OPERATION:MINDCRIME - The Key (Frontiers) - 19/11/2015 @ 06h33
La guerre des QUEENSRŸCHE a eu lieu, d'un côté Geoff Tate (la sortie de « Frequency Unknown ») et de l'autre le restant du groupe acoquiné avec Todd La Tore (2 albums au compteur à la rédaction de cette chronique)... Un nom pour deux groupes, ça devient vite trop compliqué à gérer, et si les deux entités ont sorti un album sous le même nom, un bon procès a permis de mettre les choses au clair. QUEENSRŸCHE pour Michael Wilton et ses copains, et OPERATION:MINDCRIME pour Tate et Kelly Gray (de retour) ainsi que les droits sur les albums du même nom. Du coup Geoff a monté un all-star band à géométrie variable, on retrouve sur cet album le bassiste Dave Ellefson (MEGADETH) ou les batteurs Simon Wright (AC/DC, DIO) et Brian Tichy (plein de monde).

Le truc est que QUEENSRŸCHE avant le schisme a sorti des albums tiédasses et mollassons et que ce « The Key » en est dans la droite lignée... hormis à un moment ou deux où l'on dresse l'oreille (« Re-inventing the Future » qui aurait pu avoir sa place sur le chef-d’œuvre « Rage for Order » sans en être pour autant un moment marquant, une sorte de chute de studio au mieux) on se fait chier... c'est dommage à dire mais c'est bel et bien le cas, le talent est là mais au service d'un rock prog pas très ambitieux, flirtant avec un rock très grand public manquant d'énergie et d'âme... on met le disque et on trouve le temps long, on espère un frémissement, retrouver le génie d'albums comme « Rage for Order », « Operation : mindcrime » ou « Empire » voire de « Promised land » ou de « Operation : mindcrime II »... là on poursuit juste les derniers albums (« Hear in the now frontier », « Q2K » ou autre « Dedicated to chaos ») où l'intérêt avait disparu au profit d'une pop lisse et rapidement lassante ou d'expérimentations pas plus ragoûtantes.

Bref on s'ennuie ferme, on n'a pas envie de se remettre le disque et même pire, on a surtout envie que ça s'arrête vite. Geoff remets-toi vite les albums dont tu as fait le nom de ton groupe et sors-nous au moins un « Operation : mindcrime III », ça sera toujours mieux que cette clé fadasse... voire rabiboche-toi avec Wilton, Jackson, Rockenfield et De Garmo (rêvons un peu) et reprenez les choses là où vous auriez dû les laisser... pour le moment QUEENSRŸCHE a gagné plus que la guerre des noms, sans non plus nous retourner la tête complètement!




Rédigé par : Papy Cyril | 08/20 | Nb de lectures : 7759




Auteur
Commentaire
nono666
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2015 à 03h36 - (118694)
Tout à fait d'accord avec la chro, à part "Re-inventing The Future" et un ou deux autres titres, cet album est fade et d'un chiant consternant !



Carpe Diem
IP:88.179.157.83
Invité
Posté le: 23/11/2015 à 10h15 - (118771)
Dans la lignée des derniers Queensrÿche avec Tate... Après, on peut pas lui enlever un truc : le mec se bat, il ose, tente d'innover. Le problème est une question d'inspiration. Quelqu'un a dit un jour : "le génie dure 10 ans". J'ai remarqué que cela s'était vérifié pour la grande majorité des groupes, dont Queensrÿche donc. Dans le dernier Rock Hard, cet album est mieux noté que le dernier Queensrÿche sorti en même temps, que je trouve supérieur, mais auquel il manque un petit quelque chose aussi (Tate?).
Sinon, sur la chro, le Queensyche qu'on a connu ne se reformera jamais!!! Et pour DeGarmo, il faut lâcher l'affaire, c'est une utopie.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker