PILLARS - Pyres and Gallows (Autoproduction) - 01/06/2016 @ 07h42
Les niçois de Pillars nous livrent ici leur tout premier EP, Pyres and Gallows. Si la région était davantage connue, pour ma part, pour ses groupes de BM (le groupe se compose d’ex-membres de Svart Crown et Imperial Sodomy entre autres), c’est ici dans le doom que l’on nage. Un doom bien velu, bien gras comme il se doit, ample et profond et surtout très très chaud, gorgé de groove et de jolies rondeurs.

Le doom de Pillars est pur. Trad’, au sens noble du terme. Point de funeral, de sludge, de ci ou de ça, juste du heavy bien lourd et très dynamique en dépit de la lenteur stylistique du propos et d’une pochette très sombre qui pourrait d’induire en erreur. Articulé autour de 4 titres pour 33 minutes de musique, cet EP développe en effet un doom trad’ proche des origines, à gros relents heavy (les beaux soli heavy sur "Green Magik Ritual" vers les 5’ qui servent tout à la fois de pont et d’aération du morceau) sur lequel une voix chaude (comme le son global, très rond, très organique) se pose tout à fait naturellement.

Si certains titres prennent une tournure plus stoner ("Dirty Whoreshippers" par exemple), l’ensemble tourne tout de même autour de structures certes classiques mais parfaitement exécutées. Le rapprochement avec Monolord (et son magnifique Vaenir) pourrait être fait. Witchthroat Serpent pourrait également être appelé en la cause (en moins psychédélique), même si encore une fois le son développé par Pillars me semble nettement plus organique et enveloppant.

Le groove reste l’effet central de ce EP. Le feeling très rock n’ roll de ce mini transpire de chaque compo ("Green Magik Ritual" mais surtout "Cult Seeker" ou "Pyres and Gallows", qui pourraient être tirés des premiers Reverend Bizarre dans cet esprit). Il confère aux titres leur dynamique, leur chaleur et la sensation d’évoluer dans du coton alors pourtant que la rythmique est lourde.

Ce premier effort est une réelle réussite. Bien ancré dans le doom trad’ sans en être une simple resucée, Pillars développe son propre son, son propre chemin. Amateur de doom pur, n’hésite pas un instant.




Rédigé par : Raziel | 7/10 | Nb de lectures : 5819




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker