PRO-PAIN – Age Of Tyranny, The Tenth Crusade (AFM Records/Underclass) - 07/01/2008 @ 09h25
Quel cas bizarre que ce groupe... 10 albums et quelques maxis depuis la formation en 1991, des membres au passé ‘glorieux’ dans la scène NYHC (Crumbsuckers, quand même! ), un des pionniers du rapprochement entre hardcore et métal, et on ne le voit pourtant jamais cités dans les tops qui pullulent partout genre ‘mes 10 groupes préférés’ mais alors, jamais de chez jamais! Bon, j’ai bien des explications (elles arrivent, patience!), seulement ils doivent forcément être appréciés par des gens, non ? Apparemment, plus trop si je me fie au live-report de Layne...

‘Age Of Tyranny’ est donc le 10ème album des New-Yorkais et si j’étais vraiment mesquin, je dirais que c’est en fait la 10ème version du 1er album (Meskill est con huhuhu). Bon, je vais pas chambrer, on parle de HC tout de même, un des genres où si tu t’écartes une seconde de la voie que tu t’es tracée, tu finis en général piétiné par une armée de ‘true fans’ acharnés, la bave aux lèvres et les poings serrés. Au moins, avec Pro-Pain, les diehard fans n’ont rien à craindre, la surprise concerne uniquement la pochette. Vous l’aurez compris, Pro-Pain a toujours laissé mon vermicelle recroquevillé, et c’est pas avec cet update 2007 de leur musique que ça va arriver. La bande à Meskill nous sert en effet une fois de plus ce mélange de thrash et de hardcore particulièrement groovy malheureusement répétitif et peu inspiré, la même recette que sur ‘Foul Taste Of Freedom’ avec une production actuelle. Dès les premières secondes, je retrouve exactement les raisons pour lesquelles je ne suis jamais ‘rentré’ dans ce combo: les riffs repompés sur tous les groupes de la Bay Area (Testament, notamment), le manque de patate générale de la gratte et de la basse, le schéma couplet-refrain-solis-couplet-refrain tellement répétitif, l’incroyable lassitude qui s’empare de l’écouteur au bout du 3ème titre (quoi, c’est que la 3ème piste ? Pitin, y en a encore combien ?), la double-pédale qui sonne comme une simple, le jeu du batteur tellement millimétré qu’on pourrait le confondre avec une boîte à rythme... Bon sang, après les premières écoutes, je me demandais encore si j’allais pas demander à Greg de trouver quelqu’un d’autre pour la chronique, tellement je trouvais rien de positif à en dire!

Seulement ce que je ne faisais pas à 15 ans, je suis maintenant capable de le faire, eh ouep, faut croire que j’ai mûri (hum): aborder un album qui ne me plaît aucunement dans un premier temps sous un autre angle histoire d’en tirer quelque chose. Quoi, qui a braillé ‘masochiste’ au fond de la salle ? Hey, je vais pas jusqu’à m’enfiler du Vegastar non plus, hein! D’abord, y a quand même des titres dansants et bien foutus, sur ce skeud, je suis obligé de le reconnaître: ‘Heads Will Roll’ donne envie de mosher sévère, ‘Company Jerk‘ comporte une grosse touche old-school et son refrain mélodique me dit affreusement quelque chose, je veux dire, affreusement autre chose que Pro-Pain (si vous pouviez me dire quoi, ça serait sympa), ‘Leveler’ est presque furieux et devrait déclencher de jolis circle-pits dans les salles… Ensuite, les musiciens maîtrisent tout de même parfaitement leur instrument (avec l’expérience, encore heureux, ceci dit): il n’y a rien de mirobolant, mais le tout est exécuté de manière chirurgicale, des solis du gratteux aux roulements du batteur. Enfin, je pense que la musique des New-Yorkais doit finalement plus facilement séduire les ‘thrasheux’ que les ‘coreux’ tant les riffs font penser à la Bay Area. Ok, je sais, c’est pas vraiment un argument pour sauver le disque, disons que c’est le sentiment qui me parcourt au fur et à mesure des écoutes : si j’étais un chevelu à la veste en jean couverte de patchs Exodus et Testament (l’hameçon est lancé héhé), je headbanguerais sûrement comme un malade à l’écoute de ce ‘Age Of Tyranny’. Pas de bol, je suis un tondu sans look que les solis poussifs et plans mélodico-fleur bleue pour plaire à la p’tite sœur comme sur le morceau avec la nana qui accompagne Meskill (‘Beyond The Pale’) gavent très rapidement, tout comme l’absence de breaks et de changements de rythmes, bref globalement, le tout sonne vraiment trop ‘mou’ pour le bourrin que je suis.

En résumé, ‘Age Of Tyranny’ est comme tout album de Pro-Pain, il marque l’esprit par l’absence totale de surprise : la sempiternelle recette plaira à ceux qui aiment le groupe depuis toujours et lassera très vite les autres. J’ai tout de même réussi à l’écouter plusieurs fois et à y trouver un embryon d’intérêt, mais il va vite retourner prendre la poussière sur l’étagère une fois cette chronique en ligne, je le crains. Avis aux amateurs, donc!

Leur Espace - 270 téléchargements


Rédigé par : Candiria-Thon | 11/20 | Nb de lectures : 13646




Auteur
Commentaire
pj666
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2008 à 09h36 - (51210)
J'ai surtout du mal avec la prod de la batterie, comme sur Order of the Leech de Napalm Death, ça gache un peu ces albums...



Zargol
IP:172.16.13.151, 84.14.91.137
Invité
Posté le: 07/01/2008 à 11h04 - (51213)
Bon groupe, honnête dans sa démarche et souvent efficace sur scène, auquel on ne pourra reprocher que sa frilosité au changement (un morceau inovant tous les deux albums)

les AC/DC du hardcore/metal quoi



Tim No-Wear
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2008 à 13h14 - (51217)
Attention! Un fan hardcore du groupe va parler!

Tout d'abord, je ne remettrai pas en cause la chro de Candiria-Thon parce qu'on a le droit d'avoir un avis différent sur la chose et que les avis divergents sont souvent source de dialogue (quelle prose! j'aurais du faire de la politique moi!).

Pour cet album, je trouve que le groupe a su se diversifier au niveau des compos (un peu comme dans Act of God) avec des titres lorgnant vers le HxC (Compagny Jerk, Live Free or Die Trying...) et d'autres plus metôl (All For King George, Beyond The Pale...). Bref, je trouve que, depuis 1999, le groupe a su retrouver une seconde jeunesse avec, entre autre, l'arrivée de Klinger et que cet album est dans la pure lignée des Prophets of Doom, Fistful of Hate ou autres Act of God. De plus, je trouve les soli dans les compos pas poussifs du tout.

Du point de vue des lyrics, je trouve que le groupe mérite un total respect de par ses positions politiques. Ca change des traditionnelles (et pathétiques) paroles sur la "famille" et "l'unité" qui sont très présentes dans le HxC (quand ça parle pas de SxE...).

Par contre, c'est vrai que le son de batterie n'est pas gégé (contrairement à Prophets of Doom, leur avant-dernier album).

Voilà, j'ai un peu abrégé parce que, sinon, j'y passerais des heures.

PS: Meskil ne prend qu'un seul "L" ;-)
PS bis: c'est pas une nana qui est en guest sur Beyond the Pale mais le chanteur de Icarus Witch.
Pour l'anecdote, c'est entre autre grâce à Meskil que Dream Theater a pu signer son premier contrat discographique. Ca montre l'ouverture d'esprit que peut avoir un groupe comme Pro-Pain (ça change des discours plats et sans intérêts de certains groupes se proclamant haut et fort de la "scène" HxC).



Candiria-Thon
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2008 à 14h25 - (51219)
Sans déconner, c'est pas une meuf ? oO

Je dois avouer ne pas avoir trop prêté attention aux lyrics, ce qui est inhabituel chez moi, Mais Encule-pas...

Celà va sans dire que je respecte beaucoup ce groupe, et tu as bien raison d'apporter ton avis de fan :)

Tim No-Wear
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2008 à 15h11 - (51220)
Nan nan, il chante comme une meuf mais c'est pas une meuf! ;-)

la preuve: www.myspace.com/icaruswitch

D'ailleurs, ce titre me fait un peu penser à celui de Maroon (Annular Eclipse) avec ces parties de chants "moule-couilles" qui contrastent avec le reste de la chanson.

jack
IP:213.44.164.209
Invité
Posté le: 07/01/2008 à 17h21 - (51226)
je pense que ce groupe évolué durant ces années, surtout au niveau de l'utilisation des solos et de leur couleur harmonique ( ceci étant surement du aussi aux divers changements de gratteux).
leur concept mid tempo frontal vieilli plutôt bien il faut le dire, et les patterns chant de meskil reste une école d'éfficacité.

brett
IP:91.168.88.59
Invité
Posté le: 08/01/2008 à 12h22 - (51243)
moi j'adhere totalement, c'est vrai qu'il n'y a pas grand chose d'innovant mais demande t on a ac dc de faire autre chose que du rock'n'roll? grand groupe, sens du groove enorme, voix terrible et solo geniaux, en plus, pour les avoir vu en live je peut vous dire que generalement, ils allument tout les autres!!!!

RouxX
IP:82.216.217.98
Invité
Posté le: 08/01/2008 à 12h55 - (51246)
de plus en concert ça arrache vraiment le pavé... et c'est en concert qu'on juge un groupe (enfin pour ma part...) et musicalement parlant, Tom le soliste est vraiment sous estimé... le départ d'Eric va peut-être leur causer du tort... on verra sur le prochain album.. cette année !! :-))

pj666
Membre enregistré
Posté le: 09/01/2008 à 10h20 - (51264)
En concert ils sont excellent, leur dernier à la Loco m'a impressionné acr ils ont presque tout enchainé !

Sinon le soliste est pas mauvais, mais c'est pas non plus Michael Romeo hein ;-))

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker