OTEP - Hydra (Victory) - 23/04/2013 @ 07h08
OTEP ont l’actualité chargée en ce moment. Après un album live sorti très récemment, et pas mal du tout en plus, revoici la troupe d’Otep Shamaya avec « Hydra » qui s’inscrit comme étant leur dernier album. Le groupe tire sa réverence et nous laisse comme dernière offrande un concept album sur une jeune fille enlevée de force de son monde artistique pour finir sur une île hostile. La jeune femme décide alors de se venger et devient « Hydra » (donc rien à voir avec l’Hydra de Captain America… zut). L’idée est intéressante, mais est-ce que cela colle musicalement ?

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce dernier album m’a littéralement fait chier. OTEP, et surtout sa chanteuse, ont poussé le concept jusqu’au bout et on se retrouve en face d’un album quasi composé de spoken word chiantissimes au possible. De « vrais » morceaux sont présents (heureusement), mais lorsqu’ils se font ressentir on a droit à du bas de gamme. Sans déconner, on peut dire que là pour le coup ils se sont pas fait chier. A croire que la miss Shamaya a tout misé sur son concept en oubliant le but principale d’un album : la musique.

Primo, le son n’est pas génial, enfin la production est bonne mais les effets utilisés sont carrément nazes. Sons de grattes en mousse, saturation stressante sur les parties gueulées, et manque d’inspiration sont de la partie. C’est franchement mou, pas inspiré, et on zappe énormément de « titres » (si on peut appeler ça des titres) une fois l’album ingurgité à de nombreuses reprises. On se demande vraiment si le groupe a décidé d’en finir sur une note über-artistico-mon-cul-sur-la-commode, mais pour le coup c’est franchement risible. Rien ne ressort de cet « album », juste une envie d’en finir vite fait, bien fait.

Sur un total de treize morceaux, seulement quatre s’en tirent à peu près (et encore). « Seduce & Destroy » et son ambiance lancinante fait son petit effet mais pas au point de casser la baraque et laisse l’opportunité à « Blowtorch Nighlight », « Feral Game », et « Hag » de jouir de leurs statuts de titres les plus couillus d’« Hydra ». Bravo, quatre morceaux sur treize c’est pas ce que j’appelle une réussite personnellement. On termine sur un « Theophagy » chiant au possible (avec la petite surprise en toute-toute fin) et voilà, c’est fini OTEP.

Proposer un concept album c’est bien, mais avec de la musique dedans c’est mieux. OTEP laissent derrière eux une belle daube avec ce « Hydra » qui refoule limite la vielle fin de contrat. On imagine aisément que la suite en solo d’Otep Shamaya sera sûrement du même acabit que ce truc… Et si c’est vraiment le cas, que Dieu ait pitié d’elle.

https://www.facebook.com/otepofficial - 244 visite(s)

Apex Predator - 103 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 02/20 | Nb de lectures : 12741




Auteur
Commentaire
Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 23/04/2013 à 14h35 - (107113)
Magnifique note !!

LOL
IP:93.16.19.239
Invité
Posté le: 25/04/2013 à 01h45 - (107127)
Note chère payée!

Zero
Membre enregistré
Posté le: 25/04/2013 à 11h41 - (107130)
@velvet kevorkian....dans ta chro du live, je t'avais prévenu :)...certains commentateurs à l'époque n'avaient pas captés mes remarques sur le spoken words à outrance...trop de spoken words tue le spoken words...je n'achèterai donc pas hydra...



Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 25/04/2013 à 11h54 - (107132)
Oui oui, je m'en souviens et je m'en suis souvenu quand je l'ai écouté...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker