PLEURISY - Dazed and deranged (Soulreaper Records) - 27/06/2003 @ 10h28
Pour leur second album, les hollandais de Pleurisy ont su s'entourer. En plus d'une production à la hauteur et une pochette signée du même auteur que Soilwork et Darkane, ils ont enrôlé George Oosthoek, le mythique vocaliste de Orphanage, pour beugler sur ce disque. Ils bénéficient également d'une certaine estime sur la scène hollandaise et plusieurs splits et démos encourageants ce qui représente déjà un gage de qualité certain.
En tout cas, une chose est sûre : ce disque plaira à tous ceux qui sont saturés par les déferlantes de brutal-death made in America et de death mélodique made in Sweden. Pleurisy pratique plutôt un death old-school, dans l'ensemble mid-tempo, gras et recherché à la fois, avec des guitares puissantes et sombres au son typiquement hollandais. Les vocaux de George sont un plus indéniable pour tous les fans d'Orphanage dont je fais partie depuis leurs débuts. Ceux qui connaissent l'énergumène savent qu'il a un organe très particulier, pas forcément brutal, mais extrèmement rauque et reconnaissable entre mille. Si, grâce à (à cause de ?) ces vocaux, le parallèle avec Orphanage est évident, force est de constater que la musique de Pleurisy est plus complexe et moins apocalyptique que celle de leurs compatriotes. On reste dans des bases quand même relativement classiques et le style n'est pas forcément original. Les 8 titres sont assez longs dans l'ensemble (45 minutes en tout) et chaque morceau est assez long à mémoriser. Les riffs partent souvent dans tous les sens et Pleurisy n'a pas forcément choisi la facilité. Ce sentiment est renforcé par la relative rareté des blasts qui, ne le cachons pas, servent souvent à masquer des lacunes de composition. C'est donc tout à leur honneur et le véritable amateur de death ne pourra que se satisfaire du contenu de ce disque. Pourtant, j'ai un peu de mal à accrocher complètement car on ne retrouve dans aucun morceau (sauf peut-être le très bon "the haunted past") de véritable ligne directrice. Les morceaux sont bien faits, mais ils manquent parfois un peu de personnalité et je suis forcé de mettre un gros bémol à la qualité globale de l'album. Ce n'est pas le genre d'oeuvre qu'on peut s'écouter cinq fois de suite mais plutôt une petite galette qu'on peut réécouter de temps en temps sans déplaisir. "Dazed and deranged" reste toutefois une bonne alternative aux modes actuelles et les amateurs de death hollandais et d'Orphanage en particulier apprécieront certainement. http://www.pleurisy.nl


Rédigé par : Loufi | 13/20 | Nb de lectures : 6966




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker