OUT OF DECAY - Arising Of Lost Souls (Autoproduction) - 07/02/2013 @ 08h02
On le sait, les allemands sont très traditionnels en metal. Il suffit de regarder leurs affiches de festoche ou de voir les groupes qui cartonnent encore chez eux, ça reste dans « c'est dans les vieux chaudrons qu'on fait les meilleurs soupes » quoi. Les six deutch-boys, originaire de Rammstein, d’OUT OF DECAY ne feront pas défauts avec leur premier album « Arising of lost souls ».

Je ne vais d’ailleurs pas tourner autour du pot plus longtemps : OUT OF DECAY, c’est du metalcore sympathique, bien servie, mais plus réchauffé que ça tu meurs. C’est bien foutu, agréable, bien exécuté, tout ça, mais bon sang ce que c’est redondant. C’est bien simple, dès le premier titre, « Awakening of a New Era », on sait d’avance ce que nous réserve le reste de l’album. Et malheureusement, on aimerait bien se tromper, mais ce n’est pas le cas et ce qu’on craignait déboule durant 52 minutes et quelques. Des titres péchus, certes, mais avec leurs inévitables tripotées de solo, de plans heavy 80’s, d’alternances entre chant death et chant clair sur les refrains, et leur lots de riffs pompés sur IN FLAMES. Sans oublier les inévitables mosh-part gentillettes, qui s’égarent ici et là. Du vu et revus quoi.

De plus, hormis le fait de calquer les grands frères scandinaves, les titres se calquent eux-mêmes et on se coltine la même chose durant tout le disque. Même en appréciant le style, ça gonfle. Alors heureusement, on a droit à la petite balade « A Perfect Memory » pour casser le truc, parce que sinon faut aimer le metalcore 100% banalisé et en méga roue libre.

Heureusement que c’est bien joué. Là-dessus, rien à dire, ça tient la route. Les mélodies et les riffs font le taf, le chant death fouette un peu, mais est bien rattrapé par la performance du second chanteur lors des refrains en chant clair. Mais bon, tout ça ne fait pas tout. Le groupe a bien apprit sa leçon, et l’applique bien, mais coté inspiration on ira en rattrapage hein. Niveau production, ça manque un brin de puissance et de gras pour ressortir un peu plus, mais faut bien avouer que ça passe quand même plutôt bien. On va quand même pas tout casser.

Alors ouai, si on kiff le style à 200% on y trouvera de l’intérêt et on secouera la tête aisément. Mais si ce genre de groupes commence à vous sortir par les yeux, passez votre chemin. OUT OF DECAY ne fait que s’engouffrer dans un style déjà bien trop remplie d’autre cover-band dans son genre avec ce premier album. Gageons que le groupe trouve quelques idées un peu plus sympa à proposer par la suite, sinon je craint fort qu’il ne finisse dans les bas font du style.

http://www.outofdecay.de.vu/ - 114 visite(s)

Awakening of a New Era - 73 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 10/20 | Nb de lectures : 10895




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker