ORDO INFERUS - Invictus et Aeternus (Doomentia) - 27/01/2015 @ 07h40
Les super groupes intercontinentaux qui étaient pendant longtemps le domaine des projets lucratifs susceptibles de rapporter assez d'argent pour payer les billets d'avion ou des courriers recommandés internationaux commencent à vraiment se développer même dans des niches aussi peu propices à se remplir les poches que peuvent l'être les différents styles du metal extrême. Il faut dire qu'avec les nouvelles technologies, le numérique et les connexions en ultra haut-débit, il est désormais possible de bosser très facilement à distance. C'était le cas de ORDO INFERUS, groupe dans lequel on trouve des suédois et dans lequel on trouvait jusqu'en 2013 Daryl Kahan (connu pour ses participations à DISMA et FUNEBRARUM) au poste de bassiste. Depuis 2014 ce dernier a cependant été remplacé par Johan Bergebäck (ex-NECROPHOBIC, ex-DISMEMBER, ex-EXHUMED, ex-NIFELHEIM, etc...), qui lui est suédois et rend sans doute les répéts beaucoup plus faciles. Outre Johan Bergebäck, le line-up de ce groupe se compose de Tony Freed, chanteur de GODHATE, Janne Rudberg Björkenfjäll, ex batteur de EXHUMED et GODHATE eu aux guitares de Hempa Brynolfsson (ex-CARBONIZED) et de Sebastian Ramstedt, un autre ancien de chez EXHUMED et NIFELHEIM. Bref, du beau linge doté d'un potentiel certain.

Ces cinq là, on s'en serait douté, jouent du death metal. Après "Damnati", un EP en vinyle de trois titres sorti en 2013, le groupe est de retour avec "Invictus et Aeternus", son premier album, qui sort, comme le EP, sur le label tchèque Doomentia Records. Leur truc à nos gars c'est la Rome antique. Ils ne sont semble-t-il pas allés jusqu'à écrire des paroles en latin mais en tout cas, le nom de l'album et tous les titres des morceaux sont en latin. Ma connaissance de cette langue n'étant plus ce qu'elle était, je ne saurais trop vous dire de quoi causent leurs paroles mais on peut raisonnablement penser que l'Empire Romain est au cœur du débat. Comme une bonne partie des sorties de la catégorie death metal nous venant de ce pays nordique actuellement, le death metal pratiqué par ORDO INFERUS est dès plus classiques et assez old-school. Les tempos sont plutôt rapides mais le groupe n'hésite pas à ralentir de temps à autre, histoire d'apporter un peu de diversité. La production est plutôt bonne, claire et bien puissante.

Malheureusement, comme pas mal des autres sorties actuelles, la réussite n'est pas vraiment au rendez-vous. On était en droit d'attendre un peu plus d'un tel line-up. Là on se retrouve avec un album de death metal suédois qui n'apporte rien au schmilblick tout en étant cependant assez efficace et pas désagréable à l'oreille. A l'instar de MORDBRAND, un autre jeune combo suédois dont je vous parlais récemment, ORDO INFERUS a eu la bonne idée d'ajouter ici où là quelques touches de synthés (je vois déjà les puristes lever les yeux au ciel...) malheureusement cette fois encore, je ne peux que regretter que cette idée n'ait pas été développée plus largement car cela apporte vraiment une touche d'originalité et de fraîcheur à un style dans lequel il n'est vraiment pas des plus évident de se renouveler quelque peu. Au nord, rien de nouveau donc, juste un honnête album de death metal mais pas de quoi vraiment sauter au plafond.




Rédigé par : Sheb | 13/20 | Nb de lectures : 8944




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker