PRYAPISME - Hyper Blast Super Collider (Apathia) - 16/04/2013 @ 08h07
Difficile de ne pas reconnaître, sur la pochette de ce deuxième album de PRYAPISME, Tabou, l’irrésistible et impétueux matou de "Rococo Holocaust" (RIP Bro) ici dans une posture de sérénité et de quiétude absolue.
De toute évidence "Back From The Dead", le matou arbore, en plus d'un sourire coquin, une jolie croix renversée sur son front... un peu s'il se posait ici comme un Glen Benton version féline.
Si mon interprétation de la pochette est tout aussi bonne qu'une autre, on peut aisément en imaginer beaucoup, d'autant que laisser son imagination vagabonder au son de PRYAPISME peut rapidement conduire à des dérives et délires psychotiques des plus incohérents.
Je vous dirais bien "En voiture Simone !" mais ici, c'est dans une navette spatiale que nous embarquons et je ne vous garantis en aucune manière le lieu où on va atterrir.

Pour parler de façon générale, cet "Hyperblast Super Collider" m'apparaît plus cohérent que l'album précédent, encore plus spatial et mélancolique... et encore moins facile d’accès (ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose au vu du style pratiqué).
"Rococo Holocaust" avait pour lui une fraîcheur et un côté "chien fou" très immédiat qui faisait qu'on accrochait très vite aux compositions du groupe.
IL y avait aussi des passages plus sombres et complexes, mais ils arrivaient plus tard dans l'album et tu avais largement le temps de t'habituer aux folies du groupe.
L'immersion dans l'univers du combo était donc relativement rapide.
Ici, le propos général me semble plus sombre, touffu et complexe. Il subsiste encore des expérimentations instrumentales et quelques îlots de lumière (d'ailleurs assez bienvenus) mais c'est avant tout "Orange électronique au pays des Déglingos cannibales" qui donne le ton du film à venir.

Car la chose qui m'a très rapidement frappé c'est le gros côté musique électronique avec de gros beats Electro/techno et beaucoup de sons/bruitages semblant sortir d'un jeu vidéo des années 80 (n'ayez pas peur, il y a aussi de la mule !).
Aidé par une production froide et sèche, tous les instruments semblent mouler dans un curieux enrobage synthétique qui fait que même les passages les plus agressifs finissent par sonner d'une manière particulièrement étrange.
Il y a toujours de sacrés riffs, de bons solos et des mises en place de ouf, mais tout semble empilé dans d'épaisses couches de plaques intersidérales incongrues.
Mais plus on écoute, et plus on comprend, aussi incroyable que cela puisse paraître, que PRYAPISME dirige une véritable "démocratie sonore" où aucun instrument ne bouffe l'autre et où tous les sons sont au service de la musique. Joli tour de force.

A l'image des improbables titres des chansons ("Boudin blanc et blanc Boudin", "Je suis venu, j'ai vu, j'ai Sagouinu", "Jon Bon Jon Boutros Boutros Boutros Bovi Miou Miou") il y a vraiment des passages zarbis sur ce skeud.
Si le précédent partait gentiment avant de devenir de plus en plus violent, le groupe n'en devenait jamais aussi inquiétant qu'ici avec "J'ai envie de te claquer", titre particulier qui finit par laisser une impression de malaise assez prégnante.
Du coup, aucun passage n'est 100% fun sur cet album. Tout finit par être oppressant et pété du casque dans le sombre sens du terme.
Et pourtant... qui pourrait croire avec ses passages musicaux sauce "jeux vidéos" (franchement, je croirais entendre les vieux son de mon CPC 6128) que le groupe pourrait en arriver à être aussi imposant et flippant qu'un bon vieux groupe de ninjas lobotomisés et sous acide ou un groupe de Death portugais n'ayant pas mangé depuis une semaine ? En tout cas, ça marche.

Encore plus que l'album précédent, celui-ci vous demandera des efforts pour en percer les secrets. PRYAPISME est toujours aussi cinglé, mais certainement plus économe et mieux organisé. Connus pour leur technicité, les PRYAPISME ont encore fait des progrès dans le domaine de la composition et des arrangements.
Ils sont plus tarés que jamais, ont visiblement investi dans du nouveau matos mais n'ont visiblement pas envie de montrer que leur musique est avant tout technique.
Montrer qu'on joue vite est à la portée de pas mal de lourdeaux. Composer un album de la trempe de cet "Hyperblast Super Collider"... c'est déjà un peu plus rare.
Et comme selon moi, il est rare d'avoir un vrai album de taré sans qu'il n'y ait dedans un morceau "Hit", que vous trouverez ici en la personne de "La nuit sur le mont chauvelu " (une adaptation "libre" des oeuvres du compositeur russe) une imparable et incontournable chanson de débile mental... propice à faire fondre un fusible du plus triste des mélomanes. Ils ont mème réussi à inclure dans cette chanson quelques notes de "Sweet Child o'Mine" alors que l'heure n'était pourtant pas aux roucoulades rosiennes.
Décidément, ils s’appellent pas PRYAPISME pour rien ceux-là...


Rédigé par : Pamalach | 15,5/20 | Nb de lectures : 13110




Auteur
Commentaire
cyril_glaume
Membre enregistré
Posté le: 16/04/2013 à 09h53 - (107021)
Grosse claque !



damikachu
Membre enregistré
Posté le: 16/04/2013 à 11h27 - (107025)

Je trouve cet album plus facile d'accès que le précédent de mon côté, grâce au fait qu'il est plus "cohérent".

Jouissif !



Invité
IP:109.190.51.150
Invité
Posté le: 16/04/2013 à 23h41 - (107034)
J'ai écouté les deux extraits dispos sur leur bandcamp et décidément ça me fait toujours le même effet ce groupe : de la musique qui cherche juste à être bizarre et n'arrive à donner qu'un patchwork inesthétique
Les groupes qui sortent des sentiers battus ça apporte (souvent) un vent de fraîcheur mais là j'ai juste l'impression que c'est composé aléatoirement et du coup c'est très vite lassant

Invité
IP:109.190.51.150
Invité
Posté le: 16/04/2013 à 23h51 - (107035)
Par contre j'adore la pochette

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 17/04/2013 à 21h27 - (107045)
Moi je découvre et je suis sous le charme !
Ça me rappelle un bon vieux Fantômas ou Mr Bungle.



pamalach
Membre enregistré
Posté le: 17/04/2013 à 22h56 - (107046)
Une nouvelle interview du groupe va être bientôt en ligne dans nos pages !!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker