PINK CREAM 69 - Ceremonial (Frontiers) - 27/03/2013 @ 08h04
Il faut compter 6 années entre « In10sity » et « Ceremonial », les 2 dernières productions de Pink Cream 69, soit la plus longue durée de non production du groupe en 25 ans de carrière. Cette 'absence' prolongée n'a pas pour résultat un changement de style, puisque le groupe allemand reste très fidèle à son heavy/hard mélodique. Un peu trop mélodique à mon goût d'ailleurs. Avec un chanteur de la trempe de David Readman, bien entendu que les parties vocales sont assez douces, lyriques et pas franchement 'rentre-dedans', cela n'empêche que dans sa globalité, « Ceremonial » est mou et pas toujours réussi.

J'ai déjà eu l'occasion d'encenser des albums de hard mélodique par le passé, qui contenaient aussi un bon lot de titres softs et très easy listening ; je serai plus réservé avec la nouvelle production de Pink Cream 69, pas exécrable, toutefois bien loin de ce qu'il y a de meilleur dans le genre. Ce n'est pas comme si l'on faisait face à un groupe débutant, bien au contraire, c'est carré et réglé au détail près, l’interprétation est bonne, la production aux petits oignons (mais avec une basse peu mise en avant), bref tous les clignotants sont au vert pour passer 50 minutes agréables.

Agréables elle le sont, oui, mais dire que l'ennui ne me gagne pas serait un bon mensonge ! Tout commençait bien avec le solide et sombre « Land of Confusion » (un mid tempo entêtant et un premier refrain plein de classe), bien suivi par l'énergique et 'enthousiaste' « Wasted Years », déjà plus accessible, avec un nouveau refrain parfaitement amené (et chanté tant qu'à faire). Petit à petit, la machine s'enraye, les titres mélodiques et ultra convenus se multiplient, et même ceux un peu plus pêchu/rythmé ne me font que doucement bonne impression («Let the Thunder Roll »,  Superman »). Le groupe a sa recette, son identité, et ne cherche pas à en faire plus ; après tout, dans quel intérêt ? Pas utile d'être trop sévère non plus, comme je le dis plus haut, « Ceremonial » n'est pas désagréable à écouter, quoique parfois un peu limite et mollasson ; je pense à « Find Your Soul », « The Tide », une doublette pas vraiment parmi les temps forts de l'opus, doublette à laquelle on peut ajouter « King for one Day », morceau qui ne décolle pas et qu'il n'est pas indispensable de retenir. La semi-ballade « Passage of Time », moment pour le moins obligé dans le style, n'est pas totalement quelconque, les paroles sont jolies, mais il y a déjà eu mieux dans la carrière du groupe.

Cependant, ne voyons pas tout d'un œil trop négatif, et profitons d'un « Big Machine » qui fait son petit chemin, grâce à des soli de haute volée et un riff principal pour le moins 'contagieux'. « Right From Wrong » est dans son genre, du même acabit, agréable et harmonieux, les mecs ont le sens de la compo et nous en font grandement profiter. En définitive, « Ceremonial » est un opus correct, seulement avoir attendu 6 ans pour ce résultat, il y a de quoi être déçu. Sympathique à défaut d'être brillant.



www.pinkcream69.com - 115 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 12/20 | Nb de lectures : 11268




Auteur
Commentaire
Piet
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2013 à 09h04 - (106713)

pour ma part, c'est un bon album mais sans plus. On risque malheureusement de l'oublier assez vite.
Il lui manque des titres forts avec des mélodies accrocheuses et des hits comme en contiennent "Electrified" et "Sonic Dynamite".



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker