PURPLE HILL WITCH - Purple Hill Witch (The Church Within/Plastic Head) - 30/12/2014 @ 08h44
Bon, avec le nom du groupe, j’imagine que vous avez tous trouvé quel genre de musique font les norvégiens ? Allez, chuis sympa, je vous donne la première lettre : D. Alors ? Toujours pas ? Nooon, pas du Dancehall ragga muffin… Du doom/stoner voyons ! Le label aurait du vous mettre sur la voie et la photo du groupe aussi (je vous laisse chercher sur votre moteur de recherche préféré). Ce premier album fleure bon le fuzz, la réverb et la fumette. Avec un titre d’album comme ça ainsi qu’un morceau nommé "Astral Booze", les mecs n’ont pas fumé que des Marlboro Light. C’est donc le 124534ème groupe du genre, qui se distingue par…

Bien oui, par quoi ils se distinguent les vikings ? Ben, par pas grand-chose. Ils respectent à la lettre les fondamentaux dictés par les premiers SABBATH, par SLEEP, par ELECTRIC WIZARD et j’en passe. Vous aimez les riffs baignés de saindoux et le chant bourré d’effets et de réverb, qui met un doute sur le sexe du vocaliste ? Alors PURPLE HILL WITCH est pour vous. Les compos oscillent entre le lent et le très lent. Entre le lancinant et le mou du gland. Certains passages s’énervent pour flirter avec le heavy metal, BLACK SABB’ style. Pour les compos et le son, on pense à SLEEP, à DOPETHRONE, à BONGZILLA. Pour le chant, à WIZARD en premier. Ça groove, c’est velu, les fans barbus et bedonnants apprécieront.

Mais voilà. C’est l'énième groupe du genre, qui n’apporte strictement rien. Tous les codes sont respectés, jusqu’au son plus gras qu’un cornet de frites belges, en passant par la pochette du groupe. Tout ça est très bien et ne peut être remis en question. Ce qui fera la différence est votre implication dans cette scène doom/stoner redondante qui ne fait que perpétuer les bases édictés par les maîtres et s’enfoncent dans l’autoparodie. PURPLE HILL WITCH s’en sort mieux que la majorité de la scène, mais n’arrive pas encore à proposer LE truc catchy qui le ferait réellement sortir de la masse. Mais sachant que cet éponyme est leur premier album après une démo et un EP, on peut encore espérer que les norvégiens soient la relève.





Rédigé par : Skay | 13/20 | Nb de lectures : 9728




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker