PESTILENCE - The Dysentry Penance (Vic) - 31/12/2015 @ 09h01
Autant vous le dire d’entrée, le second (et on espère dernier) split de PESTILENCE en 2014 m’en a touché une sans faire bouger l’autre comme disait l’oncle Jacques. D’abord j’avoue sans honte n’avoir jamais été fan du groupe – à part de l’album que ses fans adorent détester, ‘Spheres’. Mais surtout il y a cette reformation disons le carrément ratée entre 2009 et 2014 qui a abouti à trois albums que tout le monde a déjà oublié, et pour cause. Tout ça pour dire que cette nouvelle réédition de leurs deux démos de 1987 ne m’a d’abord pas fait frémir plus que ça… Déjà parce que ces huit morceaux, dont bizarrement aucun ne sera d’ailleurs réutilisé plus tard, avaient déjà été adjoints à la réédition par DISPLEASED RECORDS en 1998 de leur premier album, ‘Malleus Maleficarum’. Et ensuite le dit album étant, toujours selon moi, un opus largement surestimé car étant avant tout l’œuvre de gamins essayant sans trop y arriver d’émuler leurs idoles, POSSESSED en tête, j’avoue n’être pas souvent revenu dessus. Grave erreur ! En les isolant, la compilation ‘The Dysentry Penance’ (et non pas ‘Penace’ comme hélas une erreur d’impression l’affiche sur sa pochette) permet – enfin – de rendre justice à ces deux enregistrements qui même vingt-huit ans plus tard restent bourrés de mérite.

Déjà parce que comparé à bien d’autres démos de l’époque, le son a une production une fois n’est pas coutume très honnête, le groupe s’étant payé un vrai studio en Allemagne contrairement à tous ses copains. Surtout qu’en plus, pour une fois, le remastering signé par l’incontournable Dan Swanö lui offre une véritable cure de jouvence sans jamais être clinquant. Et puis il permet de redécouvrir les premiers pas de Patrick Mameli au poste de chanteur sur les quatre plus vieux titres, avant l’arrivée de Martin van Drunen pour leur seconde démo, ‘The Penance’, surtout que le futur chanteur d’ASPHYX était alors loin d’avoir su injecter la bonne dose de venin dans son chant et sonnait alors bien moins ‘possédé’ que son guitariste… Reste que pour un groupe débutant - qui plus est alors sans bassiste officiel, ce poste étant aussi rempli par Mameli en studio – PESTILENCE se détachait il est vrai déjà par sa rigueur, bien au-dessus de ses potes de THANATOS par exemple qui, en comparaison, ont mis bien plus de temps à trouver leur vitesse de croisière.

Mais le plus intéressant, et bien souligné par le texte qui accompagne le tout et qui contient pas mal d’anecdotes tirées de la bouche de Mameli, c’est de voir comment PESTILENCE avait alors effectué le chemin inverse par rapport à tout le monde, en commençant avec un son très death-metal (ou en tous cas, tel qu’on le considérait alors) avant d’évoluer quelque chose de plus thrashy. Il faudra d’ailleurs attendre vraiment ‘Testimomy of the Ancients’ pour qu’il retourne à ses premiers amours mais ceci est une autre histoire…

Tout l’intérêt ici est de resituer un peu les choses et d’offrir un éclairage sur les débuts (jusqu’à lors) peu connus de l’un de grands de la scène death metal européenne du tout début des années 90. Et grâce à son remastering aux petits oignons et malgré l’ajout en fin de course de deux morceaux live, enregistrés le 9 Juillet 1988 lors d’un festival aux côtés de KREATOR, tenant surtout de l’anecdotique vu le son très amateur, on peut même dire que les petits plats ont été mis dans les grands. Aujourd’hui, non seulement je reste mitigé vis-à-vis d’un ‘Malleus Maficarum’ mais en plus, histoire de jouer une fois de plus aux emmerdeurs de ‘trve’, je lui ai trouvé un bien meilleur palliatif : ‘The Dysentry Penance’ !



http://www.pestilence.nl - 126 visite(s)


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | réédition/ | Nb de lectures : 8017




Auteur
Commentaire
Dodo la saumure
IP:92.148.223.253
Invité
Posté le: 02/01/2016 à 04h21 - (119056)
" ‘The Dysentry Penance’ (et non pas ‘Penace’ comme hélas une erreur d’impression l’affiche sur sa pochette)"

Euuuh....L'erreur c'est plutôt toi qui l'a faite. C'est "Dysentery" sur la pochette et pas "Dysentry"(même si c'est "dysentry" sur la pub)

Bref.

zozo
Membre enregistré
Posté le: 02/01/2016 à 10h33 - (119057)
Pas faux. En même temps, le mot 'dysentry' est lui épelé comme il faut sur la vidéo officielle au-dessus donc zéro partout... :)

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 03/01/2016 à 18h07 - (119064)
Hein ?!! Mais 'Malleus maleficarum' est un chef-d'oeuvre ultime !!!

sniper666
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2016 à 20h07 - (119077)
excellent, malleus maleficarum est plus thrash, la version death arriva pour l'album consuming impulse - la reponse europeene a leprosy



SABBAT71
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2016 à 23h48 - (119078)
Malleus Maleficarum est effectivement un chef d'œuvre ! Du thrash/death imparable.

Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 12/01/2016 à 19h59 - (119137)
je voudrai en vynil testimony..

Erk!!!!!
IP:86.199.41.53
Invité
Posté le: 16/01/2016 à 11h31 - (119171)
Un vinyl ça craque et j'aime pas les parasites..

Malleus est une tuerie!

sinon encore un remaster tout bouché.

ZeitGeist777
Membre enregistré
Posté le: 26/06/2016 à 10h47 - (120487)
Excellent disque.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker