NIGHT FOREST - Temple Night (Preposterous) - 09/04/2014 @ 08h08
Il est évident que lorsqu'on découvre un projet musical comme celui de "Night Forest", on se doute que la démarche initiale n'est pas frontale, pas plus qu'elle n'est vide de sens ou de subtilités métaphoriques. Du coup, afin de bien cerner la genèse de cet étrange one man band et d'ainsi mieux en comprendre les aspirations actuelles, un petit retour en arrière s'impose.
NIGHT FOREST est un duo qui a vu le jour en 2008 en Italie.
A l'époque, le groupe était constitué de Kulpa (Claviers) et Tara (programmation) et au tout départ, le but du projet était de servir en musique des rituels et cérémonies occultes. Cela ne sera qu'en 2012 avec l'ajout d'un chanteur de session (XV du groupe Rhuith) que la musique prendra véritablement forme.
Sous l'impulsion du label Presposterous Creations, le groupe enregistrera en 2013 une première démo appelée "Night Temple". Kulpa et Tara étant aujourd'hui occupés dans OMEGA GRAVE, il ne reste plus que XV pour faire vivre le projet bien que ses deux anciens collègues lui prêtent occasionnellement un coup de patte si besoin est.
Bon, maintenant que les présentations sont faites, rentrons un peu plus en détail dans ces chansons singulière et franchissons la porte de ce "Night Temple".

Dès le départ, et malgré l'emploi minimaliste des instruments utilisés, on constate que NIGHT FOREST fait partie de ces groupes qui savent en quelques secondes poser une véritable atmosphère. Froids, inquiétants et planants, les morceaux collent parfaitement à l'illustration de l'artwork, la dévotion à l'occulte prenant dès les premières mesures un sens manifeste. Musicalement, NIGHT FOREST utilise principalement une boite à rythmes, une voix et un synthétiseur.

Volontiers roboratif, NIGHT FOREST accentue encore son propos insaisissable en usant et abusant de reverb'. Si une étiquette musicale est difficile à poser sur NIGHT FOREST, le groupe revendique Blutengel, VNV Nation, Crystal Castels, ou White Ring comme principales influences. Toujours est il que l'aspect très primitif de la rythmique renvoie vers les récifs impitoyables de l'indus et que le chant incantatoire de XV corrobore l'aspect complètement illuminé des morceaux, un peu comme si les notes s’enfonçaient inexorablement et sans rémission possible dans la folie.

Pas de trace de violence comme nous la connaissons de par chez nous, pas de vitesse ou de lenteur pachydermique, tout est ici moulé dans un rythme inexorable, aussi pesant qu'un métronome qui ne s’arrêterait pas. C'est du "tout l'un ou tout l'autre", pas de demi mesure ici bas, soit vous rentrez dans le trip soit vous restez à la porte. Les passionnés se régaleront de la musique quand d'autres scruteront les paroles toutes dédiées au concept de OO (qui traitent de la Kabbale et de l'Alchemy). Singulier, ce projet n'est pas fait pour toutes les oreilles et c'est certainement ce qui le rendra précieux à ceux qui l'apprécieront.




Rédigé par : Pamalach | 13/20 | Nb de lectures : 11146




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2014 à 15h01 - (111704)
D'abord dubitatif, je lui trouve, finalement, un certain charme à cette musique... La preuve, j'ai écouté les quatre morceaux... :)

Preposterous
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2014 à 23h10 - (111715)
Moshimosher a bon goût n.n



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 10/04/2014 à 11h18 - (111720)
Ou les oreilles très bouchées, c'est selon



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker