OVERREACT - Overreact (Knives Out) - 23/04/2014 @ 08h24
Traitez-moi de vieux con si vous en avez envie, mais en hardcore, rien n’égalera jamais la musique produite durant les nineties. Rien. Plus jamais. Pourquoi en écouter encore alors ? Ben parce que le hardcore c’est la musique que j’aime le plus au monde et puis parce que certains groupes pensent comme moi et ont bien compris que quitte à chopper des influences à gauche et à droite autant pomper les meilleurs. C’est pour ça que les strasbourgeois d’OVERREACT s’inspirent de toute la scène crossover et metal hardcore américaine des nineties. Des Cro-Mags à Neglect avec une petite touche de Cold As Life pour le goût. Bref du gros son qui sature, qui grésille, qui groove et qui sent bon la joie de vivre.

OVERREACT mise beaucoup sur ses riffs incisifs et hyper efficaces. Les guitares de « Look and Laugh » sonnent comme le Cro-Mags de « Best Wishes », tendues et très influencées metalcore nineties. Une invitation au mosh renforcée par un breakdown furieux en fin de parcours. Un pur morceau de hardcore metallisé comme je croyais qu’on n’en faisait plus. Mais en fait si. Les quatre titres sont de la même eau : efficaces, directs et sacrément voyou. Vraiment voyou. OVERREACT balance de gros sons bien bagarre qui sentent bon le groove et la testostérone. La violence est là, mais le groove aussi. Grace à la basse surtout qui emmène tout ça sur un rythme d’enfer. En fin de compte le son de basse résume tout cet e.p à lui tout seul : groove et violence. Voila ce qu’offrent les strasbourgeois.

Le groupe garde le meilleur morceau pour la fin. « Icebreaker » est la petite pépite de l’e.p. Un titre qui semble être sorti il y’a 20 ans mais qui, en même temps possède la modernité d’aujourd’hui. Je parlais de la basse juste avant, ben voila, écoutez « Icebreaker » et vous allez comprendre ce que je voulais dire. La ligne de chant fait la différence car le timbre éraillé du chanteur adopte une ligne de chant à la John Joseph et un refrain dingue qu’on ne peut s’empêcher de brailler à tue-tête. Quatre titres c’est beau, très peu mais c’est suffisant pour comprendre qu’avec OVERREACT on à affaire à du lourd. Puis leur label Knives Out Records fait bien les choses en livrant un très bel objet qui fait vraiment honneur à la musique. Excellent son, packaging parfait, franchement s’il faut claquer quelques euros dans un e.p, c’est dans celui-là.



Ecoute Integrale. - 81 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 8/10 | Nb de lectures : 11360




Auteur
Commentaire
..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 23/04/2014 à 21h12 - (111869)
Ouh comme ça donne envie, ça ..!
J'aime bien ces 4 titres, ils sont effectivement remplis de groove bien gras et accrocheur...
Je retiens ce nom, merci Seb pour la découverte !

xmaxx TOOTH
IP:84.99.112.198
Invité
Posté le: 25/04/2014 à 20h00 - (111908)
Influs totalement présentes, il est vrai, et des bonnes (à mon sens).
Ca change des groupes 'bateau' qui pullulent...

xmaxx TOOTH
IP:84.99.112.198
Invité
Posté le: 26/04/2014 à 01h41 - (111917)
Influs totalement présentes, il est vrai, et des bonnes (à mon sens).
Ca change des groupes 'bateau' qui pullulent...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker