique, varié et plutôt bien écrit, "Regions of sorrow" arrive à s'extirper de la masse des groupes brutaux/mélodiques même s'ils devront encore affiner leur style pour vraiment se singulariser des copains.



http://www.ragingage.com/ - 111 visite(s)


Rédigé par : Pamalach | 13/20 | Nb de lectures : 11152




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 26/06/2014 à 22h12 - (112671)
Pas mal l'extrait... :)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker