NO SIGN OF LIFE - Embrace Your Demons (Mighty/Season of Mist) - 10/01/2013 @ 08h26
Encore inconnu dans nos contrées, NO SIGN OF LIFE débarque de Finlande avec son second album pour une déferlante de Mélo Death / Modern Metal dans la droite lignée de SOILWORK et consorts ! « Embrace Your Demons » puisque c’est son nom, fait suite à une série de démos, un EP et un album autoproduit (« Chaotic Type Of Normality » en 2010) depuis la création du groupe en 2006. Ces sorties ont eu pour effet d’accroître la renommée du combo sur ses terres, passage ô combien nécessaire, avant d’aspirer à une plus forte exposition et d’envisager une carrière au niveau international. Ce serait prétentieux de faire des prévisions sur le devenir d’un groupe aussi jeune mais le potentiel est là, c’est évident. Loin d’être un vulgaire disque de plus, « Embrace Your Demons » détient de nombreux atouts pour séduire dans un genre archi saturé depuis une bonne dizaine d’années.

Puissance, mélodie, feeling et efficacité sont les mots qui viennent instantanément à l’écoute de cet album. En clair, « Embrace Your Demons » contient tous les ingrédients pour une galette très riche mais jamais bourrative. NO SIGN OF LIFE n’a pas pour ambition de réinventer le genre, au contraire, le groupe optimise ses multiples influences, tout en apportant sa marque de fabrique. Le chanteur Antti Ström (qui officie également chez BLOOD-STAINED et CODE FOR SILENCE) joue un rôle très important avec une incroyable polyvalence dans les différents registres. Ne tournons pas autour du pot, l’influence de SOILWORK est celle qui se fait le plus entendre aussi bien dans la musique que pour le chant. D’ailleurs, notre « frontman » rappelle un certain Björn « Speed » Strid dans son aisance à enchainer des parties claires aériennes, des hurlements démentiels et des « growls » profonds ; pas au même niveau cependant.

Outre le délire quasi schizophrène du vocaliste, le travail des guitaristes (Harry Mäkelä et Otto Blomqvist) est à souligner bien qu’ils aient quitté le groupe avant l’enregistrement laissant au producteur le soin de tenir le médiator. Proche du Thrash Suédois et d’un DARKANE, les rythmes incisifs tantôt virevoltants (« Behind The scenes », « The Meaning Of Life »), tantôt syncopés (le hit « Walls Melt Down » ou le très sombre « Sympathetic ») font la part belle des compositions et sont souvent d’une fluidité exemplaire (« Enemies Of Choice » et ses harmonies à la SENTENCED ou « Nothing To Say » plus proche de SOILWORK, encore lui). Dans ce déferlement de violence contrôlé, quelques arpèges viennent enrichir certains morceaux (« Ghost », « Enemies Of Choice ») pour toujours plus d’inventivité. En 7ème piste, une sympathique ballade acoustique (« Embrace Your Demons ») amène un peu d’apaisement au moment opportun.

Les musiciens piochent aussi pas mal d’idées chez les groupes ricains des 90’s issus d’horizons différents. Par exemple, les vocaux hallucinés sur « Behind The Scenes » ou encore le passage Jazzy du morceau d’ouverture « Ghost » peuvent évoquer FAITH NO MORE dans une version plus moderne. L’association Basse / Batterie n’est pas du genre à faire des excès ici, mais assure comme il le faut en s’illustrant sur les nombreux breaks plus propices à se mettre en valeur. Toujours au rayon des rythmiques, et pour revenir aux guitares, des parties proche de MACHINE HEAD nous écrasent comme en 1994 (« Nothing To Say » et son intro typée BIOHAZARD). Quand au riff du très complexe « The Wound Of Nature », il semble lancer un « hail Dimebag » spontanément avant le solo plutôt stylé. Citons également le dernier titre « Light Of The End Of The Tunel » avec ses faux airs d’Indie Rock.

Tout en épaulant les 3 membres restants (Antti Ström, Elmeri Ström le batteur et Juuso Timonen le bassiste), le producteur Teemu Liekkala leur a concocté un très bon son et s’impose comme un élément clé de cette réussite. Notons qu’il est aussi à l’origine de l’excellente pochette qui a le mérite de surprendre, chose rare ces temps-ci. NO SIGN OF LIFE frappe fort avec cet album particulièrement bien branlé traitant de démons intérieurs. Les 10 titres, pour près de 40 min, passent comme une lettre à la poste et risquent de plaire aux amateurs des groupes précités !

http://nosignoflifeband.com/ - 156 visite(s)

Soundcloud - 108 téléchargements


Rédigé par : vincesnake | 16/20 | Nb de lectures : 11645




Auteur
Commentaire
Ennemie
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 10/01/2013 à 15h26 - (105492)
La pochette va surement apparaitre dans le top de fin d'année.

Mr. Marshall
IP:82.216.174.88
Invité
Posté le: 10/01/2013 à 16h12 - (105493)
Bououuh nous sommes les fantômes rouleaux de pq...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker