PENSEES NOCTURNES - Nom d'une Pipe (Les Acteurs de l'Ombre/Season of Mist) - 03/05/2013 @ 07h55
« Nom d’une pipe ! » c’est exactement ce qu’on se dit à l’écoute de ce nouvel album de PENSEES NOCTURNES. Encore une fois, Vaerohn n’en fait qu’à sa tête, et nous pond un album atypique, étrange et grotesque, qui ne laisse pas indifférent. Pour tout dire, mes premières écoutes ont été douloureuses, et j’avais du mal à aller jusqu’au bout de l’album. Je m’attendais peut-être trop à un successeur classique de Grotesque. Mais ce nouvel album est bien entendu différent. Alors oui, Vaerohn garde sa base black metal, mais comme à son habitude diverge (et c’est énorme) beaucoup pour aller dans tous les sens. Nom d’une Pipe, c’est un joyeux bordel. Mais attention, c’est un bordel organisé, un patchwork qui sait où il va. S’il est parfois difficile de suivre l’artiste, chaque instrument, son, élément apparait au bon moment dans la bonne tonalité. Si le but est de perdre par moment l’auditeur, c’est réussi. Mais à la fin de chaque morceau, on retrouve son chemin. Il faut dire que chaque titre et une œuvre dans l’œuvre, dans des univers différents, mais finalement proche. Le Berger ou Il a mangé le soleil sont des titres majoritairement black metal, avant-gardiste ( ?), relativement classique dans l’approche, tandis que Le Marionnettiste puise dans un registre plus pop, par moment déjanté. Le titre La Chimère est principalement composé d’une longue intro, désillusionnée, pour un morceau rappelant le premier album, soit BM glacial, entrecoupé d’orchestrations et d’un solo de saxophone. Vaerohn est également secondé d’a(l)colytes, s’occupant d’instruments peu banals pour un disque affilié metal : saxophone, trompette, accordéon… Il va puiser également dans des extraits sonores, de Coluche, de Raymond Devos. Dans le livret, des textes absurdes illustrent chaque morceau, pour accompagner la musique, mais aussi donner d’autres pistes de compréhension à l’auditeur. Vaerohn arrive à brouiller les pistes et on se met à le maudire ou à l’encenser au fur et à mesure des morceaux, certains passages plaisant d’autres nous paraissant complètement inutiles ou exagérés. Son but est de provoquer des réactions, quelles qu’elles soient, et c’est réussi. Œuvre unique qui dérange et démange, Nom d’une Pipe est un OMNI qui mérite qu’on s’y penche dessus. Attendez-vous à être surpris. Si vous aimez, tant mieux. Si vous n’aimez pas, tant pis. Mais le travail de titan pour cette création mérite l’attention.



http://www.pnrecords-music.com/ - 147 visite(s)

4 extraits sur Soundcloud - 155 téléchargements


Rédigé par : Skay | Est-ce de l’art ou du cochon ?/ | Nb de lectures : 13451




Auteur
Commentaire
chris
IP:89.3.165.16
Invité
Posté le: 03/05/2013 à 15h14 - (107223)
Je me suis fait arnaqué en achetant le précédent album, on ne m'y prendra pas avec celui-ci. En règle général, j'aime le metal décalé, voire déjanté, mais les dernières sorties de Pensées Nocturnes ressemblent à une mixture sonore gerbative insupportable et crispante. Surtout, n'acheter pas ça, vous le regreteriez.

Pépette
IP:212.234.223.44
Invité
Posté le: 03/05/2013 à 15h48 - (107226)
Rebelle mais pas trop quoi...

Mais sinon, tu l'as acheté où le "précédent" ? Tu dois bien être le seul à l'avoir trouvé, petit veinard va.

chris
IP:89.3.165.16
Invité
Posté le: 03/05/2013 à 15h59 - (107227)
A la FNAC. Ce qui est rare vu le prix affiché ... La double peine après écoute de l'album.

Pépette
IP:212.234.223.44
Invité
Posté le: 03/05/2013 à 16h39 - (107232)
Ca m'étonne fort mais bon, à la limite je veux bien te le racheter !

Ours
Membre enregistré
Posté le: 04/05/2013 à 10h16 - (107234)
Ouais, pensées nocturnes ça va 5 minutes mais ça devient vite indigeste, malgré le travail musical qu'il y a derrière. C'est con parce que ce groupe a du potentiel, mais j'ai comme le sentiment qu'il veut trop en faire en mélangeant tout et n'importe quoi.



gg
IP:83.199.69.11
Invité
Posté le: 04/05/2013 à 11h54 - (107236)
C'est du pur génie. Et comme tous, il sera reconnu après sa mort... Plus sérieusement, il est normal que cet album soit adoré ou détesté, et je pense que Vaerohn s'attendait aussi a ces réactions. Je salue la démarche d'aller jusqu'au bout de sa pensée, et de ne pas faire de la musique juste pour plaire. Pour moi, c'est une vrai démarche d'artiste.

tetragrammaton
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2013 à 18h16 - (107690)
Euhhh un album très difficile à écouter une fois. J'ai pas encore osé la seconde.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker