OMINOSITY/GAROTTING DEEP - Omnimosity/Garotting Deep (Preposterous) - 22/07/2013 @ 08h34
Les sorties du Label Preposterous ne sont pas réputées pour être léchées et rayonnantes. On est plus souvent dans des ambiances sombres et poussiéreuses qui font penser à ces âges où la musique extrême ne s’embarrassait pas de fioritures et se contentait de peu pour faire beaucoup de bruit. Ce n'est pas en tout cas, ce split OMINOSITY/GAROTTING DEEP qui vous enverra beaucoup de lumière !

Tous deux natifs de Calgary dans l'Alberta au Canada, OMINOSITY et GAROTTING DEEP pratiquent un death Metal brut de décoffrage mais ne négligeant pas les ambiances sous-souterraines et les accélérations furibondes.
Enregistré en 2012, ce split comporte huit chansons qui forment un ensemble cohérent et homogène.
En effet, même si techniquement les deux groupes ont des approches différentes, on retrouve chez chacun cette même volonté de produire des sonorités opaques et caverneuses, un peu comme si les rythmiques étaient étouffées au travers d'un filtre de toile dense et peu aéré.
La claustrophobie envahit rapidement l'espace sonore et dès les premiers riffs ténébreux d'OMINOSITY une ambiance de jour de sacrifice dans un mausolée maudit prend le contrôle... et ne lâchera plus de sa cruelle emprise avant que les dernière notes de GAROTTING DEEP ne cessent de résonner. Pour ceux qui connaissent, on est vraiment pas loin des sonorités des Portugais de OSSARIVM bien qu'ici, le son de guitare soit plus profond et un peu plus en arrière.

A l'image des bruits d'eau gouttant sur sol poisseux de l'inspiration des groupes, chacun sait prendre son temps pour ménager ses effets. On est ici plutot économe de growls et de soli de guitare (du coup, dès qu'ils frappent ça s'entend vraiment bien !) et bien que le doom s'invite à plusieurs reprises, les musiciens ne sont pas manchots dès lors qu'il s'agit de donner dans le blast névrotique.
Certainement un peu plus technique, GAROTTING DEEP agrémente ses morceaux de plus de breaks de batterie et de plus de changements de tempos. OMINOSITY est plus frontal et se base à chaque fois sur une idée (certes souvent tordue) qu'ils construisent et déconstruisent selon leurs humeurs de bouchers. La cohésion des deux groupes est cependant bien réelle et l'opacité du son ravira les amateurs de Death sans pitié et sans concession.
En gros, toute la poussière que vous boufferez ici vous ravagera les poumons... mais ça aura au moins le mérite de vous nettoyer les bronches. Un split réussi en somme.


Rédigé par : Pamalach | 14,5/20 | Nb de lectures : 11693




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker