NEW ASSHOLES - Recits d'ivres (Klonosphere/Season of Mist) - 22/02/2013 @ 09h00
Pour ceux qui connaissent le bombard'n roll du premier album des NEW ASSHOLES, point besoin de présentation.
Pour les autres, je vais vous donner quelques titres de chansons de ce "récits d'ivres", histoire que vous compreniez bien à qui vous avez a faire : " Délit de fuite", " debout qu on pisse" ou encore "Claquer tôt". C'est clair non ?

NEW ASSHOLES est un combo de Punk n' Roll qui joue une musique simple, instinctive et jouissive. Dés les premières mesures de "Les vieux dictons", on sait si on va laisser tourner le disque ou pas. Leur état d'esprit imprègne tellement la musique qu'il rebutera d'emblée ceux que ce genre de musique ne fait pas rire....quand il attirera les fêtards qui veulent "danser" et biberonner du goulot avec les gaziers !

Car oui, ce "Récits d'ivres" est un disque festif. De la musique à partager entre amis la clope au bec et une Super bock à la main. Imaginez un vieux bar miteux au fin fond de la Corèze suintant la bière et puant le renfermé. Visualisez vous un sol glissant à cause des multiples boissons renversées par terre. Pensez à des chiottes immondes, bouchées et insalubres où un hurluberlu est en train de giser inconscient au sol.
Et puis tiens pendant qu'on y est, pensez au relou qui vient vous parler avant que le concert commence et qui vous déblatère un discours sans queue ni tête où les mots semblent étrangers les uns aux autres. Et alors que ton attention est attirée par autre chose, tu réalise soudain que le groupe commence à jouer et que tu viens de perdre une partie de ton audition dés le début. Ça me fait penser à ça les NEW ASSHOLES.

Si le groupe reste fidèle à son Punk Rock "Motorheadien", il nous délivre ici quelques racines plus bluesy alliés à un son plus massif que sur le précédent. Du coup, le disque respire le hard rock et fait plus penser à "1916" qu'a "Overkill" tant les intentions sont belliqueuses mais le propos étonnamment clair.
L'album se savoure donc d'autant plus facilement que le groupe est carré, groovy et énergique. Les 8 chansons passent bien et au fur et à mesure que les lyrics défilent, on découvre que sous le vernis potache il y a quelques vérités plus sombres et mélancoliques. Plus on écoute donc, et plus on voit que NEW ASSHOLES est un peu plus que ce qu'il a l'air au départ.

Pas besoin de plus je pense, vous saurez direct de toute façon si vous allez kiffer ou pas. Ce groupe, c'est un peu comme une bière brune : Ou tu aimes ou pas.


Rédigé par : Pamalach | Cheers !/ | Nb de lectures : 11761




Auteur
Commentaire
dered
Membre enregistré
Posté le: 22/02/2013 à 09h22 - (106090)
La chro a tout juste, sauf qu'il faut remplacer la Corrèze par les Deux-Sèvres !!!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker