OPETH - Pale Communion (Roadrunner/Warner) - Selection VS du 12/09/2014 @ 07h57
Il est toujours risqué pour un groupe de changer de style. C’est un pari dont il ne sort pas gagnant à tous les coups. Le fan n’aime pas, il ne comprend pas, il se sent floué. Tous ses repères s’effondrent. Il ne reconnait plus le groupe qu’il a adoré, supporté souvent dès ses débuts et alors qu’il n’était pas encore célèbre. Et cela provoque des réactions du genre : « pour moi ce groupe est mort ! ».

Sérieux, Opeth mort ? La démesure voire l’extravagance de ces propos est si ridicule qu’elle en devient grotesque. « Tout ce qui est excessif est insignifiant » disait Beaumarchais. Et bien nous y sommes ! Ces propos exagérés trahissent le sentiment de frustration éprouvé par l’amoureux éconduit et dépité. Mais battons notre coulpe, à l’instar des fans les kronikeurs sont parfois versatiles dans leurs appréciations et jugements. Les changements d’orientation de style qu’ils tolèrent chez tel groupe, ils ne les supportent pas chez tel autre. Pourquoi ce paradoxe, les raisons sont multiples et pas toujours logiques. Et cette bizarrerie n’a pas fini de s’exprimer tant sont nombreuses les formations qui ces derniers temps effectuent ce fatal virage – souvent radical et couronné de succès mais…– pour ne plus ressembler du tout à ce qu’ils furent à leurs débuts. (Faut-il revenir sur le cas d’Anathema ?)

Doit-on blâmer Opeth ? Un groupe a-t ‘il le droit de se remettre en question ? Doit-il sacrifier ses aspirations personnelles dans l’unique but de continuer à satisfaire une fan base exigeante ? Peut-on jouer encore et toujours la même musique après 10, 15 ou 20 ans de carrière ? Oui, certains y parviennent tout en perdant beaucoup de leur âme originelle. Des noms ? Trop longue est la liste mais tenez, Iron Maiden, AC/DC, Judas Priest, Metallica sont toujours les références que nous avons connues. Mais si l’on est honnête, quel est le dernier album de ces monstres sacrés qui nous ait réellement fait tripper ? Ouais, je vois que la réponse n’est pas simple…

Opeth mort ? Allons bon ! C’est aller un peu vite en besogne. N’en déplaise aux déçus le groupe scandinave n’a pas trépassé, en tout cas pas pour tout le monde. Si les inconditionnels de la ligne dure (des growls et des riffs sinon rien !) ont tourné casaque, rassurez-vous, les fans de prog - mais pas seulement – ceux qui aiment la bonne musique aussi se réjouissent de ce nouveau visage et font d’ores et déjà de ce 12e album rien moins que le prétendant au titre de meilleur sortie de l’année ! Ben oui, le malheur des uns, etc. etc.

Alors d’accord, puisque finalement c’est le sujet principal de cette kro, Opeth a changé. Disons qu’il a évolué. De sa position de maitre incontesté du death metal classieux, il a glissé vers cette abomination qui a pour nom « rock progressif ». Pouah ! Quelle horreur ! Il avait pourtant donné et depuis longtemps des signes avant coureur de cette inclination pour la musique des 70’. Ici ou là, disséminés sur quelques albums, des titres en entier ou partiellement, des constructions, des arrangements. Et puis il y a eu Damnation considéré comme un chef d’œuvre par les uns et une trahison par les autres. Mais comme les Suédois ont très vite rejoint le bercail après cet épisode « malheureux », tout est rentré dans l’ordre et les critiques se sont faites plus rares.

Seulement voilà, Akerfeldt a toujours dit qu’il adorait – ce sont ses mots – la période prog des 70’. Donc tôt ou tard, il fallait bien se douter que cet amour allait se traduire par du concret. Le side –project Storm Corrosion n’a pas fait de vagues parce que considéré comme une toquade passagère et personnelle. Et puis co-drivée par Maitre Wilson, il y avait peu de choses désagréables à en dire. (Perso, je ne saute pas au plafond en l’écoutant…).

Allons, reprenons-nous camarades métalleux et considérons qu’Opeth a maintenant largement de quoi combler les désormais 2 tendances de sa vision intelligente de la musique. J’aime ces deux visages. Principalement depuis Still Life (Moonlapse Vertigo me fait littéralement grimper au rideau…) et oui moi aussi, en tant que rock prog addict, je pense que Blackwater Park est un chef d’œuvre. Pour autant, je suis conscient que tout artiste a droit au respect y compris et surtout lorsqu’il entreprend un chemin qui ne lui est pas familier, quitte à nous contrarier. Cela s’appelle la tolérance. Souvenons-nous de tout ce que ce groupe a apporté au métal et souhaitons-lui bon vent dans sa nouvelle vie.

Et puis, rien n’est figé. Akerfeldt est intelligent, intègre, soucieux du bien faire et gageons qu’il saura de temps à autre revenir à ses premières amours en nous sortant le disque de Death qui réconciliera tout le monde. Quand bien même, ce ne serait pas le cas, quand bien même la page death serait tournée, ce bonhomme est immense par le talent et son ouverture d’esprit est un modèle du genre. L’amitié qui le lie à Wilson n’est sans doute pas étrangère à cette vision. Mais sincèrement, doit-on s’en plaindre ? N’avons-nous pas là 2 formidables compositeurs et musiciens capables de nous faire côtoyer les cimes ? Moi, je prends ça comme un cadeau exceptionnel et je me dis que ces 2 génies n’ont pas fini de nous étonner, dussent-ils changer de route au gré de leur fantaisie !

Finalement, qu’est que je pense de Pale Communion ? A votre avis ? Inutile d’aller plus loin. Ackerfeld a tout compris des codes du rock prog. Il les a parfaitement assimilés et traduits tout en y ajoutant une force et une énergie propre au métal. Je considère donc qu’il s’agit d’un album majeur de sa discographie et plus important encore qu’Opeth demeure un très grand groupe de Musique et peu importe qu’il s’exprime au travers du death metal ou du rock progressif. L’un et l’autre, il le fait avec sincérité. Et non, il n’est pas mort, « il est juste passé dans la pièce d’à côté* ». Et bien, qu’il soit le bienvenu dans ce nouvel espace !


Rédigé par : Karadok | 20/20 | Nb de lectures : 22564




Auteur
Commentaire
noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 09h03 - (113524)
Et bien je vais être franc, je trouve cette chro remplie d'une quantité incroyable de mauvaise fois ! Non Karadok, si Opeth déçoit tout le monde depuis Heritage, ce n'est pas parce que le fan de base est totalement réfractaire à tout changement d'orientation et/ou d'absence de growl. Et je trouve ça assez malhonnête de dire que, sous prétexte que toi tu aimes cette nouvelle direction, ceux qui ne sont pas satisfaits sont probablement des anti-tout-ce-qui-ne-contient-pas-de-growl, des anti changement de cap et compagnie.
Car si certains sont bien comme ça, je pense que beaucoup sont dans le même cas que moi : j'adore Damnation, c'est un chef-d'oeuvre. Mais Heritage... n'avais aucune inspiration, tout simplement ! Pas une once d'idée vraiment percutante. Et c'est ça que beaucoup reprochent au groupe, pas simplement sont changement de cap (qu'il a tout à fait le droit de faire).

Et cet album n'est pas un chef-d'oeuvre non plus. En tout cas c'est ce que je pense, mais je ne vais pas pour autant dire que les amateurs de prog et de bonne musique doivent absolument être d'accord avec moi...
Cet album donc, je le trouve quand même meilleur qu'Heritage, surtout grâce aux passages à la Damnation justement (Elysian Woes est très bien), mais je trouve qu'Opeth ne maitrise toujours pas sont sujet. Il y a trop de remplissage, de longueurs, et toujours pas d'idées vraiment marquantes.

lolo
IP:92.103.133.164
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 09h15 - (113525)
Si les commentaires n'ont pas vocation à se pencher sur la chronique mais sur le disque, comment faire autrement dans le cas, puisque que de (véritable) chronique il n'y a pas ?
Ne pas aimer la musique que produit Opeth depuis quelque temps serait donc faire preuve d'irrespect, voire de bêtise (j'extrapole à peine) ?

Enfin bref, même si on me rétorquera qu'avec Internet chacun peut se faire son avis tout seul (dans ce cas, à quoi bon se donner la peine de rédiger encore des chroniques ?), cette chronique est absolument sans intérêt, et est plus un éditorial qu(autre chose (et aussi ouvert d'esprit que ceux du Figaro...).

Eh oui, l'artiste a tous les droits concernant sa musique, y compris celle de produire une musique qui ne plaira pas à certains de ses anciens amateurs, y compris à certains qui pourtant apprécient le Rock Prog par ailleurs...

Pour ce que moi j'en pense, se rapporter au commentaire de noohmsul : j'ai le même ressenti !

seasonofmist
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 09h23 - (113526)
Chronique un peu trop fanboy pour un album "sympatoche".

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 09h45 - (113528)
J'ai pas encore écouté l'album! alors je commente juste la chro pour l'instant...je trouve le propos honnête et sincère. J'ai pas eu l'impression que Karadok méprise ceux qui n'accepterait pas l'évolution d'Opeth.
Personnellement, j'ai plus tendance à revenir sur Blackwater Park ou Ghost Reverie que sur Heritage, c'est clair. Mais chacun voit midi à sa porte...
Lorsqu'un groupe évolue fortement, la question n'est pas de savoir s'il "trahit" sa fanbase, mais plutôt de s’inquiéter de savoir s'il continue à faire de la bonne musique. Et là on tombe dans le subjectif...
Et il ne manque pas d'exemples. In Flames tout récemment, Paradise Lost à une époque, Korn, Metallica, Megadeth avec Risk, Dissection...
Il devrait y avoir un bouquin là dessus: "les albums maudits du métal"...

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 09h58 - (113529)
+1 avec noohmsul et lolo

Analyser le rejet du nouveau visage d'Opeth par le changement de style est complètement à côté de la plaque. De même que le 20/20, qui est un peu puéril. Si ce disque obtient la note maximale combien tu donnes aux chefs d'oeuvres de Genesis, de Camel, de King Crimson, de Gentle Giant, de Van Der Graaf Generator, de Soft Machine, etc etc ??

Je taille dans le gras sans finesse, mais je résume en disant que le problème d'Opeth depuis Heritage est qu'il n'est pas bon dans ce style, point. Il n'a rien à y dire, rien à y faire, ce n'est qu'une parodie prétentieuse d'art rock ringard... Et c'est un grand amateur de prog 70's qui parle. J'aurais accepté qu'Opeth se transforme en espèce d'Anglagaard avec des corones, peu importe l'originalité tant qu'il y a du contenu solide, mais non il accouche de deux désastreux avortons mous et pleurnichards. Poubelle !



Arsène
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 10h11 - (113530)
Ayant découvert Opeth sur le très tard avec l'acquisition d'une grande partie de leur disco en vrac (comprendre dans le désordre) je suis séduit par les différents visages que présente le groupe depuis leurs débuts... je me dis qu'avec une telle disco j'ai le choix de changer les ambiances de mes journées pour les faire coller à mes émotions...
Après, et je rejoints RunForrestRun sur ce point, le 20/20 est somme toute exagéré non pas que "Pale Communion" ne soit pas bon (pas encore écouté) mais qu'en les comparant aux groupes qu'il cite (je rajouterai les Floyd des 70's) l'affaire est probablement intenable (sans pour autant ôter les qualités de musiciens/auteurs/interprètes des bonhommes).
Bref, je pense que ce sera un album que je prendrai du plaisir à découvrir...


Zoliv
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 10h14 - (113531)
Tout comme le premier commentaire, je suis absolument pour l'évolution des groupes, ça me gêne pas du tout qu'Opeth s'adoucisse et arrête complètement les growls.

Le problème pour moi, c'est qu'ils fassent du Prog, genre qui très souvent m'ennuie, même si j'aime bien certains groupes, voire beaucoup certains albums (mais en général ça sort un peu des codes). Et Heritage m'avait bien ennuyé (même si je trouve ça pas mal quand même). J'ai écouté une seule fois Pale Communion, je me souviens plus trop, mais le vinyle m'attend chez moi, je vais me le faire bien proprement, sans rien faire d'autre à côté, tout en gardant en tête les nombreux avis disant qu'il est mieux que son prédécesseur et en espérant que je vais accrocher.

S'ils avaient continué dans une veine 70s sans trop d'aspect prog, dans du Damnation, ça aurait été parfait.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 10h16 - (113532)
+1 noohmsul

Je ne suis pas contre le changement de cap depuis Heritage, je ne crache pas sur les deux derniers albums, mais je trouve qu'ils n'arrivent pas à la cheville - en terme de qualité de composition et d'inspiration - de n'importe quel album antérieur du groupe.

Bref, ça s'écoute avec plaisir, mais rien de bien mémorable.

Une chronique à peine sur la défensive... totalement scandaleuse !



Storm
IP:83.145.88.180
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 10h27 - (113533)
Ce que j'aimais avec Opeth, c'est la mélancolie qui se dégageait de leurs morceaux, que ces morceaux contiennent du growl ou pas.

Chaque album arrivait à me toucher et me donnait envie d'y revenir.

Depuis Heritage, je ne ressent rien à l'écoute à part de l'ennui.
20/20, donc la perfection, si c'est ça, je crois qu'il faut que j'arrête d'écouter du métal parce que je n'y comprends rien. Mais bon, vu les commentaires, il me semble que c'est plutôt le cas du chroniqueur...

Storm
IP:83.145.88.180
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 10h29 - (113534)
Dsl du double post, mais je tenais juste à ajouter qu'Opeth est capable de faire des morceaux énormes dans ce style : Burden, qui est l'un de mes morceaux préférés du groupe.

Alors pourquoi ne sont ils pas capables de faire mieux ?

Nokturnus
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 10h36 - (113535)
8 paragraphes et demi sur "Opeth change, deal with it", 3 lignes sur l'album balancées à l'arrache en fin de chro et 20/20.

Nem Vapeur
IP:159.84.102.179
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 10h53 - (113536)
Les chroniques sont censées en premier lieu permettre aux gens de s'y retrouver parmi toutes les sorties et savoir ce qui vaut le coup d'être écouté/acheté.

Un tel surnotage est ridicule.



redkaos
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 10h55 - (113537)
Je sens venir le record de coms pour l'année 2014.

Autrement, tout comme la majorité ici cet album ne m'a apporté que de l'ennui.
Un ennui profond qui s'est transformé en léthargie.

Qu'il est loin le temps de Damnation....

Mettre 20/20 à un album aussi peu inspiré est digne d'une blague de 1er avril.

Par contre la prod est sublime...



DIMECHAG
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 11h01 - (113538)
C'est bien foutu, ça s'écoute, pas de panique ce n’est pas une bouze, après c’est pas le coup de génie non plus faut pas pousser mémé dans un Mc Do.
20/20? Chronique de merde. Y a pas une personne de plus objective qui veut la réécrire?


PipoElPaillon
IP:193.28.178.61
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 11h16 - (113539)
"Ackerfeld a tout compris des codes du rock prog"

C'est exactement ca qui rend cet album anachronique, a partir du moment ou la musique suit des codes d'un genre cinquantenaire, ce n'est plus par definition progressif, ce disque n'apporte rien ni au metal, ni au rock progressif. L'album en soi n'est pas du tout mauvais mais juste anecdotique.

gloom
IP:193.57.67.241
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 11h25 - (113540)
si cet album d'opeth obtient 20/20 faudrait penser à réviser celle d'Orchid, Damnation, Blackwater park...
en les passant à 40/20...

redkaos
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 11h31 - (113541)
Ah j'ajouterais que la chronique est quand même limte insultante envers le lecteur de Vs et surtout d'une pédance insupportable.

ZeitGeist777
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 11h32 - (113542)
Je n'ai jamais aimé Opeth de toute façon ... Jamais je ne pense écouter ce disque. 20/20 me semble peut être excessif, mais au final, c'est une attitude de fanboy que je soutiens, je mettrai 20/20 à tous mes disques préférés.

Storm
IP:83.145.88.180
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 11h49 - (113543)
Ce que je trouve drôle c'est que l'auteur de la chro se tue lui même, je cite :

"La démesure voire l’extravagance de ces propos est si ridicule qu’elle en devient grotesque. « Tout ce qui est excessif est insignifiant » disait Beaumarchais. Et bien nous y sommes !"

Et après il met 20/20. C'est vraiment marrant je trouve....

redkaos
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 11h52 - (113544)
@ZeitGeist777
Karadok fanboy d'Opeth? le doute m'habite...
Fan de prog oui mais d'Opeth certainement pas.



Jaymz88
IP:109.18.168.209
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 12h04 - (113545)
Celui qui fait preuve du moins d'ouverture d'esprit, c'est celui qui a écrit la chronique. On a le droit de ne pas aimer un album même en comprenant la démarche du groupe. Se croire plus intelligent parce qu'on a soit disant compris ce que les autres sont incapable de comprendre, ça s'appelle de la prétention et de l'arrogance. Sous entendre qu'on n'aime pas la bonne musique si on n'aime pas cet album c'est franchement déplacé. Citer Beaumarchais pour tenir un discours aussi limité c'est pas glorieux...

Usul
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 12h11 - (113546)
Bon, je me suis toujours abstenu du critiquer une chronique, mais là c'est pas possible. Je rejoins l'avis général, cette chronique est abjecte de condescendance et de mauvaise foi. Que l'auteur ait adoré l'album, très bien les goûts personnels ne se discutent pas. Mais il semble ne pas accepter qu'on puisse avoir un avis qui diffère du sien.

Oui, Opeth a le droit d'évoluer, et personne n'est placé pour leur dire quoi faire. Je considère qu'un artiste se doit de créer ce qu'il souhaite, sans jamais avoir à répondre à personne, où chercher à savoir à qui il plaira. Mais nous avons aussi le droit de ne pas les suivre dans cette évolution, et même de trouver leur nouvelle orientation d'un mauvais goût crasse.

Pour moi, à partir d'Heritage, Opeth a perdu tout ce qui faisait son identité pour se transformer en banal groupe de prog avec 40 ans de retard. Et pas des plus inspirés, particulièrement sur cette dernière offrande. Les mélodies sont poussives, les lignes de chant sont peu inspirées (et souvent carrément laides, un comble pour Opeth), l'ensemble d'une banalité affligeante.

Attention, ce n'est que mon avis, et contrairement à l'auteur de cette chro, je ne passerai pas de jugement de valeur sur quiconque pour avoir une opinion différente. Et je ne considère pas qu'Opeth soit mort et enterré, je continuerai à jeter une oreille à ce qu'ils sortiront, en espérant y trouver à nouveau mon compte. Au vu de leur magnifique discographie jusqu'à Ghost Reveries, je leur doit bien ça.

mydrin
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 12h45 - (113547)
bravo VS c'est la chronique de l'année :-)

jambon
IP:178.38.88.120
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 13h23 - (113549)
Pfffiou. 20 sûr 20... J'aime le nouveau virage pris par Opeth depuis l'album Damnation mais celui si après moult écoutes ne fait pas mouche. Comme à dit noohmsul il y a trop de remplissages, trop de longueurs. Des parties acoustiques mal utilisées et des breaks vocaux ultra chiant et trop travaillé ! L'exemple parfait sur Moon Above, Sun Below !!!
Par contre
Cusp of Eternity en revanche est presque parfait. Un peu trop de lalala mais sinon bien joué. Vivement le prochain Opeth et le futur Storm Corrosion.

pipi
IP:194.98.114.101
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 13h55 - (113550)
Chronique inutile: si c'est pour légitimer le changement de cap d'un groupe, une ligne suffisait.
Pas une seule ligne sur la musique en soi...
Bref, on écoute et on juge si l'on aime ou pas, mais cette chronique passe à la trappe (et pourtant le sieur chroniqueur fait de bonnes pontes en général)

Will
IP:90.41.180.108
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 14h09 - (113551)
Opeth, qui fut une des voix les plus originales et puissantes du metal extrême, qui a eu le mérite de développer un langage profond et personnel, et qui a ce titre était réellement un astre à nul autre pareil dans le firmament des groupes d'exception, est devenu depuis deux album un groupe de rock progressif tel qu'il en existe des centaines, ni meilleur ni moins bon que l'honnête moyenne, et sans doute un peu plus prétentieux. De l'Art rock vaguement vide, une sorte de tribute band sans colonne vertébrale. Quelle déception...

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 14h14 - (113552)
La note extravagante vient-elle récompenser un disque ou l'auto-satisfaction de l'auteur de la chronique ? A part se positionner contre ceux qui n'auraient rien compris, je ne vois aucun argument intéressant. "noohmsul" a raison de parler de Damnation, c'est le contre-exemple de ce qui est exposé ici. Dans le genre disque polémique, la critique du dernier Judas Priest — "Redeemer Of Souls" de Stéphane défendait bien plus pertinemment son sujet. Après, 20/20 pourquoi pas après tout, si le texte sait répondre à la question motivant une telle note : qu'est-ce qui fait de l'album est un chef d’œuvre absolu.

vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 14h58 - (113554)
Ne vous focalisez pas sur la note de Karadok, il est le rédacteur de VS qui donne le plus souvent des 20/20 (cf chronique de PORCUPINE TREE – Deadwing, PALLAS - XXV, GAZPACHO - Demon, RIVERSIDE - Out Of Myself, PAIN OF SALVATION - Remedy Lane etc.).

C'est sa façon à lui d'exprimer son amour d'un disque qu'il le classe comme le prétendant au titre de meilleur sortie de l’année !



big brother
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 15h16 - (113555)
Faire une kro, sans jamais parler de l'album en lui-même, tout en lui mettant 20/20, là je dis chapeau l'artiste

Nem Vapeur
IP:159.84.102.179
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 15h27 - (113556)
Ah ah ah c'est tellement vrai ce que tu dis !

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 15h29 - (113557)
L'argument de l'importance relatif de la note ne revient-il pas trop souvent ? Si la note n'a pas plus d'intérêt que cela, peut-être que le système de notation n'est pas le bon. Un format type 0 à 5 étoiles serait plus adéquat. Après mettre un 20/20 sans réussir, à mon sens, à décrire cet amour tout à fait personnel pour ce disque est pour le coup assez problématique. J'ai l'impression de lire une critique du dernier Godard nous expliquant que c'est génial... parce que c'est génial et que tous les autres n'ont rien compris (note : j'aimais beaucoup Godard, plus maintenant). Dommage.

DIMECHAG
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 15h34 - (113558)
@vsgreg

Faut pas toujours venir à la rescousse des chroniqueurs qui pondent un four.
L'erreur est humaine et on en fait tous. D'ailleurs l'humain progresse à ses dépens!
Il s'agit d'assumer ses actes.
Ce n’est pas un lynchage sur place publique, c'est des critiques virtuelles :-)


vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 15h38 - (113559)
@DIMECHAG : je viens à la rescousse de personne.
karadok assume très bien ce qu'il écrit, je trouve son angle d'approche intéressant et original !

RBD
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 15h38 - (113560)
Quant à la chronique, je partage l'étonnement général qu'elle perde autant de place à justifier d'une démarche connue depuis quatre ans au bas mot, pour évacuer l'album en lui-même en quelques lignes. D'autant que sa densité mériterait un examen sérieux, une chronique normale focalisée dessus. Je suis d'autant plus surpris que Karadok est un chroniqueur chevronné et sérieux, à la base.

Quant à l'album en lui-même, il faudrait en parler plus car il est meilleur que le précédent, en se rapprochant des ambiances plus cossues et intimistes de "Damnation". Les trois premiers titres au moins sont objectivement bons et restent en tête, même si tout cela m'intéresse beaucoup moins que ce que faisait Opeth jusqu'à "Watershed".
Ça s'écoute le temps de la découverte, mais je ne me vois plus prendre ma voiture pour aller voir Opeth loin de chez moi comme jadis, et je le dis d'autant plus qu'ils sont passés chez moi sur la tournée d'"Heritage".

Pour ce que je m'y connais c'est du Prog' Rock présentable, qui ne mérite tout de même certainement pas la note de perfection. Elle vise plutôt à soutenir la démarche artistique, le sens de l'évolution choisie, mais c'est un peu maladroit.

Tout cela n'est pas très grave, ça nous arrive à tous de nous enthousiasmer grave sur un dossier...

Mon plaisir à écouter l'album serait à 2/5, mais je mets 3 car je crois que mis de côté mes préférences c'est un disque de Prog' Rock sympa.



Pingu
IP:77.56.106.111
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 15h43 - (113561)
Le problème de cet album n'est pas qu'il est trop différent. Au contraire, c'est le manque d'évolution qui est son point faible principal: en gros c'est à peu près le même album qu'heritage, qui avait le mérite de surprendre. C'est ympathique mais ennuyeux...

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 15h46 - (113563)
Opeth après watershed a définitivement sombré dans le mauvais prog rock lourd, pompeux et ennuyeux. Il y a des bons titres bien sûr et d'agréables momenst sur cet album (vu la qualité des musiciens le contraire serait étonnant) mais ça manque cruellement de changement de rythme de variété, d'idées. Je trouve que cet album sonne beaucoup trop comme un hommage au rock prog des 70 mais de façon plate et sans inspiration.

War Psaume
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 15h49 - (113565)
D'accord avec Pingu et RBD,
seulement Heritage, je l'avais acheté et à la suite de l'ecoute de pale communion....ahah !
Merci pour ces années magiques à tes cotés Opeth, je tire ma révérence.

Reanimator
IP:62.201.135.246
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 16h01 - (113567)
"Orchid"..."soupir"...

=totof=
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 16h11 - (113568)
La question est:
OPETH fait-il encore parti de la sphère Metal, ou a-t-il glissé vers le Prog-Rock 70's?
Certes on a là un bel album, bien produit, parfait pour écouter avec des amis non-métalleux, ou pendant une sieste, mais bordel ou est l'énergie, la puissance vocale et musicale des débuts?



tarnow
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 16h14 - (113570)
Adios amigos de Opethos !



redkaos
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 16h39 - (113571)
N'oubliez pas vos transats au Bataclan

Lestat69
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 17h03 - (113572)
Moi je le trouve top cet album, appréciant M Steven Wilson et bien je ne peux apprécier le virage pris par Opeth.




Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 17h23 - (113573)
@vsgreg : il n'y a pas que la note qui dérange, le pire est la chronique en elle-même, qui est difficilement défendable. Désolé Karadok rien de personnel, mais franchement c'est pas sérieux, ni digne de VS. Déçu !

recta
IP:89.80.214.134
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 18h00 - (113574)
Vous semblez oublier la chro du dernier Priest

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2014 à 20h04 - (113575)
Me suis aussi toujours abstenu de critiquer une kro, mais là, c'est quand même bien tentant! :)
Je trouve cet album globalement bien ceci dit, et excellemment produit. Après, cette orientation deliberement 70´s, je la trouve un peu ridicule, Opeth n'invente plus rien alors qu'ils avaient jusqu'alors réussi à créer une musique unique. En tout cas, Akerfeldt crie à qui veut l'entendre que cet album aurait du sortir avant Heritage et qu'il peut donner envie de réécouter ce dernier, ce que j'ai fait. Et Ben verdict de Grozeil : Heritage est toujours aussi nul :)
Et pour en revenir à la kro et sa note, ça vaut un petit 15/20 Karadok, et on t'excuse! :)



Op467
IP:80.215.210.237
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 21h11 - (113578)
Opeth fait fausse route en quittant le metal pour le rock prog au bout de deux albums il tourne déjà en rond en recyclant ses mélodies des albums watershed ghost rêverie et damnation. Un manque d inspiration déguise en prog....sur scène ils ne devraient plus jouer de métal si ils ne le supporte plus.

Ennemi
IP:88.138.151.201
Invité
Posté le: 12/09/2014 à 22h55 - (113580)
j'ai pas écouté mais ça doit bien etre de la merde pour qu'on mette une note pareille ici

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 02h43 - (113581)
Pour moi, il faut faire une distinction entre un groupe et les musiciens qui le constitue.

Les musiciens peuvent bien jouer la musique qu'ils veulent, ça les regarde. Pour un groupe, c'est un peu différent.

Je ne vois pas pourquoi une musique ne pourrait pas sortir sous un autre nom. Où est le problème ? Il y a bien eu Bloodbath, non ? Si des musiciens veulent s'essayer à autre chose, qu'ils mettent leur ancien groupe à mort ou le plonge dans le coma. Leur musique ne sera ni meilleure, ni pire si elle sort sous un autre nom, et elle ne s'exposera pas à des polémiques non constructives. J'ai l'impression d'un manque profond de bon sens. Quel que soit le groupe qui inclut une musique donnée dans son répertoire, c'est la qualité de composition et d'interprétation de celle-ci qui compte, pas le nom sous lequel elle sort. Vouloir évoluer, faire autre chose est naturel (bien que non obligatoire), mais ça n'implique pas de prendre ses fans (enfin, une partie) pour des gogos...

Maintenant, je me doute bien qu'un musicien peut faire ce qu'il veut de son groupe, HEUREUSEMENT, mais c'est un manque de respect envers ses fans que de ne pas assumer ces changements drastiques par un changement de nom. Ce n'est pas compliqué, pourtant, de changer de nom ! Il suffit juste d'organiser une bonne campagne promotionnelle (certainement coûteuse) pour bien signaler à tout le monde que les musiciens de tel groupe continue de faire évoluer leur musique dans tel autre... Quand vous récupérer le bois d'une table pour en faire une chaise, est-ce que vous continuez à l'appeler table ? Non ! Quelle perspicacité ! Et, malheureusement, Mikael Åkerfeldt en a manqué pour ses deux derniers albums... (A noter que Damnation, cet excellent album, n'était pas l'avenir - immédiat - du groupe, contrairement aux deux derniers albums d'Opeth, et, donc, en soit, ne posait pas le même problème... il n'en posait pas, en vérité !)

Quand un groupe, dès le début, ou presque, passe d'un style à un autre, album après album, ce changement régulier fait partie de son identité et donc ce groupe peut bien faire ce qu'il veut sans manquer de respect à ses fans... Maintenant, si AC/DC se met à faire du death metal sur son prochain album, il sera tout à fait légitime de tirer une tronche d'un kilomètre !!! Le patronyme d'un groupe représente quelque chose, une vision de la musique, ce n'est pas anodin !

Je précise, pour finir, que je n'ai pas d'opinion négative sur le dernier Opeth... le problème n'est pas là, selon moi... C'est juste qu'il faut parfois prendre des décisions et que Mikael Åkerfeldt n'a pas su les prendre... Le groupe de Mikael est un papillon qui se trimbale encore dans son cocon, s'y empêtrant alors qu'il ferait bien mieux de s'en dégager...

PS : Une chose que je reproche à cette chronique est de se montrer un peu insultante envers ceux qui n'apprécient pas du tout l'évolution du groupe... Mais, la vérité, c'est qu'Opeth n'est plus et s'est vu substituer un groupe non moins méritant... mais qui n'est pas Opeth ! (Je parie que Mikael a le petit doigt tout raide... :))




FABU
IP:95.182.200.143
Invité
Posté le: 13/09/2014 à 08h28 - (113582)
Tout ce qui est excessif est insignifiant » disait Beaumarchais. Et bien nous y sommes !

Tu l'as écrit toi-même dans ta chronique .....ta cotation est excessive ;)


damikachu
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 10h01 - (113583)

+ 1 RunForestRun

Je suis gêné par la chronique : j'aime Opeth, même le Opeth de Damnation, j'aime le prog et je pense être relativement ouvert d'esprit musicalement parlant...

Que Opeth change d'orientation, j'applaudis.
Que Opeth ait "compris les codes du rock prog", tellement qu'il en devient une parodie, là je ne suis plus client.

Opeth était original (je me répète, même sur Damnation !), en espérant qu'il le redevienne un jour...


noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 10h32 - (113584)
@Moshimosher : Pour le coup je ne suis pas tout à fais d'accord. Enfin, c'est une question complexe, j'ai envie d'être d'accord tout en ne l'étant pas. Mais dans le cas d'Opeth, même si je n'aime pas les 2 derniers albums, je trouve qu'il y a un lien clair avec leur musique d'avant (d'autant plus qu'on retrouvait des éléments très prog dans les albums précédents cette transition). Ca ne me choque pas du tout qu'ils n'aient pas changé de nom; car Opeth reste Opeth même en faisant du prog façon 70's, leur patte est toujours bien présente quand même !

Sinon, en règle générale, j'aurais tendance à être d'accord avec toi, surtout pour des exemples comme celui d'ACDC dont tu parles... Mais d'un autre côté, il y a énormément de groupes qui on changé de style dans leur carrière sans que ça me dérange. Je pense par exemple à Ulver, qui a changé plusieurs fois de style de façon radicale, et je suis bien content qu'ils aient gardé le même nom, car bizarrement tout ces changements font aussi leur identité ! :)


Tim
IP:90.47.205.80
Invité
Posté le: 13/09/2014 à 10h37 - (113585)
Encore une désillusion pour ma part. Après avoir acheté "Heritage" les yeux fermés sur le seul nom d'un de mes groupes préférés je ne ferais plus cette erreur. Écoute via Deezer, j'ai bien fait de ne pas acquérir cette seconde purge.... Quitte à faire un virage à 180° autant splitté le groupe et organiser un projet solo, la c'est pompeux, chiant, très peu mélancolique, pas d’émotions quedale...
Puis bon le chroniqueur, arrête de donner des leçons à tes lecteurs tu n'en seras que plus crédible.

20/20... c'te bonne blague, allez Karadok sans rancune je continuerai à lire tes chros ! Quoique.... ;)

Bou
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 11h34 - (113586)
+1 Fabu

Le problème de la chronique est qu'elle part d'un mauvais postulat.

Je crois que ça ne choque personne qu'un groupe comme Opeth fasse évoluer son style, bien au contraire.

Le problème est que la plupart des auditeurs, comme moi, trouve qu'Opeth fait du sous Rock prog 70's depuis deux albums. Une copie sans âme, souvent mal branlée, soporifique. La vision d'Opeth sur cette époque n'apporte rien.

On peut aussi reconnaître que le groupe peine à trouver l'inspiration depuis Deliverance/Damnation...





Meridian
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 11h41 - (113588)
L'argumentation de Moshimosher est très intéressante. Pour ma part je n'ai jamais blairé ce groupe et ce n'est pas ce nouvel album qui me fera changer d'avis.

mioumiou
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 12h19 - (113590)
J'avais trouvé Watershed moyen (que j'ai failli revendre) et voyant l'engouement général pour ce groupe depuis 2011 je le retenterai bien.

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 13h05 - (113591)
@noohmsul : en fait, en écrivant mon commentaire j'ai évidemment penser à Ulver... et c'est justement un groupe qui, dès le départ (pas dès le premier album, bien sûr... :)), montrait qu'il voulait faire des choses vraiment différentes... premier album black folk, second acoustique... (En fait, si ! Dès le premier album ! Premier morceau juste avec un chant clair ! Pour un groupe de black, c'était, et c'est encore sans doute le cas, très novateur, je trouve...) Donc, la grande diversité du groupe fait partie de son identité ! Selon moi, il a donc tout à fait raison de faire ce qu'il veut sous son nom ! (Quoique, ça l'oblige un peu à ne pas se répéter... hé, hé , hé...)







albatard
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 13h10 - (113592)
Toujours été plutôt fan du coté mélodique/doux/gay d'Opeth (j'adore Damnation), le côté dur n'étant pas, à mes yeux, ce qu'Opeth fait de mieux (Demon Of The Fall, mais quelle horreur ce titre...).
Donc je devrais logiquement être ravi de la direction du groupe depuis Heritage...et bien non, car c'est au mieux "sympatoche" (l'hommage pas trop mal réussi à Goblin) mais surtout très ennuyeux et bien moins inspiré que les groupes qu'Opeth cherche à copier.



noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 13h39 - (113593)
@Moshimosher : Oui tu a raison sur Ulver. Mais il y a sûrement d'autres exemples de changements à la Opeth qui sont totalement acceptables. Ca dépend vraiment des groupes (comme tu disais si ACDC se met à faire du death sans changer de nom, ça passera difficilement)

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 14h25 - (113594)
@noohmsul : de plus, le fait qu'un groupe évolue (sans changer de nom) de façon tout à fait "acceptable" doit aussi dépendre de la perception, de la sensibilité que chaque fan/ auditeur a d'un groupe, de sa discographie... Donc, en musique, rien d'absolu... heureusement... Je n'aimerai pas qu'autrui (quel que soit son degré de mélomanie) puisse me dicter ce que je peux ou non accepter d'un groupe... Ni dictateur, ni serviteur ! :)



Eazy-Ni
IP:126.204.51.120
Invité
Posté le: 13/09/2014 à 16h19 - (113595)
Ne pas oublier que le logo OPETH fait vendre a lui seul quelques milliers de disques. D'ou l'interet de garder le nom. Pas folle la guepe...



Sinon, Karadok, je ne suis pas psychiatre mais assurement tu es un gros passif-aggressif :) Bravo pour la pirouette et bonne branlette.

Finalement, cette chronique revele une chose. Une chose deprimante : il n'y a rien dire sur cet album. Tout simplement. Karadok en a lui meme a ete incapable.


alex666i
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 21h01 - (113596)
20/20 c'est certainement exagéré, mais je trouve cet album excellent! Et ça reste du opeth, Justement pas du simple rock prog... Un bon 17/20 pour moi!



poypoy
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 22h50 - (113597)
J'ai aussi plutôt aimé cet album, en tout cas de nombreux passages, alors qu'Heritage n'avait laissé totalement indifférent. Alors oui, le Opeth ancien, que beaucoup ont adoré, est mort. Le propos est totalement différent aujourd'hui. Bien sûr encore, d'autres ont, avant Opeth, fait bien mieux dans ce nouveau style.
Partant de là, on peut vivre dans la nostalgie de ce qui n'est plus, et ne sera probablement plus jamais, on peut préférer d'autres groupes ou albums plus "légitimes" dans ce nouveau style. Ou on peut tenter d'apprécier cet album pour ce qu'il est. J'ai acheté, écouté, aimé ... ça me suffit !

Joss
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2014 à 09h31 - (113598)
La chro ne parle pas du disque, et les commentaires non plus :-) (enfin pas beaucoup). Je soupçonne Karadok d'avoir faire une chronique-troll et ça marche bien. Effectivement, moi aussi je trouve ça excessif 20/20 mais j'ai moi aussi eu l'occasion de mettre une telle note à un disque dans une chro et de réaliser aujourd'hui qui j'avais exagéré. ça montre un attachement particulier à un instant T. Ce n'est pas bien grave.

Je l'aime bien ce disque, même si il ne propose rien de réellement neuf pour le genre "rock prog". Mais il est bien fichu, la patte Opeth est là. Pour moi qui n'écoute plus beaucoup de musique avec growls ça me convient assez. Mais j'aurais tout de même aimé un peu plus d'originalité tout de même. Un juste milieu entre Heritage et celui-ci aurait été parfait (Heritage que je trouve intéressant, avec pas de choses géniales mais bancal dans son ensemble).



gaspode
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2014 à 10h48 - (113599)
Ceci n'est pas une chronique.

Passer 95% du texte à défendre le choix musical d'un groupe et finir par un "inutile d'aller plus loin" n'est absolument pas une chronique

Qu'en ressort-on après lecture sur l'album lui-même ? Album de prog façon années 70, pas de growls, "Inutile d’aller plus loin"
... Bah si, justement, c'est utile d'aller plus loin!

Qu'en est il des mélodies, de la prod, des idées, des inspirations, des trucs et autres machins. Y a-t-il des titres qui sortent du lot, des tubes ? combien d'écoutes nécessaires pour rentrer dedans ?

Autant d'habitude, je trouve les chroniques de Karadok très intéressantes ... autant la, c'est le néant : il a aimé, oui, mais on ne sait toujours pas pourquoi.

Opeth change, ça on le sait... Mais c'est quoi le changement ?

Bref : VS, Karadok, s'il vous plaît, faites nous une chronique de cet album.

Foulbz
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2014 à 11h42 - (113600)
AHAHAHAHAHAHAHAH !!! Excellent !
20/20 ....
"Si les inconditionnels de la ligne dure (des growls et des riffs sinon rien !) ont tourné casaque, rassurez-vous, les fans de prog - mais pas seulement – ceux qui aiment la bonne musique aussi se réjouissent de ce nouveau visage"

T'es trop marrant :)

Bref, vous avez déjà tout dit, noohmsul en tête.

Side project depuis Héritage (voir depuis Watershed) dont je m'éloigne toujours un peu plus à chaque morceau.

Le dernier live au Bataclan était un massacre, je tente pour la dernière fois en novembre.
Quel dommage.
Je demande juste à ce que ce groupe change de nom sérieux.......

Roadrunner, pourquoiiiiiii ????



Foulbz
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2014 à 11h44 - (113601)
Reanimator +1

Jean
IP:109.219.45.139
Invité
Posté le: 14/09/2014 à 12h34 - (113603)
Certes la chronique ne parle pas de l'album mais en tout cas je suis d'accord sur la note. J'aurais mis 19/20.

Un petit Addendum à la chronique pour parler des morceaux et hop tout le monde la ferme ? ;)

Op467
IP:80.215.178.0
Invité
Posté le: 14/09/2014 à 12h50 - (113604)
Opeth n a plus rien a faire dans les sites et chroniques metal. Il ferait bien de changer de nom.Wilson dont j apprecie le travail avec porcupine tree a bien différents groupes, M A doit faire de même. Sur scène ce groupe n a plus de cohérence a jouer deux répertoires aussi différents.

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2014 à 13h09 - (113606)
Joss : si la démarche a été de volontairement provoquer pour avoir son petit moment polémique, je trouve cela carrément puéril et effectivement indigne de VS. Ou alors il ne faut pas se plaindre des trolls qui pullulent toute l'année sur le site. Pour moi, la note n'est pas un problème à partir du moment où le disque est défendu honnêtement avec du cœur et des tripes. Les meilleurs critiques ont eu raison avant tout le monde. ;-) Mais là, non.

Yohm
IP:80.14.25.232
Invité
Posté le: 14/09/2014 à 15h13 - (113608)
Moi je trouve que c'est encore trop peu, j'aurais mis 26 sur 20 histoire que quelques lecteurs se suicident.

C'est vrai c'est absolument épouvantable une chronique pareille, j'ai failli m'évanouir d'effroi au bout de la deuxième ligne

Producteur
IP:78.238.125.35
Invité
Posté le: 14/09/2014 à 18h49 - (113611)
Y'a de quoi en faire un film Japonais d'horreur. Les mecs écoutent le cd et se suicident tellement ils trouvent ça naze. Ensuite leur fantôme vient hanter tous les mecs qui écoutent le cd, et du coup, ils se suicident aussi. Ils se retrouvent en enfer, et dans cet enfer, le cd tourne en boucle. Mais pour ceux qui aiment cet enfer est un paradis.

Jean Kulasek
IP:82.230.76.157
Invité
Posté le: 14/09/2014 à 22h13 - (113614)
Alors oui c'est mieux qu'Heritage, mais c'est pas vraiment un exploit non plus. J'ai bien du mal à m'enthousiasmer pour ce groupe depuis trois albums...12/20

TrAshLOLO
Membre enregistré
Posté le: 15/09/2014 à 08h01 - (113617)
Mmmmmhahahaha cette chro !

Tout à déjà été dit, je ne vais pas tirer sur l'ambulance, mais c'est toujours assez marrant à lire.

Aller c'est pas grave, Opeth reste le papa de quelques albums mythiques qui pulvérisent ces deux montagnes d'ennui que sont Heritage et Pale Communion. Il suffit de se les remémorer et de laisser Ackerfeld dans son délire et ses regrets de ne pas être né 20 ans plus tôt.



canibool
IP:92.103.98.50
Invité
Posté le: 15/09/2014 à 16h16 - (113621)
pas encore essayé celui-là mais une chose est certaine: heritage me fait chier même si tout n'est pas à jeter.

mais quand j'écoute red ou le premier king crimson ou encore close to the edge de vous savez qui. je prends mon pied.

voilà. opeth fait du bon rock prog aujourd'hui mais en faisait du meilleur il y a 10/15 ans.

Félix
IP:80.10.159.202
Invité
Posté le: 15/09/2014 à 16h35 - (113622)
Superbe chronique. Pour une fois qu'un chroniqueur sait écrire, il paraît parfaitement normal qu'il soit l'objet de brillantes critiques.

karadok
Membre enregistré
Posté le: 15/09/2014 à 16h54 - (113623)
« Je me presse de rire de tout pour ne pas avoir à en pleurer ». (Beaumarchais…encore lui l’heureux homme !)

Mais qu’est-ce c’est que ce bordel ? Je m’absente 3 jours et voilà que vous foutez le feu à VS ? Tout ça pour un disque ? Et bien, si votre humanité est proportionnelle à votre indignation, la planète est sauvée ! Quelle ébullition dans le microcosme ! D’habitude on ne s’intéresse pas plus que ça à mes chroniques. Si j’avais su…j’aurais fait exactement la même chose mais beaucoup plus tôt ! Depuis 15 ans que j’écris pour VS (plus de 400 chroniques), je n’ai jamais connu pareille vindicte. Je crois avoir réussi l’exploit (le crime ?) de faire l’unanimité contre moi. Bien, j’ai donc tort contre « le monde entier ». Et après ? Je crois ne mériter ni excès d’honneur ni indignité. En 15 ans, je pense avoir fait œuvre – si ce n’est d’objectivité – tout au moins de passion. Une passion parfois débordante certes mais bien réelle. Est-ce ce qui – au-delà de mon incompétence (enfin) démasquée - peut présentement m’être reprochée ?

Allons, allons, chers lecteurs excités du bulbe, asseyez-vous et buvez frais ! A vous lire, j’ai l’impression de vous avoir tous individuellement volé votre portefeuille ! Tout ça n’est que de la musique. Je vous rappelle que dans toute chronique il y a toujours une forme de subjectivité. (Même si apparemment ici elle atteint son point culminant) ; que le chroniqueur le mieux intentionné du monde peut ne pas atteindre sa cible. Bon sang, il n’y a pas d’autres sujets plus graves à propos desquels vous auriez envie de vous insurger ? Moi j’en connais plein et qui n’ont rien à voir avec une chronique de disque qui m’insupporte !

Ceci dit, tout ce tintamarre exige t-il une réponse de ma part ? Je me suis posé la question et j’ai décidé que oui, même si cela ne changera rien à l’affaire ! Et bien que - et je l’ai déjà dit précédemment - un chroniqueur n’a pas à se justifier. Après tout, comme tous les intervenants de VS je suis bénévole, j’ai acheté le disque (16€99 chez Cultura) et vous lecteurs n’avez pas eu un euro à sortir pour lire cette kro. (A moins que vous ne considériez que votre abonnement chez votre F.A.I vous coûte décidément trop cher. Mais ça c’est une autre histoire). Je ne dois rien au label, rien au groupe et je ne suis commandité par aucune officine secrète. Donc, j’estime ne voler personne et avoir le droit de dire ce que bon me semble et de la manière que j’estime la plus appropriée. Jusqu’à présent, VS est un site libre et non conformiste. Ma chronique ne vous satisfait pas ? Vous la trouvez mal écrite, hors sujet, insultante etc. ? D’accord, pas de problème, défoulez-vous dans les post et passez à autre chose. C’est la règle du jeu et je l’accepte. Mais pitié, arrêtez de vous tirer sur la nouille parce que mes propos vous irritent ! La vie est courte vous savez.

Bien. Je prends quelques unes de vos remarques en vrac et je me lance. Je ne peux les lire toutes et les reprendre une à une car je suis feignant et je manque de temps. Allons-y !

1)« La note est trop élevée ou excessive». A la réflexion, c’est bien possible. En vérité, elle m’a été soufflée par ma moitié. Je lui ai fait écouté le disque et à la fin elle m’a dit : « Bibiche, ce disque est un chef-d’œuvre ! » Chef-d’œuvre ? Ok : 20/20 ! Cette anecdote est vraie mais plus sérieusement, ce disque a squatté mon baladeur tout l’été et à chaque écoute ce fût un plaisir sans cesse renouveler. Je me suis dit « tu tiens là l’un des meilleurs albums de l’année ». (Toutefois l’année n’est pas terminée). Emballement exagéré, opinion tout à fait subjective voire outrancière pour certains, je le concède mais très sincèrement je pense qu’il s’agit d’un très bon album. De prog ? Non de musique tout court. Bon, un 18 ou un même 16/20 –note très honorable quand on y pense - aurait sans doute été plus juste et plus consensuel. Donc objet de moins de polémique !

2)« Si je mets 20/20 à Opeth, quelle note aurais-je mis à Genesis, Yes, King Crimson, Vander Graaf Generator ? » Ben la note maximum pardi ! D’ailleurs, vous pouvez lire mes kros sur ces groupes dans la rubrique « remember » de VS pour vous faire une idée. Le prog 70’, je suis un peu tombé dedans quand j’étais petit donc je crois avoir une certaine légitimité pour en parler. Pour autant je ne me considère pas comme une sommité en la matière ni un docteur es-progressif. Il m’arrive de me tromper et alors ? Tout comme vous, je suis un être humain pétri de défauts mais aussi de contradictions avec lesquelles je dois composer tous les jours. Pour autant, ça ne m’empêche pas de dormir. Et puis comparer Opeth aux vénérables anciens pour en faire ressortir tous les travers et les manquements – opinion tout aussi subjective que la mienne – franchement, vous n’avez pas trouvez mieux comme arguments ? A penser ainsi, on peut d’ores et déjà rejeter ou enterrer tous les groupes qui ont tenté par la suite de les copier avec plus ou moins de bonheur et considérer que plus rien d’intéressant ne s’est créé depuis. Vous trouvez qu’Opeth s’y est mal pris, a raté sa cible, que son progressif est banal ou sans envergure ? Soit, mais c’est encore une opinion subjective démentie par l’opinion de ceux qui pensent le contraire. Et croyez-moi ou pas, ils sont nombreux !

3)« Je ne parle pas de l’album dans cette kro. » C’est vrai et c’est un parti pris voulu et calculé car je me suis dit – mais sans doute avais-je tort – que ceux qui n’avaient pas aimé Heritage n’en aimeraient pas davantage Pale Communion. A l’inverse, ceux qui l’avaient apprécié trouveraient là plus de raisons encore d’aimer ce virage. Pour moi, l’important était d’accentuer la métamorphose d’Opeth et que finalement, ce changement n’était pas si grave que ça, bien au contraire. Pour mémoire, j’ai déjà utilisé ce procédé (faire une chronique d’un album sans en parler ou très peu) sans que cela ne fasse de vagues. (Cf Flower King en janvier de cette année ou Unitopia en 2009 et d’autres dont j’ai oublié le nom). Mais je prends note que vous auriez préféré une kro plus détaillée musicalement parlant. Je reconnais que c’est certainement là le principal défaut de cette chronique. J’aurais du argumenter, décortiquer les morceaux comme il m’arrive parfois de le faire pour d’autres formations beaucoup moins sujettes à discussions.
4)« C’est pas une kro mais un éditorial ». C’est bien plus que ça ! C’est un manifeste pro Opeth. Tout comme la kro de Desolation Rose était également un manifeste pro F.King. Je n’avais pas prévu de faire de chronique. D’ordinaire, je ne m’occupe pas d’Opeth. Je laisse ça aux « spécialistes ». (Bien que finalement à vous lire, j’ai quelques doutes sur la prétendue spécialisation es-Opeth de certains d’entre vous. Clemenceau disait « la guerre est quelque chose de trop grave pour la laisser entre les mains des militaires. »). Mais j’en ai eu marre de lire tout l’été les jérémiades d’internautes sur le thème « Ouin, Opeth est mort ! Il fait de la merde ! Ouin, rendez-moi mon Opeth d’antan ».En vérité, j’ai demandé au boss s’il savait à qui il allait la confier car je souhaitais y ajouter une petite bafouille personnelle en guise d’addendum. Pas vraiment une kro, juste un avis. (Dieu me préserve de marcher sur d’autres plates bandes que les miennes.). Ou bien faire une kro en duo genre pour/contre. J’aurais pu/du me contenter de la glisser dans les commentaires mais Greg m’a dit que personne n’était sur l’affaire et qu’il me laissait m’en charger si je le souhaitais. Dont acte ! Et puis, j’aime le côté éditorial d’une kro ; certes elle est orientée, montre son positionnement. Mais je préfère cela à une opinion molle ou trop consensuelle. Oui, ce disque est très bon et je revendique cette opinion. Et encore oui Opeth n’a pas à rougir de son virage prog car il le négocie avec intégrité et quelques facilités de style, je n’en disconviens pas. J’écoute tellement de suiveurs et de copieurs à longueur d’année pour me délecter quand un grand sait se remettre en question et prendre des risques au mépris des conséquences. La preuve ? Relisez vos commentaires ! Quant à mon psy, depuis que je le consulte 2 fois par semaine, il va beaucoup mieux, merci et il adore Pale Communion !

Mais tout ceci n’est que poussière d’étoiles. Dans quelques temps, actualité oblige, nos regards et nos pensées seront tournées vers l’ailleurs. En attendant, je retourne m’écouter mon petit bijou rempli de défauts rien qu’à moi (merci Michael !) car je n’ai pas fini d’en faire le tour. Quand vous en aurez assez de vous astiquer le manche à propos du « scandaleux Karadok qui n’écrit que des conneries et qui ne connait rien d’un groupe qui fut autrefois mon groupe préféré mais que je préfère détester maintenant parce qu’il est allé pisser sur un autre arbre que le mien», penchez-vous sérieusement sur le disque. Il se pourrait que vous découvriez que si vous aviez en partie raison, je n’avais pas entièrement tort…

Opeth est mort ? Vive Opeth !


pilov
IP:77.205.171.2
Invité
Posté le: 15/09/2014 à 18h29 - (113624)
Je n'ai écouté de cet album que le "single" Cusp of eternity" sur you teub. Titre loin d'être "parfait" tant il est taillé pour te faire avaler (de force) la mélodie hispano-arabisante qui le caractérise. Sympa à la première écoute. Ahhh ouais à la seconde. Puis assez rapidement overdose. Sensation que je n'avais pas encore ressentie avec Opeth.
Ce morceau me fait penser à Sapari d'Orphaned Land(dans la démarche bien entendu).
J'ai cru comprendre dans les chroniques que j'ai lues (pas dans la tienne, tu ne parles malheureusement pas de l'essence même d'un album :sa musique)que ce morceau n'est pas forcément représentatif du reste.
Ok je n'ai pas écouté le reste en question. Mais un titre sur 8 qui est seulement moyen, chez moi ça ne se traduit déjà pas par un 20.
Ta subjectivité trop largement affirmée ne t'honore pas et met en doute la qualité intrinsèque du reste de ta chronique.

Gros con et moins con
IP:77.206.132.75
Invité
Posté le: 15/09/2014 à 19h04 - (113626)
Comme d'habitude le niveau dans les commentaires de VS sont toujours aussi bas du front.
@karadok tu as bien raison, et ton coup de cœur est tout à fait compréhensif. La musique restera toujours quelque chose de subjectif. Les "True" seront toujours qu'une bande d'adolescents attardés et ça ne changera jamais. Un bon conseil sur VS supprimez les commentaires, ça fera du bien à tout le monde.

pilov
IP:77.205.171.2
Invité
Posté le: 15/09/2014 à 19h14 - (113627)
Supprimer les commentaires est un conseil d'adolescent attardé...

gaspode
Membre enregistré
Posté le: 15/09/2014 à 20h59 - (113630)
@karadok :
Bon, d'après d'après la réponse numéroté '3)', je suppose qu'il faille que je me dégote une chronique de l'album quelque part d'autre, alors.

J'y aurais au moins appris que Flower King a sorti un nouvel album. J'ai raté ça. Je suppose qu'il faille maintenant aussi que je trouve une chronique quelque part d'autre puisque de ton aveu même, tu ne l'as pas chroniqué ;)

darkelvs666
Membre enregistré
Posté le: 16/09/2014 à 12h14 - (113641)
Quand on a proprement merdé, il ne faut pas hésiter à le dire. Hein bibiche ?

chris
IP:93.20.177.194
Invité
Posté le: 16/09/2014 à 15h51 - (113644)
Excellente chronique
Excellent disque
bravo karadok
Les autres, allez sur le blog de zegut

Foulbz
IP:193.104.162.7
Invité
Posté le: 17/09/2014 à 10h58 - (113652)
Ce qui me choque c'est les commentaires des gens qui apprécient le virage d'Opeth.
A les lire on à l'impression que ceux qui aiment ce nouveau style musical sont des amateurs de vraie (pour reprendre leurs termes) musique et que ceux qui sont contre, sont juste des "True" sans goûts ...
Ce qui va faire mal, c'est comme le dernier Bataclan, voir les mecs hurler de joie sur les nouveaux morceaux et ne même pas bouger sur les "vieux" titres...

darklink26
IP:68.67.40.138
Invité
Posté le: 17/09/2014 à 19h14 - (113667)
Non mais 20/20 sérieux... Il n'y a donc plus aucun vrai chroniqueur sur VS ou de correcteur ?

Une honte. Cette album vaut un gentil 13/20 et arrêtons les monologues de fanboy stérile...

Carpe Diem
IP:88.179.157.83
Invité
Posté le: 17/09/2014 à 21h34 - (113671)
Je trouve les commentaires justifiés car ce n'est pas vraiment une chronique. En plus, l'album ne vaut jamais 20/20 (je précise que je suis un grand fan de musique progressive). Je trouve même ça dommage que ce groupe se rabaisse à ce genre d'album alors qu'il avait trouvé le mix (quasi-)parfait entre brutalité et mélodie. :/

Clalire
Membre enregistré
Posté le: 03/10/2014 à 23h24 - (113852)
Carpe Diem "Je trouve même ça dommage que ce groupe se rabaisse à ce genre d'album alors qu'il avait trouvé le mix (quasi-)parfait entre brutalité et mélodie"

-> J'aurais pas dit mieux !! C'est exactement ce que je me dis. Je suis pas une spécialiste de musique progressive mais je pense être assez ouverte d'esprit, j'aime bien les trucs tranquilles et aussi un peu planants, mais là je trouve juste ça chiant (tout comme Heritage, mais au moins Heritage avait le "mérite" de surprendre, et aurait pu passer si c'était un one-shot, genre on expérimente un truc juste sur un album!).

Même le chant, je le trouve beaucoup moins sensible qu'avant (mais ça me fait un peu ça depuis Ghost Reveries en fait). Je trouve que depuis Watershed l'émotion a quasiment disparu : c'est juste bien fait, bien joué, et avec sûrement plein de bonnes références, mais une identité beaucoup moins originale qu'avant... Pour moi c'est une sorte de régression quand on voit ce qu'ils ont fait avant.

Par exemple, je trouve pas ça comparable avec l'évolution d'Enslaved, dont le style s'est vraiment transformé petit à petit, de façon cohérente (et dont pour le coup je préfère la période récente!)

Sinon, ok Akerfeldt se fait peut-être plaisir, mais comme ça a été dit plus haut, dans ce cas il aurait fallu changer de nom... C'est un peu comme si l'album de Wongraven était sorti sous l'étiquette Satyricon... ça aurait été marrant, mais non ! (je précise que j’adore cet album même si les synhés ont hyper mal vieilli)

Ceci dit, j'aurais bien voulu comme dit un autre comm plus haut, que cette chronique essaie de me convaincre en quoi cet album / ce nouveau style d'Opeth est excellent et vaut le détour. Parce que là on ne me donne aucune raison de persévérer en fait, et c'est dommage...

Bon j'ai encore écrit un pavé, mais ça va pour une fois je suis pas la seule !




Clalire
Membre enregistré
Posté le: 03/10/2014 à 23h26 - (113853)
bon ok mon 2è paragraphe et mon avant-dernier se contredisent un peu, mais c'est pas grave !

Clalire
Membre enregistré
Posté le: 03/10/2014 à 23h27 - (113854)
*synthés, pas synhés... (c'est l'heure de dormir)

Luther
IP:86.205.249.4
Invité
Posté le: 13/10/2014 à 06h35 - (113976)
Cette chronique n'est vraiment pas sérieuse. Elle force à consulter d'autres sites.

50Miles
IP:90.2.93.68
Invité
Posté le: 29/01/2016 à 20h19 - (119260)
Putain, rien à faire pour moi. C'est un peu mieux qu'Heritage, mais Opeth me semble bel et bien mort après Watershed.


karadok
IP:78.232.148.169
Invité
Posté le: 13/04/2016 à 20h10 - (119831)
Putain, rien à faire pour moi. Ce disque est chaque jour meilleur. Incroyable, non ?

jeje29
IP:193.106.225.67
Invité
Posté le: 31/05/2016 à 21h39 - (120239)
Pale communion est un album monstrueux. Chacun ses goûts.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker