POSSESSION - 1585-1646 (Invictus/Iron Bonehead) - 10/02/2016 @ 07h13
Quand on parle de black-metal en Belgique on pense instantanément à ENTHRONED, il faut dire que le combo emblématique a été pendant longtemps le fer de lance du metal noir venu du plat pays, pourtant celui-ci regorge de formations de qualité qui ne demandent qu’à avoir un peu de lumière pour faire parler d’elles et ainsi obtenir plus de reconnaissance. Parmi celles-ci on retrouve les gars de POSSESSION, jeune quatuor formé en 2012 et qui n’a pas chômé depuis ses débuts puisqu’après une première démo en 2013, et le prometteur EP « Anneliese » l’année suivante, les voilà qui franchissent un nouveau palier avec ce cinq titres enfin disponible en cd. En effet après être sorti originellement en vinyl chez Iron Bonehead il s’est fait attendre sous ce support mais cette impatience en valait la peine tant ces vingt-cinq minutes ne font que confirmer tout le potentiel qui avait déjà été entrevu auparavant.

Sous ce titre curieux cette galette relate l’histoire d’Adrienne d’Heur (1585-1646), femme intelligente et cultivée qui pratiquait l’orfèvrerie à Montbéliard et qui fut accusée (comme des milliers d’autres avant et après elle) d’être une sorcière, avant de l’être reconnue comme tel et de mourir sur le bûcher. Les textes nous racontent de manière chronologique tous les évènements jusqu’à son décès et démontrent une fois de plus l’absurdité des soupçons qui pesaient sur elle tout en condamnant le fanatisme des tribunaux de la sainte inquisition. Bref un vaste sujet énormément évoqué mais la force des mecs est de réussir à créer un parfait équilibre entre les paroles et la musique, car cette dernière sous ces aspects très simples a été mise en valeur par Phorgath (actuel bassiste d’ENTHRONED) qui s’est chargé de la production en lui offrant un rendu très froid et homogène tout en réverb’ dont l’influence actuelle de son groupe est palpable, ainsi que celle des débuts d’ailleurs car on se croirait par moments revenu à l’époque de « Prophecies of Pagan Fire » et « Towards the Skullthrone of Satan » avec cette ambiance qui sent le soufre.

Pour mettre l’auditeur en condition « Obscurity » (qui sert d’introduction) porte parfaitement bien son nom car durant les trois premières minutes c’est un climat angoissant qui s’installe, car tout d’abord on entend le vent souffler avant que la pluie ne se mette à tomber, tout cela d’une manière discrète qui se rehausse avec les hennissements des chevaux avant qu’un énorme coup de tonnerre ne fasse sursauter aussi bien les animaux que celui qui écoute, tout cela juste avant que des chants grégoriens n’entrent en scène faisant passer le bruit des gouttes en arrière-plan. Totalement jouissive et ténébreuse cette primeur voit ensuite un riff glacial, lent et répétitif s’installer avec juste les toms de la batterie pour amener un côté légèrement tribal et envoûtant qui font passer ces 6,30 minutes d’une seule traite et qui se révèlent indispensables pour la cohérence de la suite, car « Visitation » s’enchaîne directement avec cette dernière et pendant moins de trois minutes on a du pur black-metal rapide et sauvage consolidé par un petit solo et d’une voix qui n’est pas sans rappeler celle de Nornagest (et donc naturellement d’ENTHRONED). La suite est toujours aussi convaincante avec « Ceremony » très diversifié où se côtoie le mid-tempo bien lourd du début avec des parties blastées par la suite, le tout mis en valeur par un petit solo court et presque joué à l’arrache, l’ensemble ayant un côté très simple mais pas simpliste car ça ne se répète pas trop et ça évite l’écueil de la linéarité. Le tout est confirmé avec « Guilty » où la brutalité prend le dessus pendant quasiment toute sa durée et toujours avec une inspiration et une noirceur à la hauteur du thème et des textes, et enfin « Ablaze » finit de nous achever en balançant pendant quasiment quatre minutes des parties ultra-rapides, mais alors qu’on ne l’attend plus tout se calme et la basse apparaît durant un break salvateur suivi par du mid-tempo légèrement épique avant que les incantations n’apparaissent sur des parties plus lentes, tandis que résonne jusqu’au bout cette phrase prémonitoire « Le diable marche avec moi » qui est dite en boucle par son chanteur.

En bonus sur cette édition on a droit aux deux titres du fameux « Anneliese » qui permet de nous rendre compte du pas de géant franchi par le groupe, car tout y est bien mieux écrit et plus varié (notamment grâce à l’ajout de quelques passages de Death sombre), tout en ayant une production parfaite qui rend justice à ces compos excellentes, car absolument rien n’est à jeter malgré que ça ne renouvelle absolument pas le genre. Cependant au milieu de la nuée de nouveaux venus dans le milieu du metal noir il est indéniable que le quatuor a un talent immense et qu’en continuant comme cela il y’a de grosses chances qu’il fasse encore plus mal dans le futur, en tout cas vivement un album complet car on a hâte d’en écouter plus.




Rédigé par : GabinEastwood | 8,5/10 | Nb de lectures : 6979




Auteur
Commentaire
raziel
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2016 à 07h59 - (119367)
Le dernier groupe de death que j'ai apprécié. Loin des répétitions habituelles du genre. Sombre et putride, juste comme il faut.



raziel
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2016 à 08h00 - (119368)
Ouais, parce que pour moi, c'est autant du death que du BM !

Mogtesquieu
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2016 à 08h17 - (119369)
Bon sang, l'efficacité est totale !
ça s'écoute sans fin, c'est un régal
Merci pour la chronique



TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2016 à 08h37 - (119371)
POSSESSION. La meilleure chose en matière de death/black qui soit arrivée à nos camarades Belges depuis EMPTINESS. Cet EP en est la plus belle des preuves, d'une élégance juste diabolique.



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2016 à 09h19 - (119372)
Posession, c'est bien bon. Et quel son !!

Funky Globe
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2016 à 12h34 - (119375)
Quelle édition avec le bonus? Sur Iron Bonhead, il n'y a que le vinyle avec les 4 titres.



KKK
IP:83.205.32.91
Invité
Posté le: 10/02/2016 à 13h10 - (119376)
newbie...

Scooby Doom
IP:92.134.186.19
Invité
Posté le: 13/02/2016 à 14h44 - (119414)
La version CD contient en plus le 7" Anneliese.
Donc 6 morceaux au final.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker