PROGNATHE - Revelation Flesh (Peccata Mundi) - 18/03/2015 @ 07h42
C'est en découvrant les commentaires de la news de Vs annonçant la sortie de leur nouvel album, que les deux musiciens de PROGNATHE se sont aperçus que la pochette de "Revelation Flesh" avait déjà été utilisée par le groupe AMERICAN DOG. Image à la base glanée sur internet, elle se retrouve donc désormais à orner deux albums aux styles très différents.
Choisissant cependant d'assumer leur erreur plutôt que de changer de pochette à la dernière minute, les gaziers ont retravaillé l'image mais en sont resté au visuel de cette horde de primitifs chargeant toutes masses en avant. Il faut avouer q'au final (et quand on connait la musique de PROGNATHE) cela colle sacrément bien au groupe et sa philosophie. Car si vous connaissez pas, PROGNATHE ça poutre le cul à grand coups de butoirs lucifériens... et ce "Revelation Flesh" est encore meilleur que son prédécesseur.

PROGNATHE ne compte désormais que deux membres en son sein, M. Victor Bestiole et Lundi Galilao. Présenté comme le projet défouloir de Galilao, le premier album de PROGNATHE présentait un savant mélange de Death/crust/black/indus dynamité par une énergie dantesque et une noirceur bien opaque. Toujours drivé par une BAR, "Revelation Flesh" sonne au final assez différemment du premier opus même si on retrouve évidemment cette volonté féroce de produire une musique sans concession. Toujours aussi varié dans son exploration des extrêmes, ce "Revelation Flesh" me semble tout de même plus orienté Death/Grind que le premier opus, l'énergie punk/crust se mutant en une sorte de colère Black/apocalyptique du meilleur effet.
Muni d'un son beaucoup moins sec et rugueux que son prédécesseur, "Revelation Flesh" sonne de manière plus claire, équilibrée et digeste. L'ensemble est plus massif, plus violent et plus rapide. Les voix sont grasses, tantôt growlées tantôt hurlées, et drivées par un appétit pantagruélique de dégueuler tripes et boyaux sur le micro (bestiole semble plus calé dans les grognements quand Galilao est plus branché par les hurlements).
Cette alternance des voix est du meilleur effet et donne beaucoup de relief aux compositions qui prennent du coup des saveurs différentes suivant le chanteur concerné (le père Hector intervient à ce propos sur plusieurs titres). Si le premier opus se caractérisait par une agressivité sonore âpre et vicié, tout est ici plus clair et plus défini dans le charcutage des instruments. Désormais moins "crust" la prod' permet de mettre en valeur la puissance et la qualité des riffs, chacun des impacts guitaristiques apparaissant désormais au grand jour sans que l'on aie à prêter l'oreille... et le résultat est putain de convainquant !

Ne laissant pas la brutalité prédominer en régnant en despote sur les mesures, la guitare quitte parfois les infra basses pour s'aventurer dans des plans mélodiques n'étant pas sans rappeler A VERY OLD GHOST BEHIND THE FARM (on retrouve d'ailleurs un petit clin d’œil humoristique avec "Grunt to the hills" faisant écho au "Primal concrete Sludge" du premier opus). La basse devient alors d'une obésité sonore morbide et la tambouille qui en ressort est au final d'un goût sacrément prononcé.
Plus agréable à l'écoute, "Revelation Flesh" est aussi plus marqué dans les extrêmes que son prédécesseur. Moins de mid tempo et de beat Punk/crust, l'album trouve son énergie dans des tempo très rapides ou assez lents (le titre "." montre bien ce coté pachydermique cher aux penchants "Doom" de Galilao quand "Twinkle, twinkle, burning mammoth" bourrine sans pitié du début à la fin). Les chansons sont courtes, sauvages et me rappellent parfois la violence d'un SYL et le malaise que peut (pouvait?) faire naître MORBID ANGEL quand il est (était?) en forme. Les Blast beats furibonds succèdent aux parties de double pédale "Poulidor" et le tout se mute en une violente bagarre sonore où PROGNATHE montre qu'il a clairement fait des progrès et qu'il faut désormais compter avec lui.

Plus puissant, plus violent et plus inquiétant que son prédécesseur, "Revelation Flesh" est vraiment une sacrée bonne surprise et fait vraiment du bien par où il passe. Visiblement plus surs de leur compostions, les deux affreux montent en pression et du coup, la musique gagne en efficacité et en violence. Ecoutez et soutenez PROGNATHE, c'est la balle... Ornée de clous néandertalien et de canines préhistoriques.




Rédigé par : Pamalach | 15/20 | Nb de lectures : 8985




Auteur
Commentaire
Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2015 à 14h18 - (116145)
Au terme d'une première écoute, je dois dire que je trouve ça très sympa ! A creuse. :)



Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2015 à 14h18 - (116146)
*creuser ^^

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2015 à 21h48 - (116165)
Pareil, sans que ça soit mon style de prédilection, je trouve ça plutôt sympa!
Je me le note pour un futur achat

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker