NOWADAYZ - This Will Is Still For Free (Never Trust An Asshole) - 28/01/2013 @ 08h05
NOWADAYZ groupe du punk à tendance roulettes, mélodique et gentiment contestataire. Avec ça, on va déjà perdre une bonne partie du lectorat mais on s’en fout, le reste intéressera ceux qui sont toujours là et ils auront raison car NOWADAYZ, power trio punk mélo, livre avec « The Will is still for Free » un album plus que correct. Enlevé, énergique et qui donne la patate pour la journée. C’est le but et c’est réussi donc on ne va pas trop se plaindre. On sent que le groupe est très influencé par tous les grands groupes ricains, patrons du style depuis vingt ans mais ce n’est pas trop grave, ça passe toujours tout seul et le groupe maîtrise parfaitement son sujet, se permettant quelques vraies belles réussites comme « Open Carry » avec un travail très intéressant sur les vocaux ou sur « Hit The Referee » catchy à souhait. Techniquement, ça tient la route sans génie certes mais le boulot est fait. On retiendra juste quelques petites réserves sur le chant trop impersonnel et parfois redondant au niveau des mélodies vocal.

C’est toujours difficile d’innover et de se démarquer quand on pratique un style à ce point balisé mais bon quand même, un petit effort d’imagination n’aurait pas été de trop. Ici, malgré toute l’honnêteté d’un groupe qu’on sent amoureux du style, il est bien impossible de déterminer la personnalité et l’identité des Bordelais. Un peu de Propagandhi par ici, du Pennywise par là, un petit détour obligé par la case NOFX ou Millencollin pour les titres les plus rapides mais avec toujours une touche pop et mélodique qui vient recouvrir tout ça. C’est pas désagréable, ça ne pique pas les oreilles mais c’est souvent inoffensif ou anodin voire passe-partout. NOWADAYZ manque de constance, même si les morceaux sont relativement courts, ils ont du mal à tenir la distance sur trois minutes. On reconnaît des passages intéressants voire carrément bons mais qui durent très rarement sur un morceau entier. Bref le sentiment qui prédomine tout ça est la sensation de déjà-vu. Ou déjà entendu. Il n’y a rien qu’on ait déjà entendu ailleurs et en mieux. Même si, le groupe est capable d’écrire des morceaux de punk mélodique corrects et appliqués mais sans plus. Ils singent les grands noms du style correctement c’est un bon début mais on entend encore beaucoup de carences au niveau de la composition, c’est là qu’il va falloir travailler afin de débroussailler tout ça et de vraiment permettre au groupe de trouve sa voie/voix. En l’état « The Will is still for Free » est un album correct et sympa mais manquant de corps, de fond, d’originalité et un peu de travail. Ca se laisse écouter sans problème et quelques passages se sifflotent agréablement mais sans plus pour le moment.

En écoute sur Bandcamp - 70 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 11/20 | Nb de lectures : 10714




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker