PREMORTAL BREATH - They... (Autoproduction) - 24/06/2015 @ 07h35
La vie pré-mortelle est un concept de croyance religieuse, qui figure (essentiellement) dans les croyance de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (également appelés Mormons). Cette doctrine vise à faire croire aux adeptes qu’il existe un lieu avant le début de la vie d’humain, où les humains ont vécu avec Dieu en tant que ses enfants spirituels, avant de naître en tant qu'êtres mortels. 

Une sorte de paradis avant la naissance, en gros. Pourquoi pas, après tout ; ce qui est sur, c’est que, si dans cet éden pré-coïtal, les orgues et musiques niaises d’églises sont remplacées par le gentil Metal de PREMORTAL BREATH, alors je signe… 
Car même sans briller d’une quelconque aura divine, ‘They...’ est suffisamment cool pour passer 40 minutes plus sympathiques qu’une messe. Mais guère plus…

Formé en 2010, PREMORTAL BREATH est un groupe allemand, qui joue du ‘Metal mélodique’. Une sorte de Heavy allemand, mais en plus moderne, et plus pêchu.
Le groupe aspirait à ses débuts à jouer un truc frais, à la fois heavy et mélodique.
Le résultat, ‘They…’, premier album du groupe, est effectivement très porté sur le côté Heavy et mélodique. Par contre, pour la fraîcheur (dans le sens nouveauté), on repassera… 

Car ‘They...’ est tout de même très (très) classique dans le fond comme dans la forme. Ce qui n’empêche pas de passer un bon moment en compagnie de nos Mormons.
La base musicale du groupe est à 70 % influencée par le Heavy et le Thrash, et 30% boosté au Death Mélodique. Un bon mix, intéressant, forcément mélodique, mais qui paradoxalement manque un peu de couilles…

Les influences Heavy, plutôt énergiques, sont à chercher du côté de METAL CHURCH et SAXON ; le groupe s’appuie également beaucoup sur un dynamisme très Thrash, qui n’est pas sans évoquer TESTAMENT ou ANNIHILATOR, voir même MEGADETH par moments.

Des influences flatteuses, mais malheureusement, le groupe n’arrive jamais au niveau de la taille de l’un de ces groupes. 
Le groupe a le mérite de jouer sans complexe, et n’hésite pas à utiliser et agencer ses influences sans se prendre la tête ; on retrouve ainsi des titres plutôt variés, où la hargne du Thrash est plus ou moins présente, et plus ou moins contrastée par les mélodies et la puissance du Heavy.

A l’image du chant, tour à tour chanté sur un mode clair ou rocailleux, le groupe s’inspire tout en essayant de se détacher, et de construire son univers.
Les morceaux sont simples et efficaces, un peu redondants parfois (un refrain répété 10 fois, ça lasse …), mais globalement pêchus et cohérents. Le groupe a opté pour le dynamisme frontal, aux Mid-tempos simplement enjoués.

On retrouve quelques refrains efficaces (‘Your Ruin’, ‘Pain’), des leads simples mais qui accrochent l’oreille (‘Into The Light’), quelques passages nettement plus Thrash qui boostent un peu l’ensemble, et un chant hargneux, parfois un peu rocailleux, assez varié et globalement mélodieux.

Mais ‘They...’ est un ensemble malgré tout pataud et lourd à digérer. Un peu comme une tartiflette faite avec les espèces de fromages de grande surface susnommés ‘fromage à tartiflette’ : ça à l’air appétissant, comme ça ; ça a l’air appétissant dans le four, ça à l’air appétissant dans l’assiette, mais dès la première bouchée, le subterfuge qualitatif ne laisse aucun doute, et on a franchement du mal à finir son assiette (là où la tartif’ au Rebloch’ fermier est un pur régal).

Ce qui fait grandement la différence entre ces sympathiques allemands et leurs glorieuses influences se situe essentiellement au niveau des riffs : n’est pas Dave Mustaine qui veut… Et ‘They...’ souffre forcément de ce déficit qualitatif. 
Car sans jamais essayer de vouloir comparer, et même en prenant l’album comme il vient, on ne peut s’empêcher de constater une faiblesse indéniable, qui a pour conséquence fâcheuse de ne pas donner envie de réécouter l’album tous les 3 matins.

Vite écouté, vite digéré, malheureusement ; les bonnes idées et les mélodies entraînantes se retrouvent ainsi noyées au milieu de passages trop banals.
They...’ propose un joli melting pot d’influences Metalliques, entre Heavy et Thrash ; sans prétention, sans génie, sans non plus être virevoltants, mais avec beaucoup d’envie et quelques idées.
Un peu trop gentillet, un peu naïf, les allemands nous permettent de passer un peu de bon temps en leur compagnie, mais guère plus.



Album en écoute intégrale - 73 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 12,5/20 | Nb de lectures : 7580




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker