ODEM - The Valley Of Cut Tongues (Daemon Worship) - 22/04/2014 @ 08h39
Le Metal extrême n’a décidemment pas de frontières. Ce groupe russe aurait tout à fait pu se déclarer américain, polonais ou même français que l’on y aurait vu que du feu. Après il est vrai qu’il n’y a pas vraiment de scène russe précise (hormis peut-être le doom/death si cher à Solitude Productions), mais dans le genre influences bien digérées ODEM se pose bien. Ce groupe de Saint-Pétersbourg formé en 2008 avait signé en 2010, après une démo éponyme, un premier album croustillant nommé Rape Your God And Pray For Reprieve. ODEM y pratiquait un Death/Black sans concessions, brutal, violent, noir et tranchant. Rien d’exceptionnel mais on pouvait y déceler des influences que l’on ne croise pas souvent, celle de nos locaux ARKHON INFAUSTUS et ANTAEUS, les premiers pour le côté à la fois bastos et occulte (et pour les vocaux death bien profonds), les seconds… tout simplement pour la reprise fidèle à l’originale de "Blood War III" que proposaient les russes en fin d’album. C’est sur cette base haineuse et blasphématoire que ODEM va maintenant pouvoir évoluer, avec cet EP 4 titres dénommé The Valley Of Cut Tongues.

ODEM va alors opérer une transition en douceur en commençant cet EP de 20 minutes par un réenregistrement de "Nails As the Weapon of Hatred", qui était un des meilleurs morceaux de Rape Your God And Pray For Reprieve. Les particularités du groupe russe sont toujours là, à savoir ce Death/Black massif et brutal aux growls caverneux tout au fond, bardé de riffs acérés et de blasts explosifs. Le changement va surtout s’opérer au niveau du son et de l’esprit global, ODEM semblant désormais plus pencher vers la composante Death-Metal de son art noir. Cela va être confirmé dès "Cult of Flesh", où d’autres influences vont pouvoir ressortir. Elles peuvent se situer dans le Brutal Death américain (genre un HATE ETERNAL en plus occulte) tout autant que dans le gros Death polonais bien puissant, avec une production à l’avenant (qui n’est cependant jamais clinique). On pensera même au NEAR DEATH CONDITION de The Disembodied - In Spiritual Spheres, dans cet aspect légèrement technique et très travaillé. ODEM a donc basculé dans une relative modernité mais ce qui prédomine, c’est surtout l’excellence du « Blackened » Brutal Death proposé et à ce titre "Culf of Flesh" est une belle pépite.

"Healing Catalepsy" (aux ambiances plus marquées BM) et "Satanskin" (plus lourd) poursuivent l’effort de The Valley Of Cut Tongues et le moins que l’on puisse dire c’est qu’au bout, ces 20 minutes intenses et brutes de décoffrage mettent la fessée. Ce groupe presque sorti de nulle part qui avait proposé un premier album prometteur mais passé inaperçu (il n’est jamais trop tard soit dit en passant) vient de s’offrir une seconde jeunesse avec cet EP assez énormissime. Encore une fois ce groupe ne révolutionne rien mais donne une belle leçon de brutalité, de violence, d’intensité et d’efficacité avec ces 4 morceaux inspirés et excellents. On peut trouver trouzemille influences là-dedans mais tout est bien digéré, et quand bien même ça ressemble trop à X ou Y il faut avouer que The Valley Of Cut Tongues est un disque qui débroussaille. Peut-être que ceux qui connaissaient déjà Rape Your Gods And Pray For Reprieve regretteront le chemin pris vers un ensemble plus Brutal Death (qui reste cependant blackisé, juste ce qu’il faut), pour les autres ODEM est une belle découverte à faire ou même une révélation, grâce à cet EP très méchant et ultra puissant.




Rédigé par : ZeSnake | 8/10 | Nb de lectures : 11472




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker