NIGHT - Soldiers of Time (Gaphals) - 12/06/2015 @ 07h54
Si nommer son groupe Night ne donne pas spécialement d'indication quant au style musical pratiqué, le logo utilisé par ce combo suédois s'avère en revanche assez explicite ; cette typographie sortie des 80's est parfaitement adaptée au contenu de ce premier album, qui, vous l'aurez compris, effluve à des kilomètres à la ronde le heavy metal traditionnel.

Présentant un visuel coloré et intriguant pour ne pas dire mystique (un culte du hibou ?), « Soldiers of Time » n'en reste pas moins un album hyper classique dans le fond et la forme, porté par un chanteur/guitariste au timbre haut perché, ne lésinant pas sur les cris aigus toujours à la limite du cliché (« Above the Ground »). Si la jeunesse des musiciens se ressent encore dans l'exécution des titres, ces derniers ne manquent jamais de dynamisme, alignant des leads et duels à 2 guitares fort sympathiques (« Across the Ocean », « We're not born to walk away »). Les riffs appuient quelques fois la section rythmique et donnent un peu de volume à l'ensemble ; globalement toutefois ils ne jouent pas un rôle prépondérant, je trouve que Night fait un peu le minimum syndical de ce côté.

Par contre, là où il a plutôt eu une bonne idée, c'est en choisissant d'intégrer des guitares acoustiques à sa musique, histoire de 'pimenter' un peu l'album ; outre l'interlude « Wanderlust », « Towards the Sky » laisse ainsi de côté la gratte électrique, le rendu paraît moins 'puissant' mais l'intensité musicale déployée par la guitare sèche n'est en rien diminuée. Cependant, c'est surtout le final mélodique « Stars in the Sky » qu'il faut retenir, son thème principal captivant entre vite en mémoire et l'association guitare acoustique/électrique fonctionne joliment.
Et si les lignes vocales manquent un poil de maturité et que les riffs semblent sous-employés, Night se démène suffisamment pour faire de « Soldiers of Time » un opus plaisant à s'envoyer ; « Secret War » laisse entendre quelques influences typées hard rock bien digérées quand « Kings and Queens » s'apparente à une compo speed rondement menée. Les suédois ne font pas d'écarts stylistiques à chaque piste, ils s'emploient simplement à varier les plaisirs, tout en restant dans un moule purement heavy (« Ride On » et son riff Judas Priestien, dévoilant au passage un refrain assez mélodique).

« Soldiers of Time » se révèle donc au final être un album assez complet et agréable. Le groupe a désormais toutes les cartes en mains pour continuer à progresser : il maîtrise déjà son style, a des influences parfois prononcées (Riot, Iron Maiden en tête) sans tomber dans une grotesque resucée et qui plus est, affiche une belle qualité de composition.




Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 7853




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker