NEURAXIS - The Thin Line Between (Prosthetic/La Baleine) - 01/08/2008 @ 09h52
Le métal québécois a des envies de changement en cette année 2008. Après les synthés du dernier CRYPTOPSY et avant le nouveau NEGATIVA qu’on nous annonce déjà radicalement différent, c’est au tour de NEURAXIS de surprendre son monde avec un cinquième album se démarquant singulièrement des précédents.

Certes on savait déjà que depuis la sortie de « Trilateral Progression » en 2005, le groupe avait essuyé les départs de Steven Henry et Ian Campbell qui avaient, tous deux, largement contribué à l’expansion de NEURAXIS en dehors de ses frontières canadiennes. Mais le live sorti l’année dernière présentant Alex Leblanc (ATHERETIC) et William Seghers (ex-QUO VADIS), les nouveaux membres, avait tôt fait de nous rassurer sur les capacités des petits nouveaux. C’était certain, le nouveau NEURAXIS allait enfoncer le clou et mettre tout le monde à genou.

La surprise est d’autant plus grande avec l’arrivée de « The Thin Line Between ». Le NEURAXIS fringuant des grands jours a mis sa frénésie, sa spontanéité en berne pour nous proposer une galette décidément beaucoup trop sage au regard de la montée en puissance qu’a connu le groupe depuis « A Passage into forlorn ». Cependant, il serait hâtif d’attribuer cette évolution aux récents changements de line-up. OK, le chant d’Alex Leblanc est plus monocorde et nettement moins dément que celui du père Campbell. OK, Will Seghers dispose d’un jeu de guitare différent, de celui du sieur Henry mais tous deux s’affranchissent ici d’une très honorable performance et « The Thin Line Between » serait un bon album s’il n’était pas affublé d'une production médiocre et surtout s'il n'était orné du nom de NEURAXIS.

Après tout, les compos sont riches et variées proposant un death metal plus progressif mais aussi plus classique. NEURAXIS varie les plaisirs jusqu’à inclure quelques interludes délicats et à multiplier les changements de termes toujours mêlés de fines mélodies. Offrant un disque plus intimiste, plus réfléchi mais indéniablement moins personnel, moins spontané et surtout moins percutant. C’est, sans doute, lassé du grain de folie qui animait jusqu’alors NEURAXIS, d’une surenchère de brutalité permanente ou tout simplement pour se démarquer des enregistrements précédents que Rob Milley et sa troupe ont voulu cette cinquième mouture du groupe moins frénétique.

N’allez pas croire que NEURAXIS ait renoncé au brutal death pour engendrer un album suave. Les accélérations, les blasts sont toujours de la partie même s’ils se retrouvent presque systématiquement sertis entre deux plans plus calmes. Les parties de guitares sont finement ciselées par un duo de guitaristes talentueux et Alex Leblanc est, dans son registre vocal, un véritable boucher.

Question production on regrettera l’absence du fidèle Yannick Saint Amand qui suivait NEURAXIS depuis trois albums. Il est remplacé ici par Jef Fortin (ANONYMUS) qui n’apporte pas toute la clarté nécessaire à l’album. Lorsque les rythmes s’emballent, le résultat rendu est quelque peu brouillon. La basse est passée à la trappe et on restera surpris par quelques choix de mixage assez peu judicieux.

En optant pour un métal plus mesuré, NEURAXIS en est devenu plus quelconque, un groupe de death de plus à ajouter à l’insondable liste. C’est sans doute pour ça que les dix titres ici présents auront bien du mal à laisser leur empreinte dans les mémoires sitôt la lecture terminée et les apparitions d’invités comme Luc Lemay (NEGATIVA, ex-GORGUTS) ou Chris Alsop (TORN WITHIN) n’y changeront pas grand-chose.

Doit-on en conclure que NEURAXIS s’est planté et a sorti un mauvais album ? Doit-on faire le procès du groupe et le passer au pilori pour avoir manqué à sa réputation d’illuminé du métal québécois ? Inutile d’aller jusque-là « The Thin Line Between » sera probablement source de grande déception des fans les plus assidus mais ceux qui découvriront le groupe avec cet album y verront certainement (et plus facilement) de grandes qualités musicales.

http://www.neuraxis.org/ - 173 visite(s)

La page myspace du groupe - 222 téléchargements


Rédigé par : Tonton | 15/20 pour les novices, 11 | Nb de lectures : 10954




Auteur
Commentaire
fhg
IP:193.251.5.144
Invité
Posté le: 01/08/2008 à 10h22 - (59937)
Très grosse déception cet album. :(

Destruktor Avenger
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2008 à 10h39 - (59941)
Olala la voix , aime pas du tout...Déçu également

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2008 à 11h27 - (59944)
Tout est dit dans la chro.





von_yaourt
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2008 à 11h30 - (59946)
Et bien Tonton finalement je vois que tu es plutôt d'accord avec moi (mais en plus gentil quand même).

LA déception de l'année.

Ander
IP:90.0.176.82
Invité
Posté le: 01/08/2008 à 11h55 - (59948)
Je l'ai reçu Mercredi, et cet album est une grande déception... L'album est trop mou, plat, le chant monocorde de Alex n'arrange rien c'est clair... Et cette prod'... :roll eyes: Par contre je trouve qu'on entend un peu plus la basse que sur TP (où elle était complètement inaudible donc c'est pas dur) mais bon ça fait pas de Yan Thiel un bon bassiste pour moi...

La déception de l'année pour moi également...

alex666i
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2008 à 13h13 - (59953)
il ya un sondage sur ce groupe!allez voter!

MaxxBullet
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2008 à 14h27 - (59960)
L'ont-ils aussi mal pris que Cryptopsy??? Genre artiste incompris???
Moi, l'évolution de Cryptopsy ne me déplaît pas tant que ça mais celle de Neuraxis me laisse de marbre. Pour moi, c'est un énorme pas en arrière ce The Thin Line Between après un Trilateral Progression énorme. Je dirai pas qu'il est mauvais car je n'ai écouté que la chanson du myspace mais ça me bottera moins le cul...



2nd° Decapitation
Invité
Posté le: 01/08/2008 à 14h38 - (59961)
D'accord avec la chronique sur le fait que cet album est à la fois plus classique et progressif que les albums précèdents!
De plus la folie a quelque peu disparu en effet.

Mais sa reste vraiment un EXCELLENT album de (brutal) death moderne et je voit pas en quoi c'est une regression pour ce groupe bien au contraire...

Sinon c'est quoi cette notation?
Je pense pas vraiment etre un novice du groupe(j'ai 4 de leurs album) et je serait bien plus proche du 15(voir bien plus) que d'un ridicule 11.
Apres je voit tout de suite les rabats joie me sortir que les notes sont subjectives et personnelle mais sur ce cout la le chroniqeur distingue bien "2 types de personne".
En espérant que sa ne rebutent pas les fans...

Sinon j'aimerai aussi comprendre ce que vous reprocher à la production?
Je la trouve efficace et moderne...nikel quoi!

Dans mon top 10 de l'année.






2nd° Decapitation
Invité
Posté le: 01/08/2008 à 14h41 - (59962)
Désolé pour les Enormes fautes...



Ander
IP:90.0.176.82
Invité
Posté le: 01/08/2008 à 15h12 - (59964)
Tu trouve pas que le batteur couvre un peu tout le reste quand il blast? :/ En plus le son de la caisse claire est merdique...

Franchement à part la dernière chanson (The All Ad The Nothing) et Dreaming The End (la piste la plus furieuse), je trouve ce disque indigne de porter le nom de Neuraxis...

philgore
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2008 à 01h21 - (59982)
Même les plus grands n'ont pas toujours été au top.
Un album moyen de Neuraxis vaut largement un très bon album de bien d'autres groupes qui officient dans le style.

NeKrobAt
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2008 à 09h12 - (59983)
@Destruktor Avenger : heu la voix reste sensiblement la meme...

sinon j'aime bien, c'est moins rentre dedans qu'avant mais ça reste du bon...



Ander
IP:90.0.176.82
Invité
Posté le: 02/08/2008 à 09h43 - (59984)
@NekroBat: autant Alex a une voix très proche de Ian Campbell sur le live autant là il se raproche de son style de Atheretic, un growl bien monocrode qui colle bien au brutal death technique apocalyptic de Atheretic mais pas au death moderne de Neuraxis...

Nico_Of_The_Dead
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2008 à 19h41 - (59991)
Légèrement déçu mais ça n'en fait pas un mauvais disque de death pour autant!



peleaub
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2008 à 15h29 - (60015)
Très déçu pour ma part.

RBD
Membre enregistré
Posté le: 04/10/2008 à 22h35 - (62541)
Mouais...
Je comprends qu'il y a eu beaucoup de changements à l'intersaison (!) et que tout le monde a eu envie de calmer un peu le style habituel pour continuer à faire du Death, mais dans un style plus sensible et posé. C'est une attitude somme toute très courante dans la scène, je ne leur jette pas la pierre pour cela. Néanmoins...
C'est un disque agréable mais bien moins intense que par le passé (y'a qu'à écouter le live qui est sorti il y a quelques mois à peine pour voir la différence). Et là où c'est embêtant, c'est que ces nouveaux morceaux ne sont guère touchants. Cet album ne nous prend les tripes ni par la force comme avant ni par le coeur comme espéré.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker