OPHTHALAMIA - Dominion (Soulseller) - 28/02/2012 @ 08h35
Groupe culte, OPHTHALAMIA l’est sans aucun doute. Formé en 1989, le groupe a sorti trois albums entre 1994, date du premier essai, et 1998, date du dernier, "Dominion", l’album qui nous intéresse ici. Si le groupe est culte, c’est surtout par son line-up, dont la tête pensante est IT (VONDUR, ABRUPTUM), entouré selon les albums, entre autres, de All (VONDUR, ABRUPTUM), Bone (DISSECTION), Shadow (aka Jon Nödtveidt, DISSECTION), Legion (MARKUK), Night (aka Emil Nödtveidt, frère de Jon et musicien de session de DISSECTION, ainsi que fondateur de DEATHSTARS), et bien sûr j’en passe d’autres. Un vrai super-groupe. Formé par IT, OPHTHALAMIA est la mise en musique du monde fantastique du même nom dont la déesse est Elishia. IT a créé ce monde, en imaginant son peuple, ses frontières et même un langage spécifique. Ce concept se retrouve dans tous les albums du groupe, et donc naturellement dans ce dernier album, "Dominion". La version de cet album est donc la réédition par Soulseller. L’album étant épuisé depuis des années, le label néerlandais a donc décidé de le ressortir, l’agrémentant de titres bonus, dont on parlera plus tard. Cette nouvelle version est en digipack, intègre des photos jamais vues du groupe et des notes écrites par IT sur l’album.

Si je n’ai pas les paroles et le livret pour vous parler du concept du groupe, qui semble plutôt ambitieux, la musique l’est tout autant. Les Suédois jouent dans la cour du black metal, comme vous l’a suggéré le pedigree des membres. Mais il s’agit de la facette épique et mélodique du genre. OPHTHALAMIA n’a rien à voir musicalement avec VONDUR ou ABRUPTUM, les deux autres groupes de IT. A l’écoute de l’album, on sent un souffle épique qui correspond tout à fait à une mise en musique d’un concept plus global. Tout en mélodie, le groupe développe son histoire tout au long des huit titres et des 38 minutes que durent "Dominion" (hors bonus). Sans être ultra rapide, les Suédois gardent un tempo relativement enlevé, propice à des ambiances agressives et favorisant le bougeage de nuques. Par moments, quelques passages plus lents font leur apparition, ce qui permet de nuancer les morceaux. Les riffs sont, je l’ai dit, mélodiques. En effet, rares sont les passages où le groupe use d’accords plaqués ou de tremolos. Résultat, on pense irrémédiablement à SATYRICON période "Nemesis Divina", ou pour les plus jeunes à WATAIN période "Sworn to the Dark", en moins lisse. On sent d’ailleurs que leurs compatriotes ont écouté les anciens, notamment dans les riffs frisant les aigus. On pense également à SAMAEL, époque "Ceremony of Opposites", notamment dans l’intonation du chant, et notamment le titre "Eclipse of Life (The Eternal Walk IV").

En tant que réédition, "Dominion" est accompagné des traditionnels bonus. Au programme donc trois titres de l’album en version répétition, datant de 1996, soit deux ans avant la sortie de l’album. L’intérêt, est, je trouve, assez faible, le son étant clairement celui du local de répétition, crade et faiblard. Par contre, le groupe se fend également d’une reprise des all-mighty BATHORY, je vous le donne en mille, "Sacrifice". Une version un brin écourtée et un chouilla plus rapide, assez jouissive ! L’album a également été remasterisé par Michael Bohlin (PAIN). Je ne connais pas le mastering d’origine, mais en tout cas, cette édition sonne vraiment bien, avec un son puissant qui ne noie pas les instruments, mais qui reste quand même assez organique pour faire honneur au genre.

En tant que jeune con, j’avoue que je trouve qu’OPHTHALAMIA sent un peu la naphtaline, proposant un black un peu désuet bien que plaisant. Mais c’est un album à remettre dans les conditions de l’époque, et en 98, il a dû faire un peu de bruit. Et en tant que grand amateur de black metal, j’ai vraiment pris plaisir à découvrir ce disque, leur black metal mélodique (au sens noble, vous l’aurez compris) remplissant parfaitement son rôle, à savoir raconter une histoire, faire voyager dans les sombres méandres du cerveau de IT, fondateur de la musique et de tout le concept du groupe.

Cette réédition permettra donc de compléter la vague de réédition des albums du groupe, puisque les deux premiers albums ont été réédités récemment par Candlelight. Elle permettra également d’éviter la (relative) flambée des prix sur l’original.


Rédigé par : Skay | Réédition nostalgique/ | Nb de lectures : 11947




Auteur
Commentaire
XXuK
Membre enregistré
Posté le: 29/02/2012 à 10h04 - (100748)
Ophthalamia??? Non mais oh, vous voulez me rajeunir ou quoi??? J'adorais cet album à l'époque!!!



Nekromantik
Membre enregistré
Posté le: 29/02/2012 à 14h12 - (100755)
Album le plus rapide du groupe et différent des autres lp, la prod(du père tas de graine ?)originelle était déja béton! Ce skeud n'a pas vielli je trouve,ah "Dominion" quelle tuerie!! J'ai bien envie de me le recaler les esgourdes!


Rien a voir avec Satyricon ou Watain au passage...





Destruktor Avenger
Membre enregistré
Posté le: 29/02/2012 à 16h31 - (100757)
Album exceptionnels , riffs exceptionnels , ambiances exceptionnelles et chronique pas du tout exceptionnelle...

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 01/03/2012 à 19h37 - (100771)
Pfffff, rien à voir avec WATAIN. C'est 100 fois plus original.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker