PUNGENT STENCH - Masters of Moral - Servants of Sin (Nuclear Blast/Edel) - 10/11/2001 @ 11h24
Pungent Stench...pour les plus jeunes d'entre vous, ce nom n'évoque certainement pas grand chose. A vrai dire, ce groupe n'a jamais vraiment eu le succès qu'il méritait. A travers d'excellents albums comme "Been Caught Buttering" ou "For God your Soul... for me your Flesh" au début des années 90, alors que le death-metal faisait des ravages sans précédents, Pungent Stench se posait radicalement comme le vilain petit canard de la profession. Des textes et une imagerie carrément décalés par rapport aux autres groupes ont entraîné un accueil plutôt mitigé de la part des fans (sauf en Allemagne). Une apparition sur la mythique compilation "Masters of Brutality" restera certainement le seul fait marquant en France de ces Autrichiens, compagnons de route des cultissimes (et sous-estimés) Disharmonic Orchestra.

En 1995 le groupe s'est dissous pour réapparaitre cette année en n'ayant rien perdu de son légendaire sens de l'humour noir. Des titres comme "viva el vaticano", "rex paedophilus" ou "suffer the little children" se chargent de perpétrer les lyrics grinçants et provocants de la bonne époque. Côté musical, c'est un death-metal gras assez old-school aux rythmiques parfois hardcore-punk qui nous est servi au travers d'une excellente production. L'ironie de Pungent Stench s'arrête toutefois aux paroles car, au niveau musical, nous n'avons affaire ici qu'à assez peu d'extravagances. Il est même dommage que ce disque, assez linéaire dans l'ensemble, n'ait pas été quelque peu plus aventureux. Pourtant, les riffs sont toujours efficaces comme ceux de "convent of sin" ou de "retaliation" aux accents thrash baveux et les vocaux sont audibles tout en restant assez rauques pour intéresser l'amateur d'extrémisme musical.

Pour conclure, venant de n'importe quel groupe, cet album aurait été qualifié de "très bon" mais pour Pungent Stench, la longue gestation aurait peut-être pu servir à la réalisation d'un nouveau chef d'oeuvre que "masters of moral..." n'est assurément pas. Laissons la machine chauffer et, dès que les engrenages seront dégrippés, ça va faire carrément mal. Aucun doute possible...




Rédigé par : loufi | 7.5/10 | Nb de lectures : 6435




Auteur
Commentaire
Bloodsong
Membre enregistré
Posté le: 29/11/2009 à 21h44 - (78179)
The stench, grosse perte pour le death que ce split...
Cet album, comme tous les autres, hume le macabre, la joie de vivre et de tuer...
Le son de la guitare a un grain inimitable et cette voix diffère des growls convenus.
Déçu de voir que ce groupe n'a pas eu le succès escompté et que ses albums se fassent de plus en plus rares et chers.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker