PHILIP H. ANSELMO & THE ILLEGALS - Walk Through Exits Only (Housecore/Season Of Mist) - 02/08/2013 @ 08h32
Velvet Kevorkian

Phil Anselmo fait partie de ces figures emblématiques du monde metal, c'est indéniable. Chanteur de l'un des plus grands groupes de metal des années 90 avec PANTERA, le sieur a démontré à maintes reprises qu'il était aussi un sacré touche-à-tout, perpétuellement sur divers projets plus ou moins excitants.

Si DOWN fut l'un de ceux qui avaient un véritable intérêt musical (et qui allait le sauver après le split de PANTERA) on ne peut pas en dire autant de SUPERJOINT RITUAL qui restait, quand même, dans la catégorie du side-project sympa mais vite chiant. Évidement il y eut aussi pêle-mêle ARSON ANTHEM, son projet punk hardcore, CHRIST INVERSION et EIBON (mais vu le néant musical, cela vaut-il d'être précisé ?) pour le black metal et on passera allègrement sous silence son projet blague metal qu'était VIKING CROWN - ainsi que sa courte participation au sein de NECROPHAGIA - pour finalement ne retenir que DOWN et le montage de sa propre structure Housecore Records.

Mais le père Anselmo fait également partie de cette catégorie de personnes qui ne peuvent pas rester là, plus de 5 minutes, sans avoir un truc à faire. Et il s'est peut-être dit qu'il serait enfin temps qu'il nous ponde un véritable album solo digne de ce nom. C'est ainsi qu'en cette sainte année 2013, PHILIP ANSELMO & THE ILLEGALS voit enfin le jour. Vu le nom de truc on se dit que Phil n'est pas en solo-solo quand même sur ce disque. Le bougre s'est entouré du groupe THE ILLEGALS, qui comprend le guitariste Marzi Montazeri, le bassiste Stephen Taylor, et le batteur Jose Manuel "Blue" Gonzales, afin de pimenter un peu plus tout ce bazar et ne pas à avoir toutes les parties instrumentales à se farcir tout seul. Et quand on parle de bazar, après une solide écoute du bestiau, c'est ce qui ressort et décrit le mieux ce premier album.

On ne peut nier qu'un aspect foncièrement rentre-dedans a été mis en avant, c'est indéniable. On est plongé dans un univers brut de décoffrage, sans artifices, assez typique du personnage en somme, mais qui ressort comme trop bordélique. Et il faut un bon nombre d'écoutes pour en retenir quelque chose à se mettre sous la dent. Anselmo a joué la carte du condensé de ses idées, qu'elles soient extrêmes ou plus dans une simple veine "gros metal US". Et ceci sur 8 titres résolument violents mais qui peinent à obtenir une réelle attention de la part de l'auditeur. On se demande, au fil des écoutes, où il veut en venir. Car l'ensemble des morceaux se résume presque à un assemblage d'idées – plus ou moins bonnes par moments – qui n'aboutissent pas forcement à un résultat bandant.

Ce voulant peut-être trop extrême par instant, Phil en oublie la cohérence. Et sur 8 morceaux, seule une poignée s'en sort sans trop d'accrocs. On retiendra par exemple 'Betrayed' pour son coté très saccadé et lourd, 'Usuper bastard's rant' pour son aspect très thrash rappelant le MACHINE HEAD des débuts ou encore 'Irrelevant wall and computer screens' pour son groove indéniable et ses expérimentations finales plutôt bien trouvées. Hormis cela, on patauge assez souvent sur des compos mal branlées, à l'instar d'un 'Walk through exits only' et d'un 'Bedridden' bien trop poussifs, n'apportant rien et finissant par gonfler à la longue. On sent bien qu'on est en plein dans l'univers d'Anselmo, on y retrouve tout ce qui à fait son succès au fil des années avec ses divers formations (groove, riffs bruts et vibe limite hardcore), mais il manque un truc, indéniablement. Une forme de cohésion peut-être ou bien une réelle patate pour que ça décolle véritablement. Car si en plus de ce qui a été cité plus haut, on ajoute une production franchement faiblarde, on se demande vraiment où il a voulu en venir...

Dans tous les cas, cet album sonne comme un pétard mouillé pour le disque solo d'un tel personnage. On y retrouve bien toute sa griffe, son style, mais sans ce je-ne-sais-quoi qui manque terriblement à ce "Walk through exits only". Anselmo veut la jouer extrême et brut – dans son style bien entendu - mais fonce trop tête baissée avec ce disque en demi-molle. Une forte déception.

10/20


Pamalach

Cela faisait déjà un petit moment que le père Anselmo nous "bassinait" avec son album solo. Il était plutôt alléchant dans ses paroles. J'ai pu lire une de ses interviews où il affirmait vouloir proposer via cet album SA vision de la musique extrême. Et quand on connait l'énorme culture musicale du bonhomme, son ouverture d'esprit et sa volonté de rester attaché à un esprit dur et "underground", il y avait de quoi susciter l'impatience. Hélas, trois fois hélas, je rejoins l'avis de mon collègue. Ce "Walk through exit only" est plus décevant qu'enthousiasmant.

Alors pour tous ceux qui ne vont pas être d'accord avec moi, je reconnais que bien sur nous n'avons pas affaire ici à n'importe qui. La musique est carrée, la production est soignée (après, on est pas obligé d'aimer) et on ne pourra pas taxer le hurleur d'essayer de se rapprocher d'une quelconque vague moderne ou d'un éventuel polissage stylistique ou sonore. L'album est violent, assez complexe, torturé et pas accessible dés la première écoute. On retrouve tout au long de ces huit titres les oripeaux de ce qu'a pu faire Anselmo avec SUPERJOINT RITUAL (pour la violence du propos), PANTERA (pour le son de guitare et certains riffs particulièrement fumants), sans oublier CHRIST INVERSION et EIBON ainsi que toutes les influences brutales dont parle le bonhomme depuis tant et tant d'années.

J'avoue que je m'attendais à quelque chose de direct et brutal mais aussi de plus construit. A la place, je me retrouve avec des morceaux aux structures hachées et complexes (voire sans queue ni tête) et avec de fréquents changements de rythmes. Les chansons sont véritablement cachées derrière des agencements bordéliques et il faut vraiment commencer à connaitre l'album pour s'y retrouver un tant soit peu. A certain moments, c'est à la limite du "segmenté", à se demander s'il n'a pas enregistré l'album petit bout par petit bout. Le son est plutôt clair et massif et on distingue très bien les diverses interventions des instruments. Les riffs sont clairs et la voix sonne brute et massive, à l'image du bonhomme. En fait, ce qui m'a vraiment surpris ici, ce sont les outros de plusieurs morceaux, souvent "ambiantes" et mélodiques et pour la plupart, très réussies.

Certes, l'album comporte de très bons passages, voire de bons morceaux ('Bedridden' est de loin mon préféré et 'Music media is my whore' est une sacrée entrée en matière) mais je suis pas sûr que je vais me passer l'album en boucle pendant des mois. C'est solide, l'intégrité d'Anselmo est bien entendue sauve mais je trouve que les chansons manquent de liant et qu'on ne retrouve pas ce talent de composition qui est l’apanage du bonhomme dans beaucoup de ses autres projets.

C'est brutal, violent... et c'est hélas, à mon gout, à peu prés tout. Le fait que cela soit la voix d'Anselmo apporte certainement un plus et on ne pourra pas dire qu'il copie de manière manifeste un artiste en particulier. Je ne doute pas que certains adoreront et valideront le fait que cet album est une tuerie de riffs de maniaques couplés à des rythmiques de psychopathes, le tout nourri par des vocaux de délinquants multi-récidivistes. Après tout, s'ils aiment, tant mieux pour eux !

Bref, ce premier album solo d'Anselmo n'est pas la bombe que j'attendais. Pas grave, avec le nombre de projets du bonhomme (et son talent), nous aurons vite quelque chose de nouveau à nous mettre sous la dent.

12/20

https://www.facebook.com/philipanselmo - 335 visite(s)

Walk Through Exits Only - 169 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian & Pamalach | 11/20 | Nb de lectures : 16992




Auteur
Commentaire
ZAZE78
IP:195.68.113.17
Invité
Posté le: 02/08/2013 à 09h37 - (108440)
Je vais être direct, je n'aime pas du tout cet album, énorme deception pour ma part.

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2013 à 11h02 - (108441)
Phil is God. Soit, mais Phil est surtout un hyperactif qui a du mal à canaliser ses pulsions, ses instincts et sa créativité...Je pense que l'alchémie réussi de Pantera tenait à l'équilibre de ses membres. Idem pour Down. Là on sent que le gaillard a plein de choses à dire (enfin, à hurler!) mais que ça se retrouve sur disque un peu comme ça sort.
En même temps, je l'aurais pas vu sortir un truc à la Slash, très léché, avec des guests et tout et tout. Non, là on retrouve le Phil qui picolle en headbangant derrière les amplis des groupes de première partie de ses concerts. Et qui crève d'envie d'aller sur scène les rejoindre...Preuve en est le Anselmo Show du Hellfest.
Et donc sans cohésion, sans canalisation, tout ça donne un truc violent, carré, mais bordélique et limite imbuvable.
Si ça avait été réussi, je me dis que ça aurait ressemblé à Suicide Note part II...



Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2013 à 11h04 - (108442)
Euh...désolé pour les 5 smiley, en vrai j'en mets 2!
Nah!



Vitox
IP:81.48.72.48
Invité
Posté le: 02/08/2013 à 11h35 - (108446)
Une pépite cet album !

brynterfel
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2013 à 11h35 - (108447)
Bon...Ben....moi j'aime beaucoup...



Bernard
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2013 à 11h52 - (108448)
Le peu que j'en ai entendu me faisait un peu penser à du Brutal Truth dernière période du pauvre...

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2013 à 11h54 - (108449)
J'adore et je soutien la démarche à fond. Ça bouillonne de créativité là dedans !
la musique n'est pas facile d'accès, c'est sûr. Elle est brute, dérangeante, structurée en une architecture un peu complexe (mais pas tant que ça non plus...). Mais aujourd'hui le public se plaint dès qu'il y a plus de 2 idées dans un titre parce qu'il est incapable de faire l'effort de s'immerger dans une oeuvre. Un peu de violence brute dans cette scène qui sent l'eau de javel, je trouve que ça ne fait pas de mal, bien au contraire. Dommage pour Anselmo qui va s'en prendre plein la gueule parce qu'il a sorti un disque hors normes et pas suffisamment policé :(
Par contre, futur album culte à mon avis, on le vérifiera dans 10 ans.




CDMRecords
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2013 à 12h44 - (108450)
La prod est vraiment dégueulasse et je suis tout à fait d'accord avec RunForestRun ce disque demande beaucoup d'effort pour rentrer dedans... album culte peut être pas autant mais en tout cas suffisamment décomplexé pour devenir l'un des plus tarés de la discographie d'Anselmo...



Sebathan
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2013 à 14h01 - (108451)
Etant un gros fan du mec, jvais surement ne pas etre objectif mais je trouve ce skeud plutot pas mal.

M'enfin j'me rejouis assez d'avoir du son qui ne ressemble pas à tout ce qu'il a fait depuis ses debuts. Ca tabasse, ca part dans tous les sens mais ca me plait.




yeah
IP:193.111.141.55
Invité
Posté le: 02/08/2013 à 15h13 - (108452)
pas pour les couilles molles c'est sur !

Y.
IP:86.71.89.242
Invité
Posté le: 03/08/2013 à 11h59 - (108454)
Pamalach, je sais pas si c'est voulu, mais ta chro m'a vraiment donné envie d' écouter cet album !:)

pied2chien
Membre enregistré
Posté le: 03/08/2013 à 12h07 - (108455)
Une petite merveille cette album ... J'Adore !!



./
IP:78.230.80.17
Invité
Posté le: 03/08/2013 à 15h52 - (108457)
vraiment de la merde venant d'un mec qui pense pouvoir tout vendre sur son nom

Moukix
IP:81.48.72.48
Invité
Posté le: 03/08/2013 à 19h14 - (108458)
Je suis fannn !

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2013 à 11h51 - (108461)
Pour l'instant j'ai du mal et j'ai le même ressenti que les 2 chroniqueurs, mais j'ai envie de continuer à écouter pour voir si j'accroche plus.

Par contre SJR je suis désolé mais avec le recul c'était quand même de la bombe.

Sebathan
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2013 à 11h59 - (108462)
Le premier SJR est bien terrible, le second j'ai un peu plus de mal...

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2013 à 13h21 - (108464)
Mouais, çà me fait penser aux sensations ressenties à la sortie du premier Nailbomb, "houa putain çà bute, çà part dans tous les sens, génial", puis au final, trois quatre écoutes et basta. Sans le label Anselmo, çà aurait intéressé qui cet album?



Goats
IP:90.41.17.33
Invité
Posté le: 05/08/2013 à 00h00 - (108465)
Gros mix entre Pantera et la carcasse déterré d'un Superjoint Ritual... avec quelques touches extreme metal comme Philou est fan... bon skeud certe pas un disque culte mais sa envoie du paté pour un premier essaie !!!!! Marzi comme guitariste étant par l'époque un ami de Dimebag s'est de temps en temps a faire des effets a sa sauce basé sur Dimebag. Bref un skeud a avoir chez soit et étant un grand fan de Anselmo pour ma part

ono
IP:91.151.76.50
Invité
Posté le: 05/08/2013 à 09h46 - (108467)
Je salue l'originalité et la volonté de se démarquer, mais je trouve le resultat insupportable. Le style des riffs, allié au côté déstructuré ça fatigue très vite. On dirait que les morceaux partent jamais vraiment. Bref pas pour moi.

Black Comedon
IP:81.246.44.244
Invité
Posté le: 06/08/2013 à 16h47 - (108493)
J'aime bien, je pense l'acheter... Le visionnage des videos lorsqu'ils reprennent du pantera en particulier Death Rattle me fait dire qu'il est dans la continuité de Reinventing the steel... Je lis pas mal de commentaires sur le soit disant bordel, mais bon Dimebag et son trip Whamy c'était pas un sacré bordel ? Et les morceaux Suicide note Pt 2, the undergroung in usa, Sanblasted skin, c'était pas un joyeux bordel ?

Le seul truc qui me tracasse c'est le mixage du chant qui donne l'impression est "exterieur" à la musique... Bref j'aime bien

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 14/08/2013 à 16h46 - (108611)
Album bien chiant pour ma part il n'en ressort rien si ce n'est la puissance du chant d'anselmo mais ça fait pas lourd sur la longueur. Et dire que Bedridden est le meilleur morceau je m'attendais a beaucoup mieux. Décu.

OncleFür
Membre enregistré
Posté le: 04/12/2013 à 12h44 - (110250)
C'est bien dégueulôôôsse et moi j'aime bien. Il n'y que le son qui fait chier, certes dans un esprit vraiment gros bordel ça en rajoute une couche, mais la musique est suffisamment bordélique et si on n'y comprend vraiment plus rien ça limite l'intérêt. En tout cas c'est extrême sans ressembler à un style prédéfini, c'est suffisamment balèze pour être relevé.



OncleFür
Membre enregistré
Posté le: 04/12/2013 à 12h51 - (110251)
Ah oué, le chant est un peu trop fort par rapport au reste du mix, mais là j'ai envie de dire lol.

DIMEBAGPANTERA
IP:82.253.56.40
Invité
Posté le: 26/12/2014 à 20h14 - (115298)
vive pantera et down !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker