POTTIIN - Seize The Storie (Autoproduction) - 15/01/2013 @ 07h56
Premier album pour les Bordolandais de POTTIIN (je vais vous épargner la blague avec Félix), après un premier EP sorti en 2008, totalement autoproduit et ne bénéficiant pas encore d’une sortie physique. Qu’a cela ne tienne, les petits gars partagent tout de même leur musique, que ce soit via les plateformes de téléchargement légal ou de façon plus « artisanale ».

Le groupe pratique un metal/rock baignant autant dans le death que le metal à tendance polyrythmique et le rock grassouillet.

« Même si on fait de la polka on va nous dire "ça ressemble à GOJIRA" alors bon... » selon leurs propres dires.

Hé hé, ouai, c’est pas faux. Car c’est ce qui ressort le plus au fil des écoutes. POTTIIN brasse grave du côté de chez GOJIRA, ça sent le défouraille-metal à 100%. Ce n’est pas un mal en soit il faut dire, il y a pire comme ressemblance.

Le groupe a quand même des arguments pour séduire et le prouve sur ce premier full lengh. Ses quatorze titres sont tous bien ficelés, avec un éventail de riffs qui démontre véritablement la force du groupe. Tout en nuance, ils s’intègrent parfaitement aux structures des morceaux et sont placés au premier plan pour plus d’impact. Les titres sont variés, et ne s’éparpillent pas en chemin, ce qui laisse une impression de cohésion à l’ensemble et en fait un bon point. On y retrouve quelques riffs et rythmiques empruntés à MESHUGGAH à divers endroits, comme sur « Roaring Blame », ainsi qu’un jeu assez typé stoner, peu présent tout du long quand même, sympathique et bien amené, changeant un peu le ton général. Mais en ce qui concerne le reste de l’album, on baigne un peu trop dans un GOJIRA-like. C’est très bien fait, bien composé, tout ça, mais ça manque un brin de personnalité en fait.

« Seize The Storie » fait penser aux premières réalisations des Landais, période « Terra Incognita » ou « The Link », donc pas les plus mauvaises périodes du groupe, mais bon, on connaît quoi. Heureusement, POTTIIN a quand même quelques trucs bien à lui, comme ces petits interludes acoustiques fort plaisants et, bien évidemment, ces riffs véritablement bien trouvés qui marquent là l’identité du groupe. Quelques passages « pur » death metal font leurs apparitions, aussi, et laissent une trace très MORBID ANGELienne sur leurs passages, ce qui n’est pas pour déplaire, bien au contraire.

En bonne autoproduction qui se respecte, le son mériterait un peu plus de « boost » et de clarté. Là, ça sonne un chouille trop étouffé, mais sur l’ensemble tous les instruments s’en sortent bien (même la basse !). On ne leur en voudra pas pour ça.

POTTIIN fait de la bonne musique, c’est indéniable, et le prouve sur ce premier album fort appréciable mais reste trop calqué sur ses confrères de GOJIRA. Cela va jusqu’au chant, qui transpire fortement le timbre de Jo Duplantier. Un peu plus de nuances aurait été un autre atout pour le groupe, mais bon, peut-être pour la prochaine fois ?

En tout cas il est indéniable que POTTIIN est un groupe à suivre, si ils décident de s’extirper un peu de cette étiquette de GOJIRA-like.


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 13/20 | Nb de lectures : 11189




Auteur
Commentaire
noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 15/01/2013 à 08h24 - (105549)
"EP sorti en 2008, totalement autoproduit et ne bénéficiant pas encore d’une sortie physique."
Ben, je l'ai en CD perso. (on parle bien du même?)

Faudrait que je jette une oreille sur celui ci

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 15/01/2013 à 09h34 - (105550)
C'est celui-ci qui ne dispose pas d'une sortie physique, en fait ;)



noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 15/01/2013 à 10h02 - (105551)
Ah ! oui je comprend mieux, ça m'apprendra à poster mon avis dès le matin :p

Arx
IP:194.98.58.153
Invité
Posté le: 17/01/2013 à 14h15 - (105585)
Pour les avoir vus ( et découverts en fait ) au Muscadeath 2011, jouant à 14h devant 30 personnes, ben j'ai pris une bonne vieille claque, ça a été une vraie surprise, presque une révélation.
J'ai été littéralement transporté par leur musique, leur énergie, leur envie, sincèrement j'étais soufflé.
Ca m'a fait le même effet que peut produire un livre, un film, une musique qu'on découvre, et qui d'un coup sort de la masse sans raison apparente, mais dont on sait qu'on est face à quelque chose de grand.
Si on me donne le choix entre Gojira - puisque tout le monde semble insister pour faire le rapprochement - à 21h dans une grande salle, et Pottiin à midi place du marché, sans aucune hésitation je vais revoir Pottiin.
Longue vie à eux.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker