POST-TRAMA MARIACHIS - Brown Brown (Autoproduction) - 28/12/2009 @ 09h06
« Brown Brown » est donc la nouvelle livraison (la démo pour être plus précis) que nous propose les Post-Trauma Mariachis. Ce cinq titres succède à un album ("Nature morte") paru en 2008 et une démo ("Anonymes par vocation") parue en 2006. Le groupe n’en est donc pas à son premier galop d’essai et nous revient plus motivé (et gratuit) que jamais.
« Brown Brown » contient quatre titres qui fleurent bon le hip hop – Metal lorgnant vers le punk, le néo, le rock classique et la world music (eh oui !).
Les sonorités me rappellent les premières livraisons de Lofofora, Dub War ou encore Urban Dance Squad.
Vous comprendrez donc aisément que le groupe pratique une fusion qui commence à avoir de la bouteille mais les « Postros » le font avec une telle envie que, ma foi, cela passe bien.
Contrairement à bien des groupes qui ont fait copuler le rock et le hip hop, l’aspect « groovy – Funky » n’est pas ici à la fête.
Le groupe défouraille tant qu’il peut quitte à laisser la finesse au placard. On sent même par moments une certaine ambiance « alternative » qui rappelle à notre bon souvenir les 80’s et ses légions de combos noiso–randgos à crêtes.
Le groupe aime à dire que sa musique est vicieuse et violente. Force est de constater que leur rage et leur fougue semblent authentiques ce qui pallie un certain classicisme et une originalité pas toujours au rendez-vous.
Le flow du chanteur est plutôt bon et le gus arrive à faire passer plusieurs émotions tout en restant dans un débit purement whesh whesh. Le petit souci vient par moments d’une prononciation un peu aléatoire qui empêche de comprendre sans difficultés ce que raconte le M.C.
Le groupe se veut un peu plus mature sur cette démo, particulièrement au niveau des textes, puisqu’ils qualifient eux-mêmes les textes du précédent album de « résidus de crise d’adolescents qui avaient besoin d'être exprimés ».
Sur ces cinq titres, deux sont complètement hip hop avec « Lien d’hérédité » et sa guitare acoustique et « … » qui lui envoie les pianos, les cordes, les chœurs d’enfants et un texte inspiré. Ce dernier titre est de loin le meilleur de la démo. Emotionnellement fort et instrumentalement parlant très réussi, le groupe fait ici preuve d’une créativité importante qui laisse présager du meilleur pour la suite. Le seul petit hic c’est que cela ne séduira pas certains amateurs de metal, voire certains amateurs de rock. Tant pis pour eux…
Heureusement pour vous mes amis poilus, il y a du gras sur ce skeud avec le très punk « Retour à l’anormal », le très néo « Brown, Brown » (avec son « poaw poaw poaw poaw » faisant penser à Nique Ta Mère) et le lugubre « Mauvais Augure » qui avec son tempo éléphantesque offre quelques belles minutes d’une lourdeur bienvenue.
Certains reprocheront certainement au groupe son côté un peu simple et direct mais c’est certainement cette innocence alliée à un sentiment d’urgence qui confère toute sa sève aux « Postros ». Apparemment plus intéressé par Nirvana que par Meshuggah ou « Don caballero », les gars, par leur démarche désintéressée (tous leurs albums sont « gratuits » comme ils disent), ressuscitent un état d’esprit punk où l’envie de tout pêter était primordiale. Evidemment, ce ne sont pas les premiers à faire cela mais ils ont dans la voix cette tonalité juste qui fait qu’on les croit sans problèmes. Je sais pas pour vous, mais moi ça me plaît.

Myspace - 148 téléchargements


Rédigé par : pamalach | 3/5 | Nb de lectures : 10091




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker