PROFETUS - Coronation Of The Black Sun (Rusty Crowbar) - 26/08/2009 @ 10h10
Profetus. Finlande. Funeral doom. Voilà boum boum, en gros tout ce dont vous avez, a priori, besoin de savoir pour appréhender correctement ce premier album qui fait suite à une démo deux titres publiée il y a un an et demi (‘Saturnine’). Un enregistrement alors bien roots, tout droit sorti de la Moria mais nom de Zeus super bien torché, tout balisé qu’il était.

Toujours mené par l’ex-HORNA Anssi Mäkinen au chant des cavernes et à la guitare, PROFETUS revient avec trois nouveaux morceaux (plus une intro) aux durées épiques pour le péquin moyen mais somme toute ‘normales’ pour tout fan de doom extrême qui se respecte (bon, entre douze et dix-sept minutes quand même). La bonne idée de ce groupe basé à Tampere et jusqu’à lors enfoui dans les profondeurs de l’underground est d’utiliser un orgue bien funèbre plutôt que les habituels nappes de synthés que l’on retrouve chez COLOSSEUM ou SHAPE OF DESPAIR. Alors certes, cela les ramène aussi encore un peu plus dans le giron du géant SKEPTICISM, une comparaison de toutes les façons ici inévitable. Mais cela a aussi le mérite d’installer une atmosphère de crypte humide bien seyante, rajoutant même un côté cérémonieux assez solennel à l’ensemble, là où justement ces collègues préfèrent, eux, favoriser une ambiance plus rêveuse. En gros, là où SHAPE OF DESPAIR par exemple aime parfois se coller la tête dans les nuages entre plongées, PROFETUS a choisi, lui, de s’enfermer à double tour dans sa cave et à en calfeutrer toutes les ouvertures.

Si le groupe cite MY DYING BRIDE et la scène britannique du début des années 90, ‘Coronation’ me fait quand même vachement plus penser à MOURNFUL CONGREGATION, notamment à cause de cette même façon de laisser les morceaux ‘respirer’ et de ne pas les surcharger en arrangements ou en tartinage inutile. Ici chaque titre est volontairement très lent et répétitif comme il se doit, histoire de mieux laisser la dépression s’installer, telle une soirée d’été se laissant petit-à-petit obscurcir par des nuages noirs annonçant l’orage à venir. Une impression d’ailleurs confirmée par l’effet d’écho choisi pour la caisse claire, chaque coup résonnant comme l’annonce du jugement dernier. La fin de « Blood of Saturn », où l’orgue et la guitare s’échinent à répéter le même motif pendant cinq longues minutes jusqu’à l’épuisement, en est d’ailleurs l’illustration parfaite.

Par contre, à l’image de son logo ultra-bateau dessiné par Christophe Szpajdel, ces Finlandais ne sont pas des aventuriers et ne cherchent à aucun moment à sortir de leur petit créneau. Quelques bribes de chant féminin et un orgue qui semble hésiter parfois à prendre le devant de la scène laisseraient supposer que l’envie est parfois là mais visiblement, ce sera pour la prochaine fois. Pour l’instant, PROFETUS joue au mineur de fond et creuse sa propre tombe sans regarder par-dessus son épaule. Du funeral doom scolaire si l'on peut dire donc, mais qui a, malgré tout, dans sa hotte de quoi ramèner à la maison un carnet de correspondance plein de bonnes notes.

http://www.rustycrowbar.com/ - 224 visite(s)

Myspace - 503 téléchargements


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 14/20 | Nb de lectures : 9810




Auteur
Commentaire
DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 26/08/2009 à 10h30 - (74470)
" un orgue bien funèbre " ouch je sens que cela risque d'être ma came mon bon maître, je sens déjà les brouzoufs s'envoler.

trashercorpse
Membre enregistré
Posté le: 26/08/2009 à 16h33 - (74487)
et bien ca me va tres bien komm ça ^^



le finlandais
IP:90.17.97.81
Invité
Posté le: 26/08/2009 à 16h43 - (74488)
excellent album !!
ça m'a envie d'écouter les vieux Skepticism également ... =P

pokemonslaughter
Membre enregistré
Posté le: 27/08/2009 à 17h13 - (74525)
ouais c pas mal du tout, mais l'absence de basse se fait sentir, surtout pour un truc censé être "lourd"...

Silenius
Membre enregistré
Posté le: 16/04/2010 à 18h45 - (82711)
Album magnifique.Trés grosse révélation pour ma pomme.Ce doom funéraire ne laisse pas passer une once d'espoir.Hypnotique et décharné à l'extrême avec un ptit côté tribal à la Skepticism qui t'enfonçe dans les entrailles de la terre.Sublime !

18/20.




Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker