PENSÉES NOCTURNES - Grotesque (Les Acteurs de l'Ombre/Season of Mist) - Selection VS du 26/03/2010 @ 09h12
Après avoir nous avoir fait plein de cauchemars l’année dernière avec "Vacuum", Vaerohn revient ce mois de mars avec un nouvel album, sobrement appelé "Grotesque".

Ce nouvel album reprend les principes de "Vacuum", à savoir un savant mélange entre du metal et des orchestrations. Mais le sieur a largement fait évoluer son univers. Pour rappel, "Vacuum" présentait de savantes successions de passages black metal dépressif et de musique classique.
Avec "Grotesque", Pensées Nocturnes (PN) pousse l’expérience plus loin encore, et casse beaucoup de règles établies. Si avec "Vacuum" on était clairement dans un disque de metal, ce nouvel album ressemble plus à une bande originale de film, à la fois kitsch, sombre, effrayant, touchant, burlesque.

Vaerohn a poussé ses limites très loin, et sur tous les plans. Tout d’abord vocalement. Le garçon a varié son chant autant qu’il le pouvait. On retrouve donc le chant black, moins aigu que précédemment. Mais là où Vacuum se contentait de quelques murmures pour compléter, il se lâche complètement en poussant des chants grotesques (forcément), en cherchant des sonorités graves et kitchs en voix claire.
Musicalement, on retrouve toujours ces passages black metal sans rien d’autre, dépressifs et désarticulés, poussant le malaise à son paroxysme. Ces passages sont néanmoins plus souvent intégrés au sein des parties classiques/néo-classiques, qui les font ainsi ressortir d’autant plus. Ces parties sont d’ailleurs aussi nombreuses que les parties metal, ce qui favorise grandement l’imagination. Imagination qui est favorisée également par la tournure de ces parties non metal. En effet, toujours surprenantes, ces passages utilisent nombre d’instruments inhabituels dans le genre, tels les instruments à vent, l’accordéon et bien d’autres que je n’ai soit pas reconnu, soit je ne serais pas foutu de les reconnaître. Parfois grandiloquents, parfois minimalistes, mais toujours très justes, les orchestrations sont l’ingrédient principal de la mixture de ce nouvel album.
Au niveau des parties metal, le black metal domine largement, mais notre homme à tout faire n’hésite pas à partir dans des délires jazzy ou de ballades. Lors des passages « normaux », le BM est plutôt du style dépressif, assez véloce, pas chiant ou trop lent, qui feraient un album 100% BM plutôt pas mal.

Portant très bien son nom, "Grotesque" transforme l’essai marqué par "Vacuum". Il fait éclater au grand jour le talent de composition de sa tête pensante, qui arrive à faire un ensemble cohérent de dizaines d’ingrédients, aussi bien traditionnels au metal que complètement étranger à ce style. Pendant près d’une heure, "Grotesque" vous transporte dans les cauchemars de son géniteur. Et même si les instruments utilisés sont principalement des samples, on se laisse prendre au jeu et à rêver d’une interprétation live un jour. Foncièrement sombre, "Grotesque" est également par moment kitsch, maladroit, bancal, intello ou dérangeant. Le tout de manière totalement assumée et recherché. Le résultat me fait également penser au travail de Wormfood, l’humour noir en moins.
Vaerohn remet ici les compteurs à zéro et ne se contente pas d’offrir un "Vacuum" bis. Résultat, ceux qui ont accroché au premier album ne sont pas sûr de réitérer avec "Grotesque". En revanche, ceux qui n’ont pas réussi à y entrer pourraient se laisser séduire. Tout en gardant à l’esprit qu’écouter "Grotesque", c’est prendre un risque, c’est s’ouvrir à un univers inconnu. C’est accepter de sortir des sentiers battus. Et c’est se forcer à écouter cet album, pour être sûr d’en découvrir les moindres détails (quoique bon courage, après une vingtaine d’écoutes, on trouve toujours des sonorités, des clins d’œil, des subtilités nouvelles).
Adhérer à "Grotesque", c’est fermer les yeux, et se laisser guider dans un rêve horrible et beau à la fois, où aucune règle n’a foi, et où la réalité est déformée par la musique. Adhérer à cet album, c’est accepter le grotesque comme nouveau mètre-étalon de la musique. Il ne reste plus qu’à essayer. Personnellement, j’adhère volontiers à ce délire hors normes.




Rédigé par : Kryde | 18/20 | Nb de lectures : 17899




Auteur
Commentaire
DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 09h25 - (82119)
Ouahh Très belle chro!
C'est exactement ça, une fête foraine de cauchemar portée par des chants issus d'un asile.
Un album moins facile d'accès que le précédent mais qui fascine par ses airs maladifs et dégénérés.


DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 09h25 - (82120)
Ouahh Très belle chro!
C'est exactement ça, une fête foraine de cauchemar portée par des chants issus d'un asile.
Un album moins facile d'accès que le précédent mais qui fascine par ses airs maladifs et dégénérés.


tetragrammaton
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 09h46 - (82125)
Les passages lents avec samplers orchestraux sont bon mais les speederies destructurées volontairement "out" et "fausse"...c'est dur dur pour l'audition quand même.



Paul
IP:82.211.83.9
Invité
Posté le: 26/03/2010 à 13h11 - (82152)
non franchement cet album fait penser à un mélange de torchons et de serviettes. A oublier au plus vite.

Shourka
IP:81.49.73.242
Invité
Posté le: 26/03/2010 à 15h38 - (82159)
Le chant insupportait au plus haut point sur le precedent album, j'espere que ce sera different sur celui ci, car la musique me bottait bien.

funerarium
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 16h13 - (82162)
Merci pour la Chro et content que tu ais aimé! Cet album est hors norme, et n'est pas forcément accessible à tout le monde. Les gens qui n'aiment que les tubes et non la musique en elle même risque de détester détester. C'est clairement un album pour les amateurs de musique!
Ce n'est que mon avis.
Juste une ptit rectification. Il n'y aucun sample dans cet album (de l'intro à l'outro comprises), absolument tout a été composé ou interprété (ou programmé) par Vaerohn.



tetragrammaton
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 16h34 - (82163)
@Funerarium : L'artiste utilise des sons samplés dans de ses synthé-clavier-samplers pour ces programmations...c'est inévitable.



RWIN
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 18h18 - (82174)
Tu chipotes là !
N'empêche elle donne envie cette chro' !

funerarium
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2010 à 02h01 - (82190)
non, il fait tout à l'harmonica acoustique... ahaha... Oui, c'est vrai, dans le principe, tu as raison.



AKHII
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2010 à 02h35 - (82192)
très intéressant en effet, album bien travaillé!!!



AKHII
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2010 à 02h56 - (82193)
en dehors de l'orchestration, ça me fait pas mal penser à Hyadningar....ce qui n'est pas un mal.

funerarium
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2010 à 12h08 - (82199)
Il reste quelques packs (cd+patch+T shirt) de dispo si ca en intéresse...



V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2010 à 12h44 - (82200)
pas fan



#Guillaume#
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2010 à 18h59 - (82205)
Un album baroque donc souvent excessif mais qui s'assume complètement. Joyeuse plongée dans un esprit accidenté. Chouette découverte!

gg
IP:194.199.224.161
Invité
Posté le: 30/03/2010 à 16h39 - (82271)
y en a d'autres qui ont écouté?

Ars Moriendi
IP:90.10.55.235
Invité
Posté le: 30/03/2010 à 20h47 - (82276)
Pas encore écouté mais je vais y jetter un oreille a coup sur. La chronique fait envie en tous cas...à voir.

Ars Moriendi
IP:90.10.55.235
Invité
Posté le: 30/03/2010 à 20h47 - (82277)
Pas encore écouté mais je vais y jetter un oreille a coup sur. La chronique fait envie en tous cas...à voir.

gg
IP:194.199.224.161
Invité
Posté le: 01/04/2010 à 08h23 - (82318)
C'est toi qui est derrière le projet Ars Moriendi?

Ars
IP:90.0.82.77
Invité
Posté le: 03/04/2010 à 17h53 - (82389)
Ué c'est bien moi ! :)

dark-tigrou
Membre enregistré
Posté le: 06/04/2010 à 19h10 - (82439)
Monosis est énorme!!!



dark-tigrou
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2010 à 19h55 - (82468)
Après plusieurs écoute, cet album est MONUMENTAL, quels arrangements, morceaux torturés, alambiqués.

Vraiment je suis bluffé j'ADORE!



no one
IP:86.208.122.254
Invité
Posté le: 08/04/2010 à 02h11 - (82473)
Superbe album, j'adore

otargos
IP:92.142.104.96
Invité
Posté le: 10/04/2010 à 13h17 - (82547)
Excellent!!!

Ars Moriendi
IP:90.0.81.70
Invité
Posté le: 12/04/2010 à 13h41 - (82585)
Excellent album !! Clair que ça ne plaira pas à tout le monde, mais pour ceux qui sont ouvert d'esprit et qui aiment l'experimentation c'est un régal. Toujours inventif, très différent du premier album en tous cas, pas de stagnation, excellent !

Un homme en colère
IP:89.3.166.113
Invité
Posté le: 13/04/2010 à 14h46 - (82612)
Remboursé !!!!!

Je me suis acheté cet album suite, en partie, à cette chronique. Que dire ! ? C'est diharmonieux à mourrir, ultra poussif et les ambiances sont trop tordues pour accrocher.

Enorme déception, je me suis volé de 16 euro, tout simplement.

Ars
IP:90.0.81.70
Invité
Posté le: 13/04/2010 à 19h06 - (82617)
En même temps la chronique disait bien que c'était un trip zarbi...fallait pas d'attendre a du easy listening !

dark-tigrou
Membre enregistré
Posté le: 13/04/2010 à 21h53 - (82621)
+10 Ars c'est quand même pas habituelle comme musique, difficile, capricieuse mais j'ADORE!!!

funerarium
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2010 à 13h25 - (82632)
Fallait commander chez le label, ca t'aurait couté 10 euros.

funerarium
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2010 à 14h14 - (82636)
port compris...



funerarium
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2010 à 14h20 - (82637)
D'ailleurs, je pense que tu devrais re écouter cet album, c'est une perle de musicalité. En tout cas, c'est pour les amoureux de musique... C'est sur, c'est pas du Dimmu.

funerarium
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2010 à 16h58 - (82642)
Non pas que... hein... Je suis juste fan alors je défends ;)


un homme en colère
IP:89.3.166.113
Invité
Posté le: 14/04/2010 à 22h09 - (82649)
Me revoilou.

C'est un peu facile de dire que cet album n'est appréciable que "pour une élite de la musicalité". Personnellement, après plusieurs écoutes forcées (pour amortir mon achat), il ne reste rien de "Grotesque". C'est beaucoup trop tarabiscoté et instable pour qu'on en retienne quelque chose. Les titres sont tellement variés qu'on ne sait même plus quand l'un fini et l'autre commence ! PLage 3, 4, ... on ne sait plus. Niveau ambiance, toujours même constat : trop changeante, on n'a pas le temps de s'immerger dans un truc qu'on est déjà passer à autre chose. Ca me rappelle un proverbe de confucius : de la confusion naît la variabilité du concept qualitatif. Et bien là, on est dans la totale confusion ... Donc pour moi : 06/20. Bien sûr, c'est mon modeste avis et je respecte tout à fait ceux qui aime.

ps : pour ceux qui aiment bien le trip metal déjanté dark et, surtout, bien ficelé, allez voir Morgul : The horror grandeur.

funerarium
Membre enregistré
Posté le: 15/04/2010 à 10h07 - (82651)
Encore trop conventionnel pour moi. J'aime pouvoir disséquer un album, en écouter les moindres subtilités pour ne perdre le fil. Mais je crois, qu'a ce niveau, c'est ni plus ni moins qu'une question de goût.



Ars
IP:86.197.164.109
Invité
Posté le: 16/04/2010 à 22h51 - (82718)
@un homme en col? : Essai Ars Moriendi ça pourrait te plaire !!!

:) :) :) :)

Ars
IP:86.197.164.109
Invité
Posté le: 17/04/2010 à 08h58 - (82722)
Essaye*

GG Is Innocent
IP:193.253.141.81
Invité
Posté le: 17/04/2010 à 10h51 - (82729)
a un homme en col?
Il y a une intie de PN sur zikannuaire, et plus particulièrement une réponse, qui explique la vision de Vaerohn sur ce qu'est la musique, ou plutôt ce que la musique devrait être (pour lui).

un homme en colère
IP:89.3.166.113
Invité
Posté le: 17/04/2010 à 13h17 - (82732)
Je viens de lire l'interview. Je cite :

ZIK : Tu viens de sortir l'album "Grotesque", comment est-il accueilli par le public ?

VAER : Aucune idée. Le public est pour un one man band un ramassis de commentaires le plus souvent puérils et non réfléchis disséminés hasardeusement sur le net dont il serait sincèrement inutile de prendre conscience. Il me paraît plus opportun de jouer sur ma propre vision de PN que sur celles de ceux qui comparent le projet à Spektr ou à Boulez.

Donc je vais laisser le monsieur dans son délire méprisant et égocentrique.

Quant à moi, je vais poser Grotesque dans un coin éloigné de ma discothèque avec le sentiment amer de m'être bien fait entuber.

Cya

g
IP:92.135.54.167
Invité
Posté le: 17/04/2010 à 14h00 - (82733)
C'est clair qu'en achetant tes albums a la Fnac, tu te fais direct entuber de 40% du prix, ensuite, tu ne peux comprendre Vaerohn si tu n'es pas un musicien labellisé. 99,9% des gens ne font que télécharger les albums par milliers et se content de déblatérer sur le net! Et même si ce n'est pas ton cas, c'est comme ca aujourd'hui, et tu ne peux pas dire le contraire (J'en veux pour preuve les ventes catastrophiques de cet album et pourtant les retours médias sont géniaux - notes entre 8 et 10/10) et aussi les 100 enes de pages qui proposent cet album en téléchargement. Il n'y a aucun soutien aux artistes et aux labels! C'est un fait! Et moi, je peux comprendre que Vaerohn essaye de se détacher de tous ces gens qui ne font que déblatérer. Et c'est tout ce qu'ils savent faire... cf last fm.

Ars
IP:86.197.164.109
Invité
Posté le: 17/04/2010 à 22h34 - (82738)
Je suis plutôt d'accord avec gg (par expérience). Presque plus personne n'achète de cd, et même de bons retours sur un album ne suffisent pas pour faire de bonnes ventes. Après, si l'on pratique ce style de musique ce n'est pas pour vendre des caisses de cd, mais c'est toujours bien que le mecs qui a investit pour vous produire récupère ses billes un minimum.
Cela dit, à propos de Vaerohn, je comprend un peu sa misanthropie, mais je pense qu'il reste encore pas mal de vrais passionnés qui parlent sincèrement et qui peuvent ne pas apprécier PN sans être pourtant "puérils", non "réfléchis" ou non connaisseurs.

Vaerohn
IP:77.75.167.214
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 08h13 - (82740)
Mes plus plates excuses au monsieur en col car si nous vivions dans un monde logique et parfait dans lequel les ventes d’un album enrichissaient les musiciens et les labels et non distributeurs et grandes surfaces (cela dit on peut acheter directement sur le site des acteurs : c’est moins cher et on n’a pas à se bouger le cul) j’aurais peut être remboursé, mais ne touchant pas un seul centime sur ces ventes autant plutôt arrêter la musique que de commencer à soudoyer les mécontents.
Gg incarnait le rôle du label et donc le côté ventes, je vais plutôt essayer de défendre mon point de vue. Dans l’interview tu as simplement pris la conclusion de mon propos et si tu te permets de le qualifier de « méprisant et égocentrique », quels adjectifs choisirais-tu pour les centaines d’internautes ayant la prétention d’émettre un « j’aime » ou « j’aime pas » sur un album téléchargé 5 minutes auparavant sans avoir pris la peine de lire les paroles (puisqu’il ne les ont pas) ou de réfléchir un minimum sur l’objet ? Comment peut-on se permettre d’exprimer un avis sur une toile abstraite sans en posséder les codes ? Sans être un minimum éduqué ? Ce n’est pas quelque chose d’inné, l’art. On a évidemment le droit de ne pas vouloir se prendre la tête, de prendre la musique pour un divertissement, mais dans ce cas on ne dit pas « Schopenhauer ça déchire » parce que la couverture du Monde est jolie (ce qui n’est pas le cas par ailleurs, sauf si vous aimez le rouge). Tout le monde a remarqué le coucou ou les applaudissements par exemple : c’est amusant, c’est osé, c’est original, mais personne ne va chercher à savoir ou venir me demander ce qu’ils font ici. On estime plus important de s’interroger en interview sur ma couleur préférée (véridique) plutôt que de tenter de décrypter la musique. Que vous le vouliez ou non, la peinture c’est plus qu’une simple image, la Fontaine de Duchamp plus qu’un simple chiotte, la musique plus qu’un simple son. Donc oui je méprise ces gens qui se sentent tout puissant derrière leur ordi en s’estimant capable d’exprimer leur point sur un sujet qu’il ne maîtrise absolument pas et je n’ai rien à faire de leur avis. C’est un peu le contrecoup d’internet, le fait que tout le monde puisse parler de tout et de n’importe quoi, de se revendiquer journaliste, critique, écrivain, sans avoir à passer d’examen ou de concours. On a le droit d’aimer ou de ne pas aimer bien sûr, mais pas avant d’avoir pris la peine de tenter de comprendre le sujet, ce que pratiquement personne ne fait au final. Le jour où l’on cessera de rapprocher PN de groupes ou compositeurs plus absurdes les uns que les autres pour chercher à comprendre ce qu’il y a derrière alors j’accepterais volontiers les « j’aime » ou « j’aime pas ». Rien à voir à de la misanthropie. C’est simplement que pour avoir un avis de ce genre je peux aller voir ma grand-mère : ce sera le même degré d’argumentation.
Ce que je regrette aujourd’hui c’est que l’on est entré dans un système de consommation/production (j’en prends pour preuve le premier mot que tu as émis) dans lequel l’artiste se doit d’entrer dans le moule pour convaincre le plus de fans possible. On ne te demande pas de faire réfléchir ou de t’exprimer mais de composer ce que les auditeurs veulent entendre. Eh bien ça s’appelle la loi de l’offre et de la demande, pas de l’art, et dans un processus de consommation le producteur est rémunéré, pas ici.
Donc si l’égocentrisme revient à être frustré de passer des journées à tenter de monter un truc qui tient à peu près la route pour être comparer à de vulgaires albums de DSBM composables, ennregistrables, mixables et masterisables en 2 jours alors oui, je suis égocentrique.


un monsieur en col
IP:89.3.166.113
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 13h18 - (82745)
Si ton objectif est de faire une musique la plus inaccessible possible, bravo, mission accomplie.

Si ton objectif est de faire un bon album, dont on se rappelle qu'un iota après 100 écoutes, il va falloir te remettre un peu en cause et ne pas croire que ceux qui se penchent sur ton travail sont des blaireaux. Je peux te citer une dizaine d'albums français récents orginaux, indépendants et exceptionnellement bons. Par exemple, jette une oreille sur le dernier Alcest. Tu vas pleurer.

Vaerohn
IP:77.75.167.214
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 14h14 - (82746)
Tu ne comprends pas. Je ne suis pas en train de d’expliquer que PN c’est la vérité absolue, ce à quoi tout le monde devrait tendre et vouer un culte. J’essaie de te faire comprendre pourquoi un commentaire expéditif et irréfléchi ne m’intéresse pas.

Je ne vais quand même pas développer un exposé sur la philosophie de l’art pour t’expliquer que le Beau, « le bon » comme tu dis, ce n’est plus la représentation la plus fidèle possible d’un paysage, du sublime, mais c’est Duchamp qui transforme un urinoir en œuvre d’art en la signant, Dali qui peint de la merde (au sens propre). Je pensais qu'on avait compris ça depuis longtemps.
Evite donc de me faire passer pour un prétentieux persuadé qu’il détient la vérité au sujet de la musique. C’est trop facile et ce n’est absolument pas ce que j’essaie de te faire comprendre. La musique n’est qu’un outil, pas une fin en soi, et je regrette simplement qu’on se suffise de la forme sans aller voir le fond avant de l’ouvrir.


un homme en col
IP:89.3.166.113
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 14h33 - (82747)
Ok, bonne continuation.

un homme en col
IP:89.3.166.113
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 14h33 - (82748)
Ok, bonne continuation.

Ars Moriendi
IP:86.197.164.109
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 15h39 - (82749)
Pour en revenir à l'album, s'il est vrai qu'il est relativement complexe, je trouve qu'il y a tout de même une réelle homogénéité dans l'atmosphère générale. Ce n'est pas un assemblage de bric et de broc, de parties collées les une aux autres sans rapport...J'ai ressenti une réelle unité d'ensemble, ce qui, à mes yeux, représente un joli tour de force quand on pratique une musique aussi complexe, rien que pour ça chapeau au créateur !

Ars Moriendi
IP:86.197.164.109
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 15h44 - (82750)
Un album (une oeuvre !) à considérer dans son ensemble, sans forcément chercher à retenir passages ultra marquants.

Cela n'est que mon humble avis !

monceau
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 20h10 - (82753)
"un homme en col" est d'une arrogance... :/ et à presque chaque intervention en plus! c'est hallucinant l'existence de ce genre de boulets :D

Et de un :
déjà on achète pas l'album en se basant uniquement sur la chronique. je repasse toujours sur le MySpace avant de passer la commande car même avec des chroniqueurs les plus pointus et infaillibles je peux tout simplement pas accrocher à l'album

Et de deux:
Lire un interview en diagonal et traiter l'artiste de tous les mots - ça j'ai jamais compris non plus. Les interviewés ne signent pas la charte de "cordialité" ou de "satisfaction de client" pour plaire et convenir à tout le monde. Un minimum de réflexion s'impose avant de gueuler.

Et de trois :
Donner des conseils à l'artiste en recommandent de voir comment les autres font. mais alors là... Je sais même plus quoi dire :)
Ah si : Bonne continuation ! ;) car avec l'attitude pareil ça doit pas être facile la vie de tous les jours :/


un h en colère
IP:89.3.166.113
Invité
Posté le: 18/04/2010 à 23h32 - (82756)
Et de un : pour l'achat du cd et la chronique, j'ai mis "en partie". Désolé.

Et de deux: J'ai lu l'interview entièrement ... Désolé.

Et de trois : Je ne donne aucun conseil à l'artiste. Je donnais mon opinion sur Grostesque, c'est tout.

Arrogance = Fierté qui se manifeste par une insolence méprisante.

Je ne vois pas où j'ai été arrogant ...

Le vrai boulet et celui qui donne un commentaire hors sujet du cd comme toi.

jazz Metal
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2010 à 14h35 - (82816)
Pour éviter la confusion entre les titres d'un album y a la fonction "Random" sur un lecteur ça permet aussi de ne pas focaliser l'écoute sur les 5 premiers titres . j'm'en sert de temps-en-temps quant j'ai du mal à m'imprégner de l'ambiance d'un disque.

jazz Metal
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2010 à 14h47 - (82817)
Pour en revenir au CD, j'ai pas encore eu le temps d'explorer "Vacuum" (trop de Cd à écouter) que j'ai acheté suite à la Kro de VS. Si j'suis déçu, j'm'en prendrais qu'à moi-même et à ma soif de découverte musical.

jazz Metal
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2010 à 14h48 - (82818)
Musical et Métallique.

Vikernes63
IP:86.202.88.119
Invité
Posté le: 22/08/2010 à 14h44 - (86302)
Très bon album, ça change de Vacuum, mais c'est pas pour me déplaire. L'ambiance est au rendez-vous, c'est ici un album dérangeant, glauque, bizarre, mais qui tape là où il faut.

Petit plus pour la chanson "Eros".

Bravo à Vaerohn pour ce que j'appelle une belle performance, je ne regrette pas moi achat !

9/10

Nem Vapeur
IP:82.122.38.102
Invité
Posté le: 08/12/2010 à 00h00 - (89678)
C'est très original et j'aime bien l'ambiance mais la caisse claire fait beaucoup trop "poc" (Eros)au point que ça me gène sur certains morceaux.
C'est con comme truc.

à part ça c'est du tout bon.

Monceau
Membre enregistré
Posté le: 22/12/2010 à 11h46 - (90121)
Je me suis enfin procuré l’album lors du concert des acteurs. J’avoue qu’en postant les comm’s plus haut je n’avais aucune idée de quoi s’agit-il, je savais juste que c’est « spécial ».
Et effectivement ça l’est, c’est, comment dire… grotesque !

Sur ce CD la notion de metal barré prend toute son ampleur. Apparemment le compositeur ne s’est posé aucune limite en assemblant des éléments qu’on n’imagine pas d’associer. Les morceaux entiers orchestraux, les passages du black traditionnel (ou pas), les bruitages diverses, les expérimentations à tout va avec les vocaux – on se fait surprendre tout au long de l’album. On n’arrive même pas à savoir où se termine un morceau et où commence un autre vue qu’un seul et même titre propose déjà de multiples univers.

Le risque dans tout ça est de faire un machin agaçant sans queue ni tête mais là je trouve le résultat est réussit – tellement on se fait embarqué dans ce récit un poil cauchemardesque.
Je maintiens donc que critiquer les esprits créatifs sous prétexte qu’on n’aime pas relève du mauvais ton, et je rajoute que ne pas aimer Grotesque témoigne en plus du mauvais gout.




Antiq
IP:212.194.52.52
Invité
Posté le: 10/07/2011 à 01h53 - (95445)
Putain, ce mec de Pensées nocturnes est un puant de la pire espèce. Tout respire le musico "contemporain" préfabriqué aux beaux arts chez ce gars là. C'est vraiment un monstre de prétention, un gros patchwork de tout ce qu'on a put faire de plus fat dans les 30 dernières années de branlette intellectuo-pseudo-artistique.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker