PSYKUP - We Love You All (Season of Mist/Season of Mist) - 19/03/2008 @ 09h39
Pour ce troisième album, Psykup a décidé de ne pas faire les choses à moitié. Et ce autant dans la musique, les images ou le packaging. En effet, le digipack comprend deux CD, un DVD live capté sur la tournée « L’ombre et la proie » et un documentaire « Pourquoi en vivre est difficile » (plus une partie bonus). On va donc commencer par la musique et on parlera par la suite du DVD.

Les CD’s
Si vous êtes familiarisé à Psykup, vous devez certainement savoir que les garçons aiment les longs morceaux à tiroirs, qu’ils changent d’ambiance musicale comme d’autres de chaussettes, et qu’ils aiment affirmer leurs différences avec humour mais aussi avec cynisme. Le groupe n’a pas cédé à la mode musicale actuelle et propose des chansons alambiquées, tour à tour nerveuses et mélodiques sur lesquelles on sent qu’ils ont dû travailler pendant des heures et des heures.
Musicalement, le groupe semble encore avoir fait des progrès. Et on sent très rapidement qu’ils ont envisagé l’écriture de « We love you all » avec sérieux. Et même avec beaucoup de sérieux. Ce qui pourrait définir au mieux l’ensemble de l’objet c’est : « Ils ne se foutent pas de la gueule du monde !» (un comble pour ce groupe qui aime tant manier l’humour). Le premier CD est plus immédiat et « in you face » que le deuxième, beaucoup plus nuancé et riche en variations.

Encore plus qu’avant, les arrangements sont complexes, certains plans sont très véloces et le tout est monstrueusement en place. Sur les albums précédents, il y avait beaucoup de ruptures dans les ambiances et une multitude de styles abordés. On voit vite que le mixeur fonctionne toujours.
La violence musicale est encore plus poussée qu’avant (en atteste la façon dont ils ouvrent l’album avec « Color me Blood red » morceau tout bonnement excellent).
On sent d’ailleurs qu’ils ont vraiment envie d’en découdre un peu comme si tout devait être amené à son paroxysme (« My toy, my satan », « Birdy » ).
Les plages atmosphériques sont elles aussi longues, parfois répétitives (ce qui amène un côté hypnotique à certains morceaux) toujours lancinantes mais inscrites elles aussi dans cette démarche « authenticité » et dans un ensemble car au final (et malgré les premières apparentes disparités) tout colle de façon logique.
Pyskup a la réelle volonté d’affirmer sa personnalité et surtout sa différence. Les trois quarts des morceaux dépassent les sept minutes et ne sont certainement pas accessible à la première écoute. Le groupe propose même un morceau hip hop dans l’esprit de presque 10 min « En vivre libre ou mourir » où les garçons s’octroient les services de MC Monsieur (de Kohd Breaker) pour poser avec eux. Assez déconcertant au début, ce morceau ne laissera pas indifférent. Rassurez-vous cependant, il y a beaucoup de Psykup « dru et velu » avec des hurlements, de la double, des passages complètement cinglés et des changements dans l’humeur que seuls les authentiques barjots connaissent dans leur quotidien. En un mot et pour les cardiaques, Pyskup est toujours aussi dément. Et même plus encore d’ailleurs car les silences sont parfois plus assourdissants que les pires des beuglements.
Psykup a toujours entrenu un certain cynisme dans son œuvre mais ici ils ne se cachent pas pour exprimer ce qui semble être un dégoût des institutions musicales et de la manipulation de la jeunesse par les majors. La colère et la rage sont par moments réellement palpables et ce même quand les garçons ne déploient pas leurs ailes les plus sombres.
Les lyrics et les passages récitatifs sont bourrés de métaphores (même si l’écriture de Milka reste plus directe que celle de Ju). L’osmose entre les deux chanteurs atteint ici des sommets et on ne peut que reconnaître l’énorme travail qu’ils ont dû accomplir pour en arriver là. Le batteur Brice est comme d’habitude excellent de créativité et de technique et le bassiste et le lead guitariste suivent la marche avec classe. Le seul regret que j’ai à l’écoute de cet album, c’est l’absence de l’humour si cher dans le passé à Psykup. Moins envie de rire on dirait. C’est un peu dommage car l’humour désamorçait le côté dark de certains sujets auparavant.
Quoi qu’il en soit le double album n’est pas monolithique. Ce n’est pas évident à digérer lors de la première écoute mais après tout, si vous voulez de l’immédiateté c’est clairement pas la bonne adresse. C’est varié, c’est riche, c’est bon et ça envoie du bois. Il y a certains passages qui sonneront au oreilles de certains « métal intello » (dans les passages parlés). La personnalité de la musique ne plaira pas à tous mais à l’heure de l’uniformisation, saluons les efforts de ceux qui s’affirment avec classe.

Le DVD

Partie Live : « Live is dead »

Filmé sur plusieurs dates (mais très majoritairement live à Bordeaux), ce live est l’occasion de pouvoir mater pour la première fois Pyskup bien peinard dans son salon. Magnifiquement introduit par le très puissaaaaaant (comme dans « le jour de la bête ») morceau de Text « Requiem for Ernst-hugo » (sorte de Haka hardcore), le groupe décide d’ouvrir sur le très bel acoustique « On ne sait jamais ». Choix original et aventureux car la plupart des groupes de métal ouvrent par un morceau bien carton histoire d’entamer avec force. Psykup joue donc un joker dès le début du show et le pire c’est que c’est particulier, mais que ça fonctionne. Il est clair par contre que ça pose une ambiance différente de celle que l’on peut voir habituellement à l’image de ce que le groupe défend depuis des années. D’autant que dès le deuxième morceau, ça part direct à la pampe avec « Do it yourself » qui envoie une bonne torgnole aux Girondins qui n’en demandaient pas moins. La suite est composée de deux excellents morceaux du premier album « Teacher » et « Libido » avant que « Love is dead » ne vienne faire entendre sa litanie de fou furieux. La set list est très équilibrée entre les deux albums avec « Be tray or betray », « Polder », « Rock n’roll assistance », le hit du groupe « L’autruche » pour finir avec « You vision ». Ce live rend justice aux prestations que livre le groupe. Super carré, complètement barge, bourré d’humour et d’ironie, énergique, avec le sourire puis en tirant la gueule. Les néophytes pourront découvrir avec délectation l’art de « la fin de merde » si cher aux autruches ainsi que leur imprévisible humour décapant. Le son est bon, l’image aussi et le montage dynamique. Ce live est donc de bonne facture et plaira aux amateurs du groupe. Quant aux autres, tentez le coup… ne faites pas les autruches.

Partie documentaire « En vivre est un problème »

Le format « home vidéo » est aujourd’hui très répandu (ce qui a donné du très bon et du particulièrement lamentable) et si beaucoup se sont essayés à l’exercice, on peut dire que les réussites sont pour les moins contrastées. Psykup s’est donc jeté à l’eau et le résultat est bon. Très bon même.
Si le titre est évocateur, le sujet de ce documentaire n’est pas exclusivement dédié aux difficultés des musiciens pour joindre les deux bouts à la fin du mois. Compilant des tranches de vies « on the road », des interviews et des passages lives et backstage le documentaire va au-delà des musiciens, du groupe et en devient un témoignage qui peut intéresser même ceux qui n’en ont rien à faire de Psykup ou du metal. Le rendu apparaît très « réel ».
Le groupe raconte donc pêle-mêle son histoire, ses changements de line up, sa philosophie et ses valeurs particulières. Ce qui il y a d’extrêmement intéressant, c’est que le groupe ne se cache de rien. Ce sont les gars eux-mêmes qui filment par moments, ce qui donne des images « personnelles » qui ne donnent cependant à aucun moment dans des formes de voyeurisme.
Si le groupe se défend de coller à certains clichés du métal, ils n’échappent pas aux classiques effets de la vie sur la route. Rigolades en tout genres, paris à la noix, engueulades gratinées, yeux cernés, désillusions diverses et motivations bien ancrées sont les ingrédients qui composent ce doc. De l’enregistrement de l’album chez les Gojira en passant par l’embrouille avec Enhancer, le groupe apparaît très humain, pris aussi par moments dans des tourbillons qui les entraînent dans un certain cynisme et une forme de colère encore plus noire que celle qui les animait huit ans plus tôt. Gardez à l’esprit que c’est un groupe qui galère encore bien comme il faut et qui n’a pas les moyens de mettre des cents et des milles dans ses DVD. C’est ce qui rend la qualité de ce documentaire tout à fait singulière, très intéressante et les gens qui composent ce groupe très attachants. Rappelez-vous que l’autruche fait des œufs dodus et savoureux.

Pour terminer, tout apparaît soigné dans ce troisième album de Pykup. Je pose donc (même si j’aime pas les notes) sur l’ensemble du digipack un 17/20. Les Psykup sonnent à la porte : ouvrez pour voir.



Myspace - 424 téléchargements


Rédigé par : pamalach | 17/20 | Nb de lectures : 12738




Auteur
Commentaire
Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 10h14 - (54243)
Ca fait plaisir ces groupes qui proposent une musique différente, intelligente, avec une grande créativité. J'aime leur humour, leur chansons alambiquées, à rallonge....et en plus ca envoie bien le bois, c'est vrai.
Leur album précédent était vraiment bon, et reste longtemps en bouche, même s'il faut du temps pour vraiment tout maitriser (ce qui est une qualité pour un album).
Bonne kro, impatient de l'écouter!

tetragrammaton
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 10h55 - (54245)
c'est un enregistrement vraiment sympa et original. Le style musical est très varié, il y a un peu de tout, c'est bien fait et surtout beaucoup d'originalité.
très bien



Krakatau
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 11h00 - (54248)
Ca me fait penser a du Carnival in Coal version hardcore!
Musicalement c tres bon mais encore une fois je trouve que des francais qui chantent en anglais ca fait pas naturel du tout et puis ca sert a rien c pas ca qui fait vendre + de cd!
Sinon les titres sur myspace sont tres bons!

peleaub
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 11h48 - (54251)
En séléction !

pedroabsinthe
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 11h51 - (54253)
@ Krakatau : Fais abstraction du fait qu'ils soient français dans ce cas. Français et metal, ça ne fait pas toujours bon ménage, et il faut un sacré talent d'écriture pour que ça sonne bien. De plus, Psykup utilise beaucoup le français, tout du moins sur les albums précédents.

Jus de cadavre
IP:89.107.173.228
Invité
Posté le: 19/03/2008 à 12h15 - (54257)
je connais pas du tout, musicalement ça ressemble à quels groupes ? même si c'est complêtement barré ça se rapproche de quoi ?

pamalach 77
Invité
Posté le: 19/03/2008 à 12h35 - (54260)
0 Jus de cadavre :

C'est difficile à dire car ils brassent pleins d'influences. Cependant au niveau musical il y à par exemple des riffs assez old school qui côtoient des parties un peu plus hardcoro- moderne. Ils sont accordés en Ré donc le son est pas super gras et ils aiment bien les plages atmosphériques. voila . Mais sérieux je t'encourage à aller faire un tour sur leur My space et d'écouter "Color me Blood red" ça te donnera une idée assez précise de ce à quoi ça peut ressembler ^^

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 12h47 - (54261)
Album(s) absolument mortels. Une des grandes sorties de ce début d'année.



kurton
IP:86.65.152.18
Invité
Posté le: 19/03/2008 à 12h50 - (54263)
j'ai l'oeuvre...il me faudra un mois au moins pour la fouiller de fonds en combles!

cannibal JC
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 14h45 - (54275)
Encore plus complexe musicalement parlant, plus riche, plus abouti, plus mature, et avec des influences un peu plus large encore (ce morceau aux accents hip hop en deux parties, c'était osé. Je m'en remet pas).

Une tuerie, point :-)

ps : le live du DVD regroupant plusieurs concerts est très bien monté (et ça me rappelle des souvenirs, tel que ce "optiiiiiiic 2000" sur "l'autruche", vu que j'étais au concert sur panam'), & le reportage sur la route nous fait partager un peu l'intimité de nos musiciens.

noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 15h09 - (54276)
Vous pensez qu'on peut l'acheter les yeux fermés??

Joss
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 15h14 - (54277)
Ba tu risque juste de prendre du Primordial ou du Pugent Stench à la place. Faut être sûr de ton coup quand tu piochera dans le bac. (oui oui je sors)

jvice
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 17h57 - (54281)
Il a l'air d'être trop bon celui ci encore! L'ombre et la proie était une sacrée baffe, va falloir que j'investisse dans celui ci pour être prêt pour le concert à Lyon. Arghhhh!



Yosh
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 18h07 - (54282)
Tiens je pensais pas que Psykup ferait autant l'unanimité, ça fait plaisir !

C'est sans doutes leur album le plus difficile d'accès selon moi. Il faut un paquet d'écoutes pour le digérer. Leur créativité débordante est toujours aussi plaisante.
Je mettrais juste un petit bémol sur certaines longueurs parfois franchement inutiles. Sinon c'est du tout bon !



kronos59
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 18h11 - (54283)
Arf je ne me suis toujours pas remis de l'écoute de cet album non plus... c'est une énorme tuerie! A écouter de nombreuses fois afin de bien cerner toutes les subtilités de cette musique...
Je le trouve beaucoup plus barré que ces prédécesseurs (Rétroaction, à écouter absolument!!!) mais les passages rentre-dedans sont au rendez-vous... juste un peu de mal avec "En vivre libre ou mourir" mais sinon c'est du tout bon! 19!!Du Psykup comme je l'aime, et des skeuds comme il en faudrait beaucoup plus, ils se foutent pas de la gueule de leurs fans ca non!
Hmm dommage qu'il ne soit pas en sélection, ca aurait permis à plus de monde de découvrir ce groupe qui le mérite amplement...(en même temps de nombreux groupes le méritent me direz-vous)



bn
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 18h34 - (54284)
en effet bonne baffe.

Par contre j'ai une grosse préférence pour le premier cd, le deuxième m'emporte moins.

J'ai été en plus très agréablement surpris par les 2 longs morceaux beaucoup plus lents et hiphop.

Vraiment un très bon groupe que je prends grand plaisir à supporter!



Nark0tiks
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 18h38 - (54285)
Digipack commandé!! Hâte de le recevoir!!

Jaymz14smc
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2008 à 18h46 - (54286)
ca le fait ce groupe !!!

2nd° Decapitation
Invité
Posté le: 19/03/2008 à 18h57 - (54289)
Je ne peut que rejoindre les autres avis...Cet album est MONSTRUEUX!!!!!
Il va quand meme me falloir encore quelques ecoutes pour digeré les 2 CDs mais pour l'instant je le trouve vraiment énorme!

Et puis j'ai rarement vu un packaging aussi sublime et fourni.
Ils se foutent vraiment pas de notre guele...MERCI Psykup!

Jetez vous dessus.







g-tan
IP:203.38.242.114
Invité
Posté le: 20/03/2008 à 02h26 - (54298)
tres bonne chro comme dab avec Pamalach77 ! J ai ecoute les moreceaux sur myspace est oui ca tabasse ! longue vie au groupe ...

diefod
IP:82.227.216.127
Invité
Posté le: 20/03/2008 à 06h51 - (54299)
Bah je ne vous rejoins pas dans l'analyse de ce disque.

J'avais adoré l'ombre et la proie, mais là je n'y retrouve pas la même folie furieuse, et entre manimal et ce nouveau disque, je trouve une profonde redite au niveau des riffs, de la façon de construire les morceaux.

Et je finis par trouver l'heure et demie de cet album particulièrement chiante sur la longueur. A trop vouloir en faire on se perd. Les morceaux à tiroirs, n'est pas pink floyd qui veut. Et là, ça ressemble plus à un jam entre postes qu'à de vraies chansons.

Alors certes l'effort est louable, le packaging magnifique, mais ça n'en fait pas pour moi un labum incontournable.

Perso, je suis déçu.

darkbaz
Membre enregistré
Posté le: 20/03/2008 à 08h38 - (54300)
Ca me fait penser a du Mr Bungle sur certains passages, à écouter bien attentivement parceque c'est dur de se faire un avis en 3 mn.

gezt
IP:90.26.101.125
Invité
Posté le: 08/04/2008 à 21h00 - (55246)
Génial tout simplement!!!!!!

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 30/05/2008 à 01h05 - (57487)
Commandé chez SoM et j'ai hâte de l'avoir entre les mains (et les oreilles) ! ^^

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker