OBSCENE EXTREME - 2014 (Obscene) - 21/04/2015 @ 07h36
Ahhhhh, l’OBSCENE EXTREME …!!
Ce festival ultra reputé dans l’Underground….
Ses hectolitres de bières,
Ses groupes de Grind en tout genre,
Ses festivaliers déguisés, bourrés et déjantés,
Son ambiance inimitable,
Ses affiches foutrement intéressantes,
… Et sa compil’ !

Incontournable, inutile, géniale, inégale, exhaustive, incomplète...
Trouvez l’adjectif qui vous convient, pour qualifier cette compil’. Moi, c’est : cool !
Reflet sonore de ce festival de fou, cette traditionnelle compilation, qui sort chaque année dans la foulée du fest, permet de se replonger dans l’univers de certains groupes qui ont (peut être) (ou pas) marqué l’édition annuelle de l’OBSCENE EXTREME.

Tradition toujours avec le contenu de cette compil’, qui est l’occasion pour les groupes de proposer des morceaux plus ou moins inédits pour les fans.
A ce jeu là, tous les groupes de cet OEC (Obscene Extreme Compil’) ne sont pas logés à la même enseigne…

- Il y a ceux qui jouent le jeu, et qui proposent aux auditeurs, pour cette OEC 2014, de vrais titres inédits :
WEHRMACHT (qui propose en fait une ré-interprétation enregistrée en live en studio, d’un titre connu…), THE KILL (qui propose 2 excellents titres, repris sur le dernier album ‘Kill Them … All’), ABORTION (qui propose 3 inédits), FINAL EXIT (avec 2 inédits), KADAVERFICKER (1 inédit) et KALI YUGA (1 inédit également).

- Il y a les petits malins, qui se contentent de proposer des titres tout fraîchement publiés, ou des lives, et qui misent sur leur talent et sur l’effet de découverte, pour séduire de nouveaux auditeurs.

- Il y a les cadors, qui misent simplement sur leur renommée Underground.

- Et il y a les autres, dont le rôle est juste d’arriver à un total de 42 morceaux…

A titre de critique, je dirais simplement que la présence des 4/5 ‘grosses’ têtes d’affiches sur cette compil est sans intérêt, puisqu’outre le fait qu’ils ne proposent pas d’inédits, ce sont potentiellement les groupes que l’amateur de Grind connait déjà forcément (même s’ils illustrent assez bien la diversité et la renommée de ce fest…).
 
A mon sens, tout l’intérêt de cette compil de l’OEF réside surtout dans le potentiel de (re) découverte musicale. Et, comme chaque année, cet intérêt est totalement atteint.
A titre personnel, j’ai été satisfait de redécouvrir MASTER (Master of DEATH), dont je n’avais pas écouté un nouveau titre depuis plus de 10 ans, et qui m’a fait bonne impression ; idem concernant VITAMIN-X et son HxC/Punk survitaminé, dont je n’avais pas écouté les derniers albums…

J’ai surtout été agréablement séduit par quelques groupes que je ne connaissais que de nom (ou dont je n’avais jamais entendu parler), et qui m’ont donné envie d’acquérir leurs albums ou splits :
- RAW POWER et son super Punk/HardCore ultra énergique,
- ACCION MUTANTE, que je n’avais jamais pris le temps d’écouter, et qui propose un Crust/Punk fort sympathique,
- BOLESNO GRINJE, et son GrindCore groovy à la PHOBIA / SQUASH BOWELS,
- WE ARE THE DAMNED et son Death/Crust/Punk appréciable,
- BESTA, qui pratique un excellent Grind/Punk/Crust, ultra efficace, et marqué du sceau des films d’horreur,
- CLITGORE et son goregrind super groovy,
- NAZARENO EL VIOLENTO qui balance un sympathique Crust/Grind/Hardcore,
- Ou encore IMPLORE (Grind/Death corrosif) et OJCIEC DYKTATOR (Grind tchèque)…

Sans oublier les excellents THE KILL, HUMAN CULL, CRIPPLE BASTARDS ou LIVSTID, dont je possède déjà les enregistrements, mais dont la qualité intrinsèque se doit d’être signalée…

Le festivalier pourra ainsi se replonger dans l’univers de certains groupes qu’il a raté, ou adoré (mais était trop bourré pour s’en souvenir en détail) (quitte à déchanter, à l’écoute de la compil’, une fois le taux d’alcool dans le sang revenu à un niveau acceptable). L’amateur de Grind pourra lui s’offrir une cure de découverte, avec une liste d’achat futur (‘to-buy list’) qui sera plus ou moins garnie selon les sensibilités de chacun…
Quant à l’amateur de Metal extrême, ça sera pour lui une bonne opportunité de s’offrir une plongée en apnée dans l’univers du Grind/Gore/Punk/HxCore/Crust/Death, avec peut être à la prime des découvertes appétissantes…

Aisément trouvable sur la plupart des distros pour un prix modeste, cette compil’ est à mon sens totalement inutile si vous allez à l’OEF depuis plusieurs années, que vous avez déjà acheté les 7 compil’ précédentes, et que votre discothèque comporte au moins 1 skeud de chacun des 36 groupes présents sur cette version 2014. Ce qui n’est pas mon cas.
Dans tous les autres cas, cette compil’ sera une excellente façon de découvrir ou redécouvrir de chouettes groupes, qui participent à colorer notre underground Metallique…

Note :


Rédigé par : ..::Ju::.. | Obscene Extreme Compil’ qui bute toujours autant/ | Nb de lectures : 8342




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker