OLD FUNERAL - Our Condolences 1988-1992 (Soulseller/Season of Mist) - 06/05/2013 @ 07h55
Pour peu que l’on connaisse l’histoire du Metal extrême et celle du BM norvégien en particulier, le nom d’OLD FUNERAL n’est pas inconnu. Il faut dire que c’était presque un all-star band avant l’heure ! Ayant existé entre 1988 et 1992, ce groupe norvégien a compté dans ses rangs les deux futures têtes pensantes d’IMMORTAL, Olve « Abbath » Eikemo et Harald « Demonaz » Nævdal, ainsi que l’ami d’un bon nombre de VSeurs, Kristian « Varg » Vikernes (BURZUM). Les deux membres « historiques » d’OLD FUNERAL sont néanmoins Padden (qui a joué en Live avec IMMORTAL sous le pseudo Kolgrim) et Tore Bratseth (BÖMBERS, STUDFAUST, THE BATTALION) qui ont été présents pendant toute l’existence du groupe. Ajoutons Jørn Inge Tunsberg (DOMINANZ, HADES et HADES ALMIGHTY, IMMORTAL à leurs débuts) et le bassiste Thorlak qui n’a plus eu de groupe ensuite et nous sommes au complet concernant la fratrie OLD FUNERAL. Un line-up complet qui fait cependant office d’apparat purement biographique, car tous les membres et notamment les plus « connus » n’ont pas forcément toujours joué ensemble…

Bref, derrière son habit de « premier groupe des membres d’IMMORTAL et BURZUM », OLD FUNERAL marque aussi quelque part les débuts d’une génération de musiciens qui prendront part à l’essor du Black norvégien ensuite. Mais à l’instar des débuts de DARKTHRONE, OLD FUNERAL ne faisait pas de Black-Metal, même si la limite entre les genres était très mince à l’époque. Plutôt que de parler de Death-Metal, disons que OLD FUNERAL faisait du Metal extrême qui aujourd’hui, bien évidemment, est particulièrement roots. Our Condolences 1988-1992 présente donc une collection de démos et enregistrements Live ou Rehearsal. Rien de bien exceptionnel mais a priori, nous avons ici l’ensemble des enregistrements studio de OLD FUNERAL, dont une partie figurait déjà sur la compil The Older Ones sortie par Hammerheart en 2003, les inédits studio y compris. Soulseller gratte donc les fonds de tiroir, et le seul apport de cette nouvelle compil est l’ajout de 7 morceaux Live de 1991 sur le premier CD. Pour le reste, sont donc présentes les démos The Fart That Should Not Be (1989) et Abduction of Limbs (1990) plus l’EP Devoured Carcass (1990), ainsi que des morceaux enregistrés au Grieghallen en 1991 et au Kardenmommehuset en 1992, puis un dernier morceau Live de 1991. Voilà pour le contenu et amusons-nous maintenant à décortiquer ce Metal d’un autre âge (ce qui n’est pas péjoratif).

Le premier CD de Our Condolences 1988-1992 s’ouvre par les 7 morceaux de la démo The Fart That Should Not Be. Bien évidemment, le son est roots mais tout à fait écoutable (ni remixé ni remasterisé si l’on en croit les commentaires très succincts du livret). La basse est très en avant, ce qui confère un petit côté groovy à ce Metal extrême vieillot mais plaisant grâce à des riffs assez intéressants même si bien évidemment peu étoffés. Le tout est du coup assez répétitif, porté par un chant de canard réverbé à l’extrême. Et le groupe ne se prenait pas du tout au sérieux à l’époque (enfin je pense…), en témoigne le titre de la démo dont tout le monde aura saisi la référence, des noms de morceaux très profonds comme "Grandma Is A Zombie", et un design de la K7 fait maison qui est aujourd’hui tout simplement hilarant (« A big fuck off to Padden’s parents for not driving us to the rehearsals ! »), de même que les photos d’époque avec ces ados norvégiens en vestes à patches. Si cette démo bénéficiait d’un son correct, ce n’est pas le cas des 7 morceaux Live enregistrés à Bergen en 1991 qui complètent le premier CD. Le son est très pourrave et sature de partout, on ne distingue quelque chose que lorsque la guitare joue toute seule. De la pure bouillie certes brutale mais très répétitive dont essaye de s’extirper un chant plus death et deux reprises ("Judged by Appearance" d’AGATHOCLES et "Nocturnal Hell" de SLAUGHTER). Bref, ce qui est censé être la valeur ajoutée de Our Condolences 1988-1992 n’a absolument aucun intérêt et ne montre pas le groupe sous son meilleur jour, bien qu’il le montre sous sa forme la plus brute.

Retour aux choses plus sérieuses avec le second CD qui s’ouvre par les 3 morceaux de la démo Abduction Of Limbs (1990). Le son est plutôt bon (pour l’époque), avec cependant une basse à nouveau en retrait au profit des guitares, et OLD FUNERAL est ici clairement Death-Metal même si des trémolos plus Black se font entendre ici et là. Le niveau technique des musiciens (Abbath, Tore et Padden, comme pour la démo de 1989) s’est clairement amélioré et les riffs sont tout à fait bien composés et accrocheurs, même si le groupe pèche en essayant de créer des ambiances à la gratte malvenues ("Annoying Individual"). On passe ensuite à l’EP Devoured Carcass qui marque un tournant dans l’histoire du groupe vu que Abbath a mis les voiles, laissant le chant au batteur Padden, et Varg intègre ici la formation en studio. Padden a un chant bien plus grave et OLD FUNERAL va du coup proposer un Death-Metal plus poisseux, porté par un son bien caverneux. Les riffs sont cependant bien moins intéressants, de même que le chant, du coup la direction prise sur cet EP plutôt poussif tombe à l’eau.

Fin des enregistrements officiels sortis sur support et place aux « inédits ». Et l’on commence à s’approcher tout doucement du Black-Metal avec "Forced to Be Lost" datant de 1991, les grattes sonnent désormais plus Black mais l’on reste dans la lignée de Devoured Carcass avec toujours le chant de Padden conférant à la musique d’OLD FUNERAL un aspect Death poisseux. Les inédits de 1992 vont confirmer tout ça avec cette fois-ci un chant et des riffs/leads purement Black, il ne subsiste que le tempo souvent soutenu. Mais hélas, le OLD FUNERAL version BM ne vaut pas grand-chose, pas aidé par un son faiblard. Les riffs sont d’une platitude confondante et ce proto-BM n’a strictement aucun intérêt 21 ans après son enregistrement initial. Cette compilation se termine donc par une version Live de "Devoured Carcass" captée à Bergen en 1991, clôture sur une bonne note avec un son Live tout à fait correct et un morceau très sombre plutôt efficace.

Les chanceux qui étaient en Norvège à l’époque auront donc eu la chance de voir l’ami Vargounet sur scène avec OLD FUNERAL. La présence de Varg (et des gars d’IMMORTAL dans une moindre mesure) dans le line-up de ce groupe défunt est à la base une des rares raisons de s’intéresser à ce qu’avait fait OLD FUNERAL, mais il faut avouer que le groupe avait tout de même quelques qualités, et faisait du Death-Metal plutôt bien ficelé avant de prendre une direction BM inaboutie. Cette compilation n’est donc qu’un témoignage d’une époque où la scène norvégienne en était à ses balbutiements et où les « célébrités » actuelles débutaient dans le milieu musical, dans un style que certains honniront avec force plus tard (grâce aux prêches d’un certain Euronymous). Témoignage qui est donc bien le seul intérêt de ce double disque, peu étoffé au niveau packaging, le livret ne faisant que présenter le layout des démos, et des flyers et photos d’époque (avec bien peu de clous et de corpsepaints), sans autre commentaire ni liner-notes ni biographie signée Zoltar, rien. Si vous n’avez pas la compil d’Hammerheart entre vos mains et que le travail d’archéologie du Metal extrême vous intéresse, Our Condolences 1988-1992 saura vous contenter à l’aide de quelques riffs bien roots.


Rédigé par : ZeSnake | Vieilles condoléances/ | Nb de lectures : 12326




Auteur
Commentaire
zozo
Membre enregistré
Posté le: 06/05/2013 à 08h12 - (107246)
Ah ah ah, merci pour la spéciale dédicace mon petit serpent! :) En contrepartie, je ne sais pas si j'aurais justement pu écrire quoique ce soit niveau liner notes sur ce groupe franchement dispensable sur le plan musical. Très dispensable je dirais même...

Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 06/05/2013 à 11h51 - (107248)
*The fart that should not be*...
J'en suis tout retouné. ^^

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 06/05/2013 à 23h01 - (107250)
Du très bon (la période death) et du moyen (la période black).

Ennemi
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 07/05/2013 à 14h44 - (107269)
Assez pauvre je trouve.

philresist
IP:88.141.72.126
Invité
Posté le: 14/05/2013 à 11h48 - (107356)
j'ai le ep "devoured carcass" sortit à l'époque chez thrash records (pour ceux qui ont connus...)bref c'etait un ep comme il en sortait des milliers de death metal...ce qui a tué la scene "death" peut de temps apres je pense...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker