PIGS - Gaffe (Solar Flare) - 22/12/2013 @ 23h22
PIGS est au rock ce que Unsane est au hardcore. Une version abrasive, noisy, lourde et malsaine du style. Normal vu qu’on retrouve Dave Curran dans les deux groupes, sauf que le bassiste d’Unsane passe à la guitare mais reste au chant. A part ça, les deux groupes partagent le même esprit, la même conception de la musique et la même façon de la faire. Mais alors qu’est ce qui différencie les deux groupes ? Et bien tout et rien. Je vous l’accorde tout cela n’est pas très clair, mais justement on est là pour essayer d’éclaircir tout ça. Les quelques lecteurs qui auront écouté ou possèdent « You Ruin Everything », le premier album du groupe savent de quoi on va parler. Pour les autres cet e.p trois titres est la parfaite porte d’entrée dans l’univers d’un groupe qui mériterait de dominer le monde du rock’n’roll. Rien que ça.

« Gaffe » se compose de trois titres relativement différents mais tous trois marqués au fer rouge par la patte du groupe. La première chose qu’on remarque chez les new-yorkais c’est la lourdeur du son, chaque note jouée pèse sur les tympans par sa densité, son poids, elle semble être jouée comme si elle était la dernière note de la carrière du groupe. Avec les tripes et les couilles. Ça sent rien dans l’attaque de la corde ou de la peau. Un son d’une lourdeur rare pour un groupe de rock ? Parce que oui, on a beau dire tout ce qu’on veut, PIGS est un groupe de rock. D’ailleurs leur musique peut se rapprocher d’illustres groupes tels que Unsane bien entendu mais aussi Tomahawk ou encore les inclassables Melvins. On retrouve chez les new-yorkais cette volonté de faire bouger les lignes et de faire avancer le style, de ne pas se laisser enfermer par aucune contrainte que ce soit.

« Gaffe » le titre qui donne son nom à l’album s’ouvre sur un riff de basse à décoller le papier peint. Le riff est puissant et fonce droit devant lui sans se retourner et emmène le titre sur les rails d’un mid-tempo puissant. Puis la guitare entre en jeu est triture la routine d’un morceau pour en dévoiler la perversité. Elle agit sur « Gaffe » comme plusieurs crises d’épilepsie, débarquant à l’improviste pour secouer le titre, lui faire perdre ses repère et l’entraîner dans une une succession de convulsions qui font l’originalité et le sel de « Gaffe ». Le titre le plus évident, le plus séduisant aussi peut-être, le plus proche de ce qu’a l’habitude de réaliser le groupe.

Les deux autres titres sont forts différents, et pour cause ce sont deux reprises : l’une ; « Hello Kiddies » de Cheap Trick, sonne presque comme du Rob Zombie débarrassé de ses artifices éléctro-pouet-pouet, l’autre « If I’m In Luck » de Betty Davis est du PIGS pur jus. En même temps je n’ai pas la moindre idée d’à quoi peut ressembler l’original mais ce que je sais c’est que c’est un excellent titre des porcs. Plus longue, dépassant les sept minutes, « If I’m In Luck » peut se voir comme le pendant sludgy ou doomy de « Gaffe ». Le même mid tempo de basse massif et abrasif survolé par une guitare plus libre, rock noise qui fait et défait le morceau pendant que la batterie tient la baraque derrière. Un modèle de reprise vu que le titre sonne à 100% comme du PIGS pur jus là ou « Hello Kiddies » se distinguait par un style plus enjoué et un refrain presque pop-rock mais toujours chanté par Curran avec du gravier plein la gorge. On ne se refait pas.

En trois titres PIGS fait plus que convaincre et fait saliver. Ça va être difficile d’attendre l’album que l’on espère du même niveau que cet e.p ou que « You Ruin Everything ». Quand on met la pression d’une telle manière faut assumer derrière et surtout ne pas décevoir. Pour terminer et résumer, je dévoierais quelque peu la célèbre catch phrase d’Evan Seinfeld : « PIGS from Brooklyn, New-York, In your face ! »

If I'm In Luck - 95 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 8/10 | Nb de lectures : 11304




Auteur
Commentaire
JeanSaucisson
IP:82.243.93.60
Invité
Posté le: 23/12/2013 à 14h29 - (110503)
"On retrouve chez les new-yorkais cette volonté de faire bouger les lignes et de faire avancer le style, de ne pas se laisser enfermer par aucune contrainte que ce soit."

Je trouve que c'est exactement ça. Ce que j'aime dans ce groupe c'est qu'ils ne sont pas QUE nostalgiques.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker