NILE - What Should Not Be Unearthed (Nuclear Blast) - 09/10/2015 @ 08h28
Il fallait bien que ça arrive…
… Que NILE se casse la gueule un jour du piédestal sur lequel bon nombre de fans l’avaient placé (dont moi le premier)… La bande à Sanders avait déjà été mise en défaut sur le précédent album, ‘At the Gate of Sethu’, que j’avais personnellement, à l’époque, trouvé agréable ; l’emploi du passé n’étant pas anodin ici…

A l’instar de Slayer ou de Cannibal Corpse, NILE ne dévie jamais d’un hiéroglyphe de sa recette magique. Mais le papyrus s’effrite, à force d’être manipulé et réutilisé années après années ; les ingrédients sont les mêmes, mais les proportions et les températures de cuisson deviennent illisibles, et le met musical à la saveur autrefois irrésistible part un peu en vrille…

8ème album pour les brutes. Une écoute qui débute pourtant bien, mais dont la pertinence va peu à peu s’effondrer. ‘Call To destruction’ ouvre les hostilités dans une ambiance guerrière, sur fond de riff épique, de rythmes teigneux et de hurlements poignants. NILE semble avoir retrouvé du mordant, et ce pour mon plus grand plaisir.
Mais ce sentiment s’étiole au fil des morceaux…
Dès le second titre, le groupe retombe dans ses travers, usant des mêmes gimmicks sans guère d’inspiration, resservant les même riffs, plombant son dynamisme au travers de Mid-Tempos lourds et linéaires.
Une impression relativisée par certains morceaux, amplifiée par d’autre, pour un opus en dent de scie, inégal tant dans la qualité que dans l’efficacité.

Ô bien sur, les accélérations furieuses et les leads typiques du groupe font toujours leur petit effet, inutile de le nier ; mais clairement, les longueurs ou défauts qui, autrefois, étaient noyées dans un magma étouffant et enivrant sont devenus trop présents. Le Brutal Death des égyptologues s'empatte un peu trop à mon goût.

Difficile d’être aussi vindicatif avec un groupe que j’affectionne depuis 1999. Et difficile de ne voir que du négatif, bien entendu, dans 'What should not be unearthed’, tant sa richesse musicale mérite presque l’achat de l’album. Mais voilà, même les fans commencent à se lasser de cette redite musicale et de cette créativité en berne.
Certes, ‘In the Name of Amun’, ‘Evil to Cast Out Evil’ et ‘What Should Not Be Unearthed’ sont là pour me faire mentir, symboles d’un NILE toujours capable de sortir le grand jeu et de nous scotcher à grand renforts de riffs épiques et d’une violence intense et étouffante.

Mais 'What should not be unearthed’ marque le pas. Les longueurs s’affichent en première page et pénalisent certains morceaux pourtant appétissants (‘What Should Not Be Unearthed’ aurait pu être amputé de 1:30, ‘To Walk Forth from Flames Unscathed’ aurait du être compacté, ‘Age of Famine’ est inutile)
Le fait que le groupe ait considérablement privilégié les Mid-tempos n’est pas innocent dans cette perception. Car il est bien plus ardu d’être convaincant avec des titres qui s’étirent et qui misent sur la lourdeur, que lorsque les morceaux accélèrent et décelèrent avec efficacité.
NILE tente, avec peu de conviction, d’insuffler une ambiance pesante, voir oppressante, sur certains passages. Mais les riffs sonnent creux, les soli semblent déjà entendus, et mis à part la richesse du jeu de G.Kolias, qui parvient à capter l’attention, les titres ‘Mid tempos’ lassent et plombent l’écoute.

Sans se départir de sa violence frontale et de son impertinence, NILE s’encroûte malheureusement dans un Death brutal mais répétitif, qui a perdu toute son âme d’antan et son énergie passionnelle. NILE tente, sans succès, de renouveler avec le génie de ‘In Their Darkened shrines' et l'atmosphère unique de ‘Those whom the Gods detest'.
Mais plus facile à dire qu’à faire. ‘What should not be unearthed' pêche par une redondance pernicieuse. Inégal, plus que vraiment mauvais, cet album aurait fait un Ep extraordinaire, amputé de la moité de ses titres.

NILE en roue libre ? C’est clairement mon sentiment. Difficile aussi, à leur décharge, de se renouveler lorsque l’on est dépositaire d’un style aussi personnel que le Death Metal pratiqué par la bande à Sanders. Le groupe a eu le courage d’essayer de renouer avec les atmosphères oppressantes et obscures, en ralentissant le rythme de façon marquée. Mais ça ne prend pas… Efficace dans la violence, pertinent dans les variations de rythmes, fatiguant dans le reste, NILE se trouve pris au piège de son propre jeu ; à l’instar d’un comique de répétition qui n’a pas su renouveler ses blagues à temps, à l’image de son beugleur dont les cris linéaires lassent plus qu’ils ne stimulent.

Encore une fois, tout n’est pas mauvais, loin de là, certains passages, riffs et accélérations, dépositaires du style du groupe, font toujours leur petit effet.
Mais le sentiment de lassitude se fait de plus en plus présent.

NILE est devenue une momie fatiguée, usée d’être manipulée comme un pantin politique que l’on ne sort que pour les meetings et les émissions télévisuelles. Une momie dont les bandelettes effritent et laissent entrevoir un corps rabougri et desséché. Espérons que NILE aura la chance de tomber sur un embaumeur talentueux, qui saura remodeler et re-bandeletter notre momie pour lui redonner de la prestance…



http://www.nile-catacombs.net/main.htm - 135 visite(s)

Ecoute Intégrale - 66 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 10/20 | Nb de lectures : 10103




Auteur
Commentaire
Blodhorn
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2015 à 08h40 - (118205)
Nile fait la même chose depuis des années, c'est tellement convenu qu'il n'y a plus de surprise. Les fans continueront d'aimer mais perso j'ai lâché l'affaire depuis "in their darkened shrines".

ils arrivent à passer pour un cliché d'eux mêmes



jfkool
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2015 à 10h15 - (118209)
Ben moi depuis le début de leur carrière c'est la première fois que j'apprécie vraiment un album de Nile. Pour moi avant Nile c'était des albums de batterie.

Yohm
IP:92.158.80.151
Invité
Posté le: 09/10/2015 à 10h22 - (118210)
Ben maintenant c'est plus un album de batterie (qu'est-ce que c'est que ce mix?) mais c'est un album de gammes.

Ultra chiant.

Ecoutez le dernier Hate Eternal plutôt. Là y a du riff.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2015 à 10h59 - (118212)
Je vous trouve très dur !
Certes ce n'est pas un chef d’œuvre, oui ça tourne en rond, ça lasse, ça n'arrive pas à la cheville de ITDS, la magie n'est plus là, mais ça reste putain d'efficace au final.

J'ai mis beaucoup de temps à rentrer dedans, à la première ou deuxième écoute j'aurais été plutôt d'accord avec la kro, mais plus maintenant. Il passe très bien, c'est brutal, c'est fun, ça donne envie de blaster avec ses doigts sur le bureau à s'en faire saigner les ongles.

Bref, 14.5/20 pour moi.



Inconnu
IP:83.97.61.253
Invité
Posté le: 09/10/2015 à 11h32 - (118214)
Je trouve aussi la note un peu sévère. Sans être un album exceptionnel, je trouve qu'il mérite mieux que juste la moyenne.

SlaytaniC
IP:83.195.12.68
Invité
Posté le: 09/10/2015 à 11h47 - (118215)
la note est trop severe je trouve. peut etre que tu le trouveras mieux dans quelque temps Ju. sinon 14/20 serait plus adapté je pense. il n'est pas mauvais ce disque mais c'est pas le meilleur du grand Nile...

ayeb
IP:37.161.145.113
Invité
Posté le: 09/10/2015 à 11h52 - (118216)
Marrant pour un album acclamé par beaucoup avec des notes flirtant avec le 18/20 un peu partout...

Saku
IP:83.167.154.207
Invité
Posté le: 09/10/2015 à 12h01 - (118217)
10/20 faut pas exagérer quand même...

L'album est certes classique mais ultra efficace. Peu de groupes sont capables de sortir de tels LP...et il n'est pas absolument pas chiant.

On peut reprocher au groupe de verser dans le fan service sur cet album, mais ça fonctionne très très bien.


GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2015 à 13h29 - (118219)
NILE tourne en rond depuis "Those whom the gods detest" donc rien d'étonnant. Le groupe est arrivé à son sommet avec "Ithyphallic" et depuis nous sort toujours plus ou le moins la même chose et se recycle de plus en plus, d'ailleurs il y'a peu de "classiques" sur ces derniers albums.

Ca joue toujours bien, ça n'est pas mauvais du tout mais il leur manque désormais le petit quelquechose qui faisait leur force à leurs début.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2015 à 13h47 - (118221)
moi je suis totalement en phase avec Ju et j'aurais d'ailleurs mis la même note. album en roue libre, plat, monotone, cliché, sans morceau fort. le pire album de Nile, à l'aise. et j'avais bien aimé ATGOS. après, j'ai jamais aimé les mid-tempo chez Nile, mais bon...

Dimechag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 09/10/2015 à 13h58 - (118223)
Ça se la touche les chroniqueurs des fois, et après ça met 18/20 à des combos d'Uber UG Death/Grind pipicacas qui frôlent le néant artistique. Très drôle!


bangala
IP:92.88.122.109
Invité
Posté le: 09/10/2015 à 14h38 - (118224)
comme pour le précdent il n'y a que 2-3 morceaux qui font mouche pour moi et c'est les mid-tempos. Evil To Cas Out Evil...quel riff fantastique !

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2015 à 15h22 - (118229)
Dimechag : chaque chroniqueur a son système de notation. Celui de Ju si je l'ai bien compris sanctionne ou encourage, en s'inscrivant dans la continuité de la carrière du groupe. Un même disque n'a pas la même valeur selon celui qui le sort, au moment où il sort. Point de vue intéressant, que je ne partage pas complètement, mais ça se tient. Donc oui Nile est peut-être un des meilleurs groupes de death, mais cela ne suffit pas (plus).

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2015 à 22h29 - (118233)
Merci Ivan pour la perspicacité de ton analyse.
Effectivement je ne m'amuse pas à filer des notes au hasard ou sans recul, je juge et apprehende un album dans sa globalité, avec son contexte, et avec l'histoire et le vécu que j'ai personnellement avec le groupe

J'écoute et apprécie NILE depuis fort longtemps, et mon opinion n'est pas celui d'un fan qui a découvert ce groupe depuis 2 ou 3 ans. Donc oui Nile est un excellent groupe (quoique clairement ramollie en live), doté d'une maîtrise instrumentale implacable. Mais bon, les banalités ca va 5 minutes, je ne reviens pas sur ca dans ma kro, car tout le monde le sait plus ou moins.

J'avais vraiment essayé d'être positif et de me concentrer sur les bons côtés avec le précédent album, mais la, c'est un peu l'album de trop. Je suis le premier déçu, NILE s’encroute et me lasse...
Je précisepquand même que mes kros persos comme ici se basent sur des albums que j'achète, et pas sur du download, donc je suis d'autant plus déçu caf c'est aussi le fan qui s'exprime....



Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 10/10/2015 à 09h31 - (118235)
Faut vraiment pas aimer le BDM pour mettre 10 à cet album. Personnellement c'est la première fois que les morceaux mid-tempo ne me font pas chier sur un album de Nile, preuve à mes yeux qu'ils se sont améliorés niveau composition sur ce genre se passages.

Le précédent était naze, celui-ci est du même calibre que TWTGD. Nile fait du Nile. Tout comme 90% des groupes dr death qui font toujours un peu la même chose. Je ne vois pas le problème.



Passant
IP:82.229.87.54
Invité
Posté le: 10/10/2015 à 10h27 - (118242)
Ha c'est ça Nile ?
Ok je folde.

Je sais maintenant que si je veux employer le terme "néant artistique dans le metal" je pourrai résumer par "Nile"...Ils ont bien choisi leur nom, ils font dans le nihilisme absolu.
Une bonne note quand même pour le plugin batterie assez réaliste tout de même. Pour le reste...

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 10/10/2015 à 11h31 - (118243)
Ce groupe n'a plus rien à dire depuis bien longtemps.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 10/10/2015 à 12h10 - (118246)
@ passant: Je me demande quel est l'intérêt de commenter sur une kro de BDM quand on n'aime pas le BDM.

Ennemie
Membre enregistré
Posté le: 10/10/2015 à 15h40 - (118250)
@Jotun35: encore une fois, bravo pour ton commentaire. C'est vrai que ce n'est finalement pas exceptionnel comme album, mais y'a deux trois titres qui tabassent, c'est déjà bien au dessus de ATGOS.



death_to_false_metal
Membre enregistré
Posté le: 10/10/2015 à 17h38 - (118252)
Mon commentaire avisé et éclairé sur cette chronique :

PROUT

bruyant

à 240BPM comme les blast de George Kollias.

Sans plug-in.





alex666i
Membre enregistré
Posté le: 11/10/2015 à 11h15 - (118256)
Je trouve la chro un peu dur, mais je respecte!
Perso, je le trouve réussi et éprouve beaucoup de plaisir à l'écouter!
Après on attend tellement d'un groupe pareil, difficile d'être satisfait..



Dimefag
IP:195.137.181.24
Invité
Posté le: 12/10/2015 à 03h38 - (118260)
@ Dimechag: Ha ha ha ! Cattle, un "groupe pipi-caca qui frôle le néant artistique"... Paye ton débile ! :-D
Et tes égyptologues du pauvre, là par contre tu cries au génie ? Faudrait voir à lire et écouter ce qui se passe sur les albums pour de vrai, mon ami.

Concernant cet album sinon, je ne suis pas hyper enthousiasmé non plus.

Maxgrind
IP:78.122.6.150
Invité
Posté le: 13/10/2015 à 15h37 - (118281)
En tout cas, les deux extraits (Call To Destruction, Evil To Cast Out Evil) défoncent/tabassent méchamment et m'avaient bien convaincu :o

Mais vu ce que laisse entendre Ju dans sa chronique, il faut croire que ces morceaux sont parmi les peu nombreux à se mettre sous la dent... Mais n'étant pas un grand fan de Nile, je vais peut-être y trouver mon compte !

Une note à priori très dure mais je ne peux pas juger sans avoir écouter l'album. C'est parti !

Dimechag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 13/10/2015 à 16h21 - (118282)
Il semblerait qu' a aucun moment je ne parlais de Cattle le p'tit rigolo du haut! Du coup on sait plus qui est le débile...

Et je défend pas spécialement Nile, je suis pas ultra fan, en tant que simple amateur de Death, (je me relève pas la nuit) de ce que j'en entends c'est loin d'être naze. je m'excuse les exigeants, moi qui n'ai pas compris la chro, pour un client lambda de Nile,c'est loin d'être poussif et ça dépasse de loin le précédent.


Blob
IP:195.244.164.245
Invité
Posté le: 14/10/2015 à 15h41 - (118296)
Certainement pas leur meilleur album, mais je le trouve très plaisant et les solos sont toujours au top. Par contre il est certain que Nile n'innove pas (ou plus) et cela dépendra donc de l'envie de chacun de réentendre Nile faire du Nile. Par contre je lui préfère At the Gates of Sethu, je fais partie de la minorité qui apprécie beaucoup cet album ainsi que son parti pris en matière de production. "The Fiends Who Come to Steal the Magick of the Deceased" (merci le copier-coller) est un de mes morceaux préférés du groupe.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker