PERZONAL WAR - Captive Breeding (Metalville/La Baleine) - 11/09/2012 @ 08h04
Perzonal War est actif depuis déjà 1996 et compte en 2012, 7 albums dans sa discographie. Le dernier en date, «Captive Breeding», est sorti il y a peu et se compose de 13 titres, la plupart dans un registre power/thrash dit moderne. L'adjectif moderne, c'est avant tout pour qualifier une production béton, qui donne du volume à tous les instruments et sert un peu à 'masquer' quelques lacunes dans la composition (mais ça j'y reviendrai plus loin). En fait, ce power/thrash a pour influences le heavy metal 'classique', Metallica et des groupes plus musclés et récents, comme Pantera ou Lamb of God.

Le chant, parfois un peu fade, se rapproche en effet d'un James Hetfield, avec un peu plus de hargne (tel le vocaliste de Evile), et se mue en une voix claire sur certains passages (des refrains surtout et un titre en entier), pour un résultat plus ou moins convaincant. En fait, «Captive Breeding» est assez intéressant et efficace sur son premier tiers et devient petit à petit trop téléphoné et monotone au fur et à mesure qu'on le découvre. Car en effet, le départ canon de l'album avec le titre «Regression of the Art» nous mettait dans les meilleures conditions pour apprécier le groupe: rythmique à fond les ballons et riffs pleins d'agressivité, en plus de quelques soli bien ficelés, une recette ultra classique mais qui nous met sur de bons rails. La suite parfois moins intensive, n'est pas pour autant moins réussie, comme «Incarnation» titre plus travaillé, qui d'abord se développe sous la forme d'un mid-tempo tout en ambiances (et présente un premier refrain en chant clair), avant de nous exploser à la gueule vers les 2:50 sur un speed/thrash sacrément féroce. On retiendra aussi le bon «Tongues of Cleavage» dont le refrain se loge rapidement dans votre tête ou le groovy «Deadman's Theories», basique mais très solide.

La facette mélodique de Perzonal War prend quelques fois du volume, comme le prouvent «The Last Day» et «Candor Hurts» (au final le meilleur titre de la fin de l'album), deux pistes menées par le timbre le plus clair de Matthias Zimmer (qui tient également la guitare rythmique). Si «The Last Day» est assez moyen et ne dégage pas vraiment d'émotions pour moi, «Candor Hurts» est de bien meilleure qualité, parce qu'il est superbement chanté, et une once de mélancolie très jolie le parcourt. En dehors de ces 2 morceaux, le reste de l'album garde un cap sur le power/thrash moderne, singeant parfois avec maladresse Lamb of God («The End» au chant clair catastrophique) ou bien Pantera, dont l'influence du jeu de Dimebag sur les parties de guitare, est assez marquée («Lost» au refrain très simpliste et trop répété).

J'ai également beaucoup de mal à être enthousiasmé par la triplette «Unfailling System/Tearing the Old/Termination», 3 titres de remplissage, banals et génériques (même si «Tearing the Old» cartonne sans retenu). Le chant est plus forcé, le groupe dérive de plus en plus de son power/thrash pour lorgner vers un metalcore sans saveur et déjà joué des centaines de fois. Alors en lisant ces dernières lignes, on pourrait penser que Perzonal War c'est caca, mais non pas totalement non plus. Il y a de bonnes choses sur cet album, à peu près autant que de mauvaises. Vous en déduirez que cet album est moyen et trouvera peut-être preneur chez les mordus de metal couillu et moderne, qui aime bien de temps en temps adoucir, avec peu de réussite, son propos.



http://www.perzonalwar.de/ - 129 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 11,5/20 | Nb de lectures : 11748




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker