POLARYS - The Va'Adian Chronicles (Brennus/Socadisc) - 10/02/2014 @ 07h50
« Lentement mais sûrement » est probablement l'adage qui irait le mieux à ce quintet parisien... non pas qu'ils soient adeptes du dooooom ou du sludge, c'est juste que ce groupe a été remis en route depuis plus de 10 ans par son leader, Douchan (chant-guitare) et que ce concept-album est leur tout premier. D'ailleurs ce disque a aussi mis son temps avant de sortir, les premières sessions datant de 2007 !

L'album nous narre une histoire de science fiction (dont le groupe a fait son concept) et propose un prog metal proche de ce que STRATOVARIVUS proposait eût un temps avec des touches et des sonorités futuristes (les claviers notamment), normal pour un concept SF...

Pourtant l'intro déclamée par une jeune femme est sur fond de clavier et de piano (tenu par la déjanté AYIN ALEPH) avant de devenir un instrumental électrique.
Le premier « vrai » titre « Cybernitic wars » est un morceau de speede mélodique à la STRATOVARIUS avec beaucoup de clavier, ça sera d'ailleurs la seule chanson très rapide du disque, le groupe va plutôt jouer en mid tempo voire sur des tempos lents. « Lost » qui le suit montre d'ailleurs cela, c'est un mid tempo assez heavy qui va permettre à Fabio de nous sortir un solo de clavier. La quatrième chanson de l'album, « Science Almighty » nous présente une autre des particularités de POLARYS, les growls qui seront utilisés dans la chanson et dans l'album à plusieurs reprises.... on ne va toutes les faire ,mais sur sa base prog metal mid tempo, le groupe arrive à greffer toutes sortes de choses comme des chœurs féminins (on retrouve entre autres Ayin) sur « Heading for the crystal dome », du thrash avec des guitares acérées sur « Chaos unleashed », une suite (de celles qui sont chères à mon ami Karadok) avec « A secret revealed » (plus 13 minutes au compteur, et avec le piano d'Ayin). Mais aussi 2 titres assez planants, Douchan mettant PINK FLOYD parmi ses favoris, avec « Recurrent dream » très lent sans batterie mêlant le chant, de la guitare, des synthés et le piano d'Ayin Aleph et le la ballade lumineuse et planante qui ferme l'album, « Infinity ».

Le CD est rempli à ras-bord avec plus de 79 minutes au compteur, avec de la virtuosité mais juste ce qu'il faut pour un résultat ambitieux mais pas pompeux. On notera la participation de Symheris (T.A.N.K) à l'autre guitare qui a quitté le groupe depuis la fin des enregistrements. Le groupe a pris son temps pour faire ce disque et vu le résultat ils ont bien fait !

http://www.polarys-metal.com - 127 visite(s)

vidéo 'Science Almighty' - 93 téléchargements


Rédigé par : Papy Cyril | 15/20 | Nb de lectures : 11311




Auteur
Commentaire
gardian666
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2014 à 17h45 - (110936)
Album bien chouette, les claviers sont intelligemment intégrés, l'ensemble est solide et agréable, et plutôt bien chanté.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker