PREDATORY VIOLENCE - Marked for Death (Killer Metal) - 12/12/2013 @ 07h57
Le nom ou la pochette, on comprend très rapidement que Predatory Violence ne fait pas dans la finesse ou l'originalité. L'écoute de leur 4ème album « Marked for Death » le confirme, nos camarades allemands sont là pour envoyer un thrash assez primaire et old school, où mélodies, modernisme et diversité n'ont que très (très) peu de place.

Proposer un thrash assez rétro (l'album n'aurait pas dépareillé à la fin des années 80) est aujourd'hui devenu quelque chose de commun, sans être forcément synonyme de production de qualité. Dès les premières minutes de « Marked For Death », on comprend que l'on a affaire à un groupe 'primitif' et scolaire dans l'approche, le son est assez gras et collerait très bien à une production death metal. La batterie sonne de manière légèrement faiblarde (la caisse claire et les toms ont un son pour le moins roots), les riffs sont sympathiques mais linéaires et parfois poussifs (ça gratte avec guère de conviction). Le chant est également moyen, il manque de profondeur et d'accroche, sonne parfois usé comme une sorte de Schuldiner à bout de souffle.

Les compositions ne marquent pas vraiment les esprits, si ce n'est « Parental Love », plus inspiré au niveau des guitares (davantage de riffs et de plans musicaux), plus efficace et prenant aussi vocalement. Predatory Violence s'il ne se démarque pas trop dans la qualité et l'efficacité musicale, propose tout de même avec « All This Hate in Me », une pièce à rallonge atteignant les 8 minutes. L'introduction est un peu trop longue, après 3 minutes le morceau gagne vraiment en intérêt et s'impose comme l'un des bons moments de l'album. Juste après ce morceau fleuve, difficile de ne pas voir une similitude entre un des riffs du titre « Always on the Prool » et le riff principal de « Walk » de Pantera...

Predatory Violence semble un peu toujours faire la même chose, je ne leur enlèverai pas leurs quelques breaks plus ou moins bien agencés, comme la partie en blast sur « Marked for Death », ou le passage plus atmosphérique au milieu de « Mercy Shot », qui agrémentent convenablement des compositions bien tenues, auxquelles il manque du relief, l'élément en plus qui les rendraient attractives. En définitive, voilà un opus de thrash correct, mais qui à mon goût n'a pas suffisamment d'arguments en sa faveur pour être une révélation ou une claque dans le genre.



Facebook - 120 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 12/20 | Nb de lectures : 11179




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker