NOLENTIA - May the hand that holds the match that will set this world on fire be blessed above all (Nolentia) - 08/03/2013 @ 08h02
Ils sont enfin de retour ...! Après 3 ans et demi de silence, tout juste entrecoupées de quelques apparitions live, NOLENTIA est enfin de retour !

A l’exception d’un nom d’album sans équivoque, que je résumerai ici, si vous le voulez bien, sous l’acronyme "MtHtHtMtwStWoFbBAA", le trio dévastateur et son nouvel album n’affichent aucune longueur : NOLENTIA va vous botter le cul, et vous allez aimer.

L’identité musicale du groupe a bien évidemment été préservée, et la qualité auditive nous kidnappe les tympans dès les premières effusions sonores.
Basse vrombissante, guitare grasse, batterie claquante, une rugosité palpable émane des enceintes, un grain presque Sludge, une partie de l’identité des NOLENT’ : instinctivement, mon encéphale rugit de joie, à l’évocation de cette identité sonore reconnaissable, synonyme de bonheur onaniste.

L’explosion sonore est directe, sincère, viscérale. Pas besoin d’intro, de samples pourris ou de montée en pression : Dans NNOLENTIA, y’a avant tout le N de No Compromise. Le Grind des toulousains est une explosion des sens, une agression musicale franche et efficace, sans compromis et sans temps mort. Et au terme des 1:30 minutes du premier titre, déjà la sensation de dépendance commence à se faire ressentir...
Du grind, oui, mais pas uniquement. Le feeling particulier du groupe se manifeste immédiatement, mettant à l’honneur le O de Originalité. Originalité en terme de Grind, bien sur. Ne cherchez pas de trucs expérimentaux ; Mais l’audace du trio s’exprime pleinement, à grand renfort d’attributs et d’énergie Hard/Rock ou Punk.

Dans NOLENTIA, il y a également le L de Lourdeur. Lourdeur rythmique, propice à des ralentissements salvateurs pour nos nuques. Lourdeur dans l’ambiance, car le trio sait aussi jouer sur l’assemblage sonore et rythmique. Et il en découle une atmosphère particulière, entre plongée en apnée, et étouffement.
Les titres sont mieux structurés que sur "One loud Noise and It's Gone", car ils s’aventurent plus régulièrement dans de subtiles variations ; variations de styles ou de rythmes, qui diversifient les titres, et mettent en valeur le talent du groupe. Talent générateur d’un Grind ultra efficace.

Le E, le N et le T de NOLENTIA forment une entité solide, évoquant, outre le dynamisme cru d’E.N.T., un côté Entrainant, Nerveux et Trépignant, assimilable à une petite boule de décibels prête à exploser. Et qui nous explose à la gueule, durant 29 minutes, pour notre plus grand bonheur. L'explosion est maîtrisée, mais puissante ; elle reflète l'énergie, l'intensité, l'efficacité.

Car les gredins savent s’y prendre, pour nous mettre à terre. Leur Grindsludge’N Roll, au pouvoir annihilant monstrueux, est nettement plus hargneux et direct que par le passé.
Le groupe est remonté, révolté, désabusé, et ils le font savoir. A leur façon, avec humour, ironie ou dérision, ce qui s’avère plus efficace que de rentrer dans le lard en mode frontal.
Les paroles, pleines de bon sens et de pertinence, reflètent cet état d’esprit, et la coloration musicale des 17 titres l’exprime également.

Les morceaux sont plus directs qu'auparavant, plus vifs et tranchants, sans perdre pour autant leur côté lourd et oppressant, bien aidé en cela par quelques breaks de tueur. L’Identité du groupe, le I de NOLENTIA, est préservée, indissociable de "MtHtHtMtwStWoFbBAa". Le son compact et puissant, la basse grondante et jouissive de Raf, les riffs crus et presque Punk de Ghis, la frappe vive et sèche de Vince : tout y est. Avec une violence sensiblement accentuée, et un son encore mieux équilibré que sur "One loud Noise and It's Gone".

L’identité NOLENTIA perdure, l’énergie du trio redouble, la maturité fait le reste.
Addictif, comme le A de NOLENTIA. Assurément l’album de la confirmation.
Les fractures rythmiques fracassantes font toujours parfaitement le lien entre les deux facettes du groupe, lourdeur léthargique et violence sans retenue. Les cris arrachés et aigus de Raf s'unissent avec les beuglements gras et sourds de Ghis. L’âme Rock ‘N Grind du groupe aide à harmoniser tout cela, et l’album s’écoute d’un bout à l’autre dans une fluidité réelle.

L’osmose y est plus nette, la cohésion totale, mais je regrette simplement un côté un peu prévisible, par instant. Un peu à la façon de CANNIBAL CORPSE ou NAPALM DEATH, NOLENT’ s’est ‘contenté’ d’appliquer les préceptes régissant son style musical.
Je me mue ici volontairement en enfoiré difficile, histoire de trouver des défauts. Et en dépit d’une qualité musicale incontournable, il faut bien reconnaître que le trio a simplement réutilisé les attributs qui ont fait sa réputation, sans réellement innover.

Mais, fort heureusement, NOLENTIA n’en fait qu’à sa tête, et se contrefout de mon opinion.

Résultat : NOLENTIA nous a sorti un album superbe, expéditif, violent, accrocheur, direct et ultra captivant : "May the hand that holds the match that will set this world on fire be blessed above all" est un album que tous les grindeux de bon goût doivent posséder. D’ailleurs, tous les metalleux de bon goût devraient également se le procurer.
Allez, hop ! Plus d’excuses, si vous voulez passer une demi-heure d’extase, avec l’un des groupes de Grind les plus intéressant de ces dernières années, foncez écouter et acheter "May the hand that holds the match that will set this world on fire be blessed above all".

https://www.facebook.com/NolentiaNoise - 141 visite(s)

ALBUM EN ECOUTE INTEGRALE - 182 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 17/20 | Nb de lectures : 12731




Auteur
Commentaire
Trez
Membre enregistré
Posté le: 08/03/2013 à 13h28 - (106435)
Un album riche en vitamine C.
Mangez-en !



Kaotoxin records
IP:81.66.145.215
Invité
Posté le: 08/03/2013 à 17h45 - (106436)
Merci aux deux "Ju" :)))

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker