NO RETURN - Fearless Walk To Rise (Mighty/Season of Mist) - 31/03/2015 @ 07h50
Alors que CRUSHER se reforme, que MASSACRA est mort et enterré, que LOUDBLAST a retrouvé son rang après un long break, NO RETURN lui n’a jamais arrêté malgré les galères, les modes et des mouvements de personnel incessants. Ce dernier point ne s’est en effet jamais démenti et à nouveau les grandes manœuvres ont été opérées depuis le dernier album car outre le recrutement très commenté de Mick (ex DESTINITY) au chant, il faut aussi ajouter celui de Jérôme Point (E-FORCE) à la deuxième guitare et du batteur Joël Barbosa (HATE BEYOND – et aussi frère de David le bassiste). Une nouvelle fois la formation repart pratiquement de zéro et cela aurait pu doucher l’enthousiasme d’Alain Clément (dernier membre fondateur encore présent) qui en a vu d’autres et qui s’accroche corps et âme à son bébé qui a fêté ses 25 ans l’an dernier. Celui-ci a également souvent changé de style car après avoir essayé le death, le thrash et même le cyber-metal (principalement sur « Machinery ») il s’est clairement positionné sur le thrash/death mélodique depuis l’excellent « Manipulated Mind » qui l’a vu revenir clairement en force (et en forme) après plusieurs années d’égarements artistiques.

Outre ses soucis musicaux et de line-up, le quintet a aussi multiplié les labels pour finalement atterrir avec ce nouvel opus chez les danois de Mighty Music. Certes celui-ci n’a plus l’aura et le nez creux comme il y’a une dizaine d’années mais pour la distribution et la renommée ça reste quand même une excellente pioche pour les parisiens. Du coup ils ont mis le paquet au niveau de la production car ça n’est ni plus ni moins que Jacob Hansen qui s’est chargé de l’enregistrement et du mixage, pour donner à ces derniers leur son certainement le plus massif et le plus moderne de leur histoire. Car ce qui surprend à la première écoute c’est le côté suédois qui ressort, en effet outre la puissance dégagée dès le départ c’est aussi la sensation d’avoir affaire à du DARK TRANQUILLITY ou du SOILWORK, bref pas de souci ni de déception là-dessus, mais le plus important est d’entendre ce que vaut cette cuvée 2015.

Dès le départ on s’aperçoit que les nouveaux membres ont vraiment apporté leur pierre à l’édifice (même si Alain reste le compositeur attitré), car dès les premières notes de « Stronger Than Ever » on repère immédiatement le timbre si reconnaissable de Mick ainsi que les différences au niveau du jeu de la batterie plus direct comparé à Boban (qui avait tendance à trop en faire par moments) et qui n’est pas sans rappeler celui de Didier Le Baron. Pour le reste le riffing est du NO RETURN ultra-classique mais la conjugaison de ces deux éléments offre justement un mélange intéressant entre classicisme et modernité, du coup même si c’est du déjà-entendu de la part du groupe, ce premier titre est déjà parfaitement réussi et offre une mise en bouche plus qu’appétissante. D’ailleurs une fois cet apéritif entamé, le plat de résistance sera quant à lui tout aussi savoureux avec « Paint Your World » qui nous offre un passage central planant, mélancolique et à la mélodie affirmée où là encore les talents de son soliste sont étalés au grand jour, ou bien sur les puissants et sans fioritures « Bloodbath Legacy » et « Sworn To Be » rapides et puissants où le nouveau frontman nous montre toutes les tessitures de sa voix, et surtout avec le redoutable « Face My Dark » qui ne débande pas un instant tout en restant très entraînant pour faire un futur carton sur scène, ce qui sera aussi le cas de « Fearless » où la double est poussée à son maximum tout en gardant ce mélange entre agressivité et mélodie. Pour le dessert « Hold My Crown » est parfait pour terminer, là le côté suédois est plus flagrant mais il réussit à garder la touche actuelle du quintet sans la dénaturer.

Après il faut signaler quelques petites fautes de goût, notamment le single « Submission Falls » qui est certainement le titre le plus faible de cet opus, cela est dû notamment à un refrain pas forcément accrocheur, et à une voix claire qui manque de gniak. Même souci pour « Sounds Of Yesterday » qui souffre des mêmes maux ainsi qu’à des nappes de claviers pas forcément bienvenues. Cependant ne nous y trompons pas, les parisiens nous offrent certainement un de leurs tous meilleurs albums, et même si une certaine linéarité des morceaux apparaît (ces derniers ont un côté interchangeable et le rythme global ne varie pas énormément) le pari est très largement gagné, le côté moderne est une réussite, et cette formation renouvelée apparaît soudée comme jamais. Le renouveau artistique entamé depuis 2008 continue de leur porter bonheur, et même si elle n’est pas exempte de défauts cette nouvelle sortie montre que plus d’un quart de siècle après sa création NO RETURN reste encore une valeur sûre du metal hexagonal, et encore plus sur scène où le groupe rivalise toujours avec des petits jeunes aux dents longues, et qui reste surtout son terrain de jeu favori où il exprime le mieux son talent.




Rédigé par : GabinEastwood | 15/20 | Nb de lectures : 10835




Auteur
Commentaire
Matthieu
IP:81.4.120.35
Invité
Posté le: 31/03/2015 à 10h30 - (116360)
Ils auraient mieux fait d'arrêter depuis longtemps, très longtemps..

tonio
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2015 à 12h44 - (116363)
Les derniers disques sont loin d'être des daubes, même si mon préféré du groupe reste définitivement Contamination Rises. Alain Clément est un guitariste vraiment talentueux, intègre et passionné, alors des commentaires comme celui du dessus sont vraiment mal venus et nazes.

Felix
IP:80.12.39.119
Invité
Posté le: 31/03/2015 à 14h54 - (116364)
Très bon album. Très bonnes grattes, tres bonne prod. Je n'avais pas entendu aussi bien depuis le dernier destinity. Bravo.

darkangel91
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2015 à 15h31 - (116366)
ahhh oui... le single sent vraiment des pieds...

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2015 à 15h37 - (116367)
Moi j'aime bien le single, et du coup j'ai commandé l'album. Respect à No Return!

ennemi juré
IP:93.14.83.10
Invité
Posté le: 31/03/2015 à 16h26 - (116370)
On dirait un groupe de thrash death mélo suédois ou finlandais. C'est pas mal, mais je ne reconnais plus la touche No Return.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2015 à 17h52 - (116372)
Bonne chro ami Jeaan-Clint.

Je ne suis pas loin de partager l'avis de ennemi juré...
Et je préférais le jeu de Boban, plus riche, bien que le jeu du jumeau de David soit tout aussi adapté pour cette nouvelle facette du son de No Return.
Mais les tauliers sont encore là, en pleine forme avec un nouvel qui sent bon la Suède !



d426
IP:78.217.180.220
Invité
Posté le: 31/03/2015 à 18h27 - (116373)
Reçut le 27 mars par nuclear blast et je suis ok avec la chronique (du bon et des longueurs).Mais très bon pour un groupe Français!!!

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2015 à 20h17 - (116375)
C'est différent mais ça m'a l'air excellent !

philtor
IP:90.43.222.117
Invité
Posté le: 31/03/2015 à 23h02 - (116376)
Un des meilleurs cru du groupe surement.
agressif mélodique inspiré comme jamais, les solos à couper le souffle, production exemplaire, la batterie me rappelle Did en effet, mortel !
une leçon.

couille molle
IP:82.216.132.150
Invité
Posté le: 01/04/2015 à 01h17 - (116377)
M'a l'air bien cool cet album !

Gros fan de "Machinery" et "Self Mutilation" j'avais pas été convaincu par grand chose qu'ils avaient fait depuis mais ce que j'entends là me plait bien.

Mention spéciale à "Paint Your World" et le solo du début qui aurait eu sa place sur les albums suce nommés.

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 01/04/2015 à 13h15 - (116380)
Clairement plus mélodique, mais sympa le titre de présentation.



saturnin
IP:86.75.71.131
Invité
Posté le: 01/04/2015 à 16h20 - (116382)
chant et chanteur pénible

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 02/04/2015 à 14h30 - (116393)
Reçu ce matin, production béton, çà joue dur, morceaux mélodiques Et puissants, bel artwork, paquet envoyé rapidement directement par le groupe, avec des goodies.

Cet un bon album, dans un style où les bonnes choses se font rares, et cerise sur le gâteau, c'est français monsieur, j'en demande pas plus, adopté!



semtex-carnage
Membre enregistré
Posté le: 02/04/2015 à 16h54 - (116394)
J'accroche pas du tout, il est loin le temps de "contamination rises"...



Bah oui...
IP:212.234.218.194
Invité
Posté le: 03/04/2015 à 16h25 - (116405)
Je suis d'accord avec Saturnin : le chant est agaçant.

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 03/04/2015 à 18h55 - (116410)
Je ne suis pas un grand connaisseur du groupe, mais ca sonne vachement bien cette cuvée. ...
J'y retrouve moi aussi beaucoup d'influences suédoises, et un côté Destinity. Mais ca sonne bien, gros son, compos aiguisées et efficaces, j'irai les voir avec plaisir je pense

Red_triangle
IP:2.5.91.100
Invité
Posté le: 03/04/2015 à 22h51 - (116412)
Depuis hier le site déconne à fond quand Adblock est activé par défaut, c'est normal?

jean ma
IP:91.109.247.173
Invité
Posté le: 03/04/2015 à 23h34 - (116413)
machinery et self mutilation sont vraiment les deux bombes de no return

ils étaient au top

cet album est un peu convenu . et la prononciation de mike est pas top

la prod est cool, les grattes donnent de beaux solos mais il manque un truc .

mais respect à no return !

RiffRaff
Membre enregistré
Posté le: 01/07/2015 à 14h54 - (117148)
Après 2 écoutes : Pas terrible !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker