ODIUM (GER) - Beautiful Violence (Noisehead) - 08/04/2013 @ 08h27
Vingt années d'existence, un 6ème opus, les Allemands de ODIUM ne sont pas ce que l'on pourrait appeler un groupe qui émerge. Deux années se sont écoulées depuis « Stop My Anger » et ici avec « Beautiful Violence », une fois de plus, ils ne feront pas dans la dentelle.
Grande nouveauté pour cette galette : un label ! Enfin ils ont passé le cap de l'autoproduction et je suis même assez surpris que ça n'arrive qu'au bout de 20 années de labeurs. Le label en question, NHR RECORDS, nous venant tout droit du Canada et assez jeune au vu qu'ils ont une dizaine de productions sous le bras, je n'avais pas connaissance de ce label avant d'avoir ce « Beautiful Violence » entre les mains.
Une pochette traduisant assez bien le nom de l'album, une très belle corrélation entre la beauté et la violence, réalisé chez ECLIPSE MEDIA (ayant réalisé les pochettes de «HYPNOS, SKY OF YUGGOTH...)

« Beautiful Violence » est un album qui dans l'ensemble ne va pas révolutionner le genre, mais au fil des années, ils ont trouvé un équilibre plus que convaincant dans un registre thrash power metal qui leur est propre. Dès le premier morceau « Used To Be Me », on sait que c'est bien du ODIUM que l'on écoute. On sent bien sûr toujours de petits clins d'oeil et diverses inspirations du groupe. Notamment la voix de Ralf qui, par moments, fait penser au chanteur d'un groupe pas trop connu donc le nom commence par SLAY et finit par YER, sans pour autant avoir à crier au scandale ou au plagiat.

L'ensemble des morceaux est varié, c'est réel plaisir à l'écoute. Du headbang incontrôlé à l'écoute de « Abyss », avec miss Beli à la basse qui envoie bien la purée, avec un son bien claquant qui donne un gros plus au leitmotiv de ce titre.

Le talent ne manque pas, « Loosing Control » en est la preuve avec une structure composée aux petits oignons, de très belles variations de tempo, les guitares crachent pour passer sur de petites envolées mélodiques avant que Matze à la batterie ne relance à coups de double pédales sous de très beau soli de guitare. D'ailleurs, il y a une très belle complicité entre les guitaristes (Rochus et Dave), ça se ressent continuellement et les morceaux n'en sont que des plus agréables à l'écoute.

« No Regrets » sonne comme une ballade avec des guitares vraiment très jolies, agrémentées de quelques passages plus thrashy pour éviter de s'endormir sur place, seul bémol, le chant qui ne colle pas trop ici à l'ensemble instrumental.
ODIUM ne laisse aucune place à la monotonie et ne cesse d'essayer de plaquer de petites nuances qui viennent changer toute l'ambiance et l'originalité de leurs compositions. Sur « A Better Part Of Me », ce sera des choeurs féminins, assez dérangeants d'ailleurs par la profondeur et l'atmosphère qu'ils apportent qui viendront relever toute l'ambiance légèrement malsaine de ce titre.

Une écoute qui, hélas, ne passe que bien trop vite. ODIUM ne s'est pas reposé sur ses lauriers et cherche une fois de plus à nous charmer et nous surprendre. Une fois de plus c'est une réussite !


Rédigé par : Phenix | 15/20 | Nb de lectures : 11564




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker