NEPTRECUS - Neptrecus (Mortis Humanae) - 19/06/2012 @ 08h32
Maintenant que j’y pense, ça fait un bon bout de temps que je ne m’étais pas escrimé sur une démo. A l’instar d’une première nuit d’amour avec une jeune ingénue mystérieuse, la démo se dévoile pleine de surprises à la fois merveilleuses et parfois aussi décevantes après un lendemain de cuite. Et je dois bien confesser que j’ai dragué la démo qui nous intéresse aujourd’hui comme un séducteur de supérettes. A peine avais-je entraperçu quelques traits gracieux que je fis des pieds et des mains pour la faire s’abandonner entre mes doigts noirs et tordus. Plus prosaïquement, NEPTRECUS est un groupe originaire de la région parisienne fondée en 2011 autour du chanteur et guitariste Svarga (oui, il a changé de pseudo !). Autour de lui, on retrouve Arawn (MOONREICH) aussi à la guitare, Morne (SEPTENTRION) à la basse et Claiomh en tant que parolier. Voilà pour ce qui est du line-up actuel qui s’apprête à entrer en studio pour enregistrer le premier album du groupe. Sur la démo qui se présente aujourd’hui, le maître d’œuvre a tout enregistré lui-même ne laissant qu’à Claiomh le soin d’écrire les textes.

Dans les premières présentations du combo, on pouvait lire que leur musique se voulait un croisement audacieux entre PESTE NOIRE et DRUDKH. Ecrit tel quel, je comprends que cela puisse arracher quelques rétines mais à l’écoute des quatre titres ce postulat s’avère pas si iconoclaste que ça. D’un côté, il y a ce chant dégueulé en français nous contant des faits historiques ou mythologiques du temps jadis, des riffs plutôt Rock’n’Roll assez entraînants ornementés de soli et autres enluminures de guitares rappelant un peu les parures de Ballade Cuntre Lo Anemi Francor et puis de l’autre les titres prennent cette apparence atmosphérique via ces longs passages blastés aux mélodies lancinantes et épiques. Et puis qui dit exhumation du passé, dit forcément une touche légère de Pagan mais pas celui qui refoule la fourrure synthétique d’un slip sortant d’une boutique vendant des articles de carnaval. Cette légère brise païenne m’a plutôt évoqué le dernier album de WINTERFYLLETH.

En effet, l’un comme l’autre tire une partie de leur inspiration chez les Ukrainiens et il y a Auld Alliance qui revient sur une partie de notre passé tumultueux avec la perfide Albion et les liens noués entre la France et les peuplades celtes. Par ailleurs, il y a ce rendu sonore réfrigérant commun aux deux albums. Ce sentiment est renforcé par la batterie programmée utilisée sur cette démo. Loin d’être mauvaise, cette rythmique se révèle déshumanisée, glaciale et un brin trop mécanique ce qui risque de rebuter certains auditeurs.

Malgré ces influences, NEPTRECUS reste fermement arrimé à un Black mélodique finalement bien de chez nous. On se voit assez vite rattraper par toutes ces lignes persuasives et exaltantes qui n’ont aucun mal à briser les défenses de nos fortifications. Cette percée en éclaireur est tout à fait encourageante pour la suite qui doit intervenir d’ici peu car le groupe devrait entrer en studio fin juin/début juillet afin de mettre en boîte son premier album.

Un premier jet carré et efficace qui appelle à se confirmer dans une bataille de plus grande ampleur.


Rédigé par : Dark Rabbit | 4/5 | Nb de lectures : 11799




Auteur
Commentaire
Monceau
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2012 à 00h27 - (102891)
j'allais écrire que le Lapin est trop clément dans sa critique mais finalement pas du tout.
Très sobre mais épique juste ce qu'il faut. J'adore ce son de guitare très "metallique". En plus superbement chanté en français.
classe !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker