PROCESSION - To Reap Heavens Apart (High Roller) - Selection VS du 09/08/2013 @ 09h31
D’après leur chanteur et guitariste Felipe Kutzbach, le meilleur commentaire sur cet album vient sûrement de l’un des proches du groupe (Ola, l’ancien patron du label I Hate Records pour info), le décrivant comme ‘un poing dans la gueule de tous ceux qui voulaient retirer le mot ‘metal’ dans doom metal’. Et c’est plutôt approprié, même si personnellement je trouve que la pochette (signé pourtant par un ‘pro’ Timo Ketola qu’on a déjà connu nettement plus inspiré) n’arrive pas vraiment à retranscrire la teneur épique…

Alors si vous trainez sur des forums dédiés à cette sous-branche de la grande famille du metal destiner à faire pleurer dans les chaumières ou si, mieux, vous avez eu la chance de les apercevoir en juin dernier au Hellfest, vous savez déjà que PROCESSION est un nom qui circule déjà depuis un certain temps. D’ailleurs, difficile de ne pas admirer la foi aveugle qui semble animer Kutzbach qui a décidé de quitter son Chili natal pour s’installer en Europe (et plus précisément en Suède) afin d’être plus au cœur de là où cela se passe et que l’on ressent ici tout le long plutôt court pour le genre (44 minutes) mais à qui il est difficile de trouver le moindre défaut. Certes, on ne peut pas vraiment parler de réel changement par rapport à leur énorme premier EP ‘The Cult Of Disease’ (2009) ou encore ‘Destroyers Of The Faith’ (2010) : avec toujours en ligne de mire CANDLEMASS et SOLITUDE AETURNUS et ce doom d’obédience épique où tout repose sur le chant lyrique et de loooongs titres, PROCESSION se contente en quelque sorte de prolonger la tradition plutôt que de la chambouler.

Sauf que comme le disait très bien Kryde dans sa chronique de ‘Destroyers’, jamais le groupe ne s’apitoie sur lui-même mais au contraire préfère bomber le torse et faire preuve de puissance. Et surtout, et c’est là que la remarque d’Ola prend tout son sens, il est totalement dénué d’influences NWOBHM comme l’était par exemple REVEREND BIZARRE. Arc-bouté sur une attitude de défiance frôlant la déclaration de guerre, le trio apparaît en fait comme un seul bloc de granit tout le long de l’album. Pas un mot de trop, pas de solo pour venir gâcher la messe, pas de branlette, non que du pur doom, asséné par des pros. Notamment Uno Bruniusson d’IN SOLITUDE derrière les fûts et Alan Averill de PRIMORDIAL, invité sur « The Death Minstrel », où il récite un poème signé par l’allemand Rainer Rilke. D’ailleurs, ce morceau est peut-être le plus impressionnant du lot : après une intro tout en délicatesse à la guitare acoustique, le tout prend une allure de pachyderme atomisé digne d’un groupe finlandais de funeral doom avant qu’Averill ne déclame sur un ton sentencieux son texte. Écrasant.

En faisant preuve de concision (le disque ne compte que cinq ‘vrais’ morceaux mais aucun ne paraît plus faible qu’un autre) et de fougue, PROCESSION donne ici une belle leçon de doom METAL (oui, le mot est en capital) dans tout ce que le genre a de noble. Pour dire, même leurs maîtres à penser de CANDLEMASS auraient bien été inspirés de faire preuve d’autant de hargne pour ‘Psalms For The Dead’ plutôt que de se contenter de faire du pilotage automatique…


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 17/20 | Nb de lectures : 12875




Auteur
Commentaire
lolo
IP:92.103.133.164
Invité
Posté le: 09/08/2013 à 14h03 - (108557)
Superbe album, qui effectivement explose allègrement le dernier Candlemass (précision : J'ADORE Candlemass), et superbe prestation lors du dernier Hellfest.

Reste maintenant à venir nous voir en salle, pour un set plus long (et pourquoi pas accompagné d'In solitude, vu qu'ils ont l'air potes !)

Skay
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2013 à 12h20 - (108588)
tu m'étonnes qu'ils ont l'air potes, le batteur d'In Solitude joue en live avec Procession. Pas encore chopé, mais les nouveaux titres joués passent très très bien l'épreuve du live. Ils ont l'air d'avoir confirmé tout le bien que je pensais d'eux !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker